logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/08/2007

puisque nous partons...

...en voyage, je n'écrirai plus pendant un temps incertain.
Peut-être verrons-nous ceci à notre retour...

medium_canal_1.jpg

ou ceci...
medium_canal_le_matin_1.2.jpg
ou ceci...
medium_canal_contre-jour.jpg
ou ceci!
medium_janvier_2006_3.JPG
A bientôt...
medium_fleurs_Boé.JPG

Amicalement à toutes et tous...

19:35 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (22)

26/08/2007

bonne nuit...


podcast
Sur podcast GRIS SVP

22:45 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

25/08/2007

bonne nuit...

Pour en finir dignement avec cette affaire de pruneaux, qui ne connaît pas cet exercice d'élocution qui consiste à répéter de plus en plus vite:" pruneau cuit, pruneau cru...". Avec un noyau dans la bouche, c'est mieux. Les enfants du "petit théâtre" de Boé s'entraînent régulièrement sous la direction d'une charmante animatrice sans malice. Et c'est très vite qu'ils se marrent de bon coeur. Moi je trouve que c'est aussi sain que de regarder Bigard à la télé.
La nuit tombe: je vais écrire un graffiti sous l'abribus; c'est à deux pas...Il y a longtemps que celà ne m'était pas arrivé.
medium_pruneau....JPG
J'espère que Pimprenelle que j'ai connue presque au berceau ne me dénoncera pas...
Pour me faire pardonner, je vous invite à une répétition.

podcast

sur podcast gris comme toujours

23:10 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

de la prune au pruneau...

medium_triage_des_prunes.jpg
VILLENEUVE SUR LOT...LA SEULE VILLE AU MONDE QUI TRAVAILLE POUR DES PRUNES
Voilà ce qu'on pouvait lire il y a quelques années sur un panneau placé sur la nationale 21.
Fierté, amertume...je n'ai jamais su interpréter ce slogan équivoque. Un jour de fort orage, le panneau fut couché par un vent violent et ...il fut enlevé. C'est ce qu'on a dit.
S'il est indéniable que la prune d'ente est cueillie, triée ( voir gravure), conditionnée...dans le villeneuvois, qu'en auraient fait les autochtones jusqu'à la fin du XIXème siècle sans le secours des agenais? Je vous le demande.
medium_Agen-SurLePontCanal-05.2.jpg
Il fallait bien l'exporter le fameux pruneau. Son transport était évident par voie d'eau: le canal latéral ou la Garonne.Il arrivait ainsi à Bordeaux, puis traversait hardiment les océans vers de lointains paysages et allait "soulager de leur fardeau les ventres durs" * de populations dont le régime alimentaire laissait ( et laisse encore) à désirer...
medium_marinier_souriant.jpgJe vous ai déjà dit, mais je le re-redis, que Boé était un port très actif sur la garonne, port d' où partaient les gabarres chargées de diverses marchandises, dont des pruneaux cuits, mi-cuits, secs.
Je me permets de publier exceptionnellement une photo de mon arrière-arrière ...grand-père lequel était un vaillant et fier marinier tout en restant modeste quand même ce qui n'est pas facile pour un gascon. Nous nous ressemblons, dit-on, comme deux gouttes d'eau ( de garonne évidemment)...

* du poète latin Martial, que tout le monde connaît

24/08/2007

bonne nuit...


podcast
Notre fils Thierry a dirigé le big band de Rochefort cet été, précisément à cet endroit ( voir photo)...Cliquer sur podcast gris pour l'écouter

22:40 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

chaud le pruneau...show!

medium_ver0096s.jpg Ne sont-elles pas belles nos prunes d'ente...Peut-être deviendont-elles pruneaux d'Agen, appellation bien connue désormais.
En attendant, elles font, depuis une semaine, la une de notre presse locale. Pourquoi?... Parce que la guerre est bel et bien déclarée entre Agen et Villeneuve sur Lot. Chaque jour, un ou deux articles sur le sujet. Les agenais préparent leur désormais traditionnel "pruneau show": 200 artistes sur trois jours ( je vais composer un air de jazz sur ce thème...pour l'année prochaine), un kit du festayre ( que les "étrangers" devinent, c'est facile!) vendu 7 euros, ce qui est donné car il comprend un bandana, un t-shirt, l'ensemble aux couleurs prune et pruneau cuit, une poche pleine de ces fruits bien mûrs à consommer sur place car une grande bagarre de noyaux est organisée chaque soir...Les chaussées seront recouvertes au bout de trois jours d'un tapis brunâtre et visqueux sur lequel on pourra glisser joyeusement. Les rues seront évidemment interdites aux vieillards et aux femmes enceintes.
J'en ai peut-être un peu rajouté, mais ce sera tout de même une belle fête.
medium_villeneuve_sur_lot.jpgAlors, comprenez que le Villeneuvois soit jaloux. Et il y a de quoi!
Car les vergers, on les trouve dans la vallée du Lot, en aval et en amont de la ville. C'est là aussi que la prune devient pruneau après diverses opérations que vous pourrez découvrir sur internet parce que vous devez aussi faire un petit effort pour vous instruire par vos propres moyens...Et, de toute façon, ça n'est pas l'objet de cette note.
Donc, les commerçants villeneuvois ont décidé d'organiser eux aussi une fête qui sera parrainée par Maïté ( la cuisinière, pas mon amie basque). Savez-vous qu'elle a écrit un livre, Maïté? Oui, un livre . Elle le dédicacera à cette occasion.
J'ai des amis musiciens à Villeneuve. Cette affaire m'afflige et trouble mon sommeil. Je vais me reposer un peu et reprendrai plus tard la narration de ce grand sujet d'actualité.

23/08/2007

bonne nuit...

Une chanson, de circonstance, qui n'est pas habituellement chantée par Georges Brassens...

podcast

Une goutte d'eau est tombée sur l'enregistrement, semble-t-il!

22:50 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

premières vacances...

medium_à_Pareloup.jpg
Partis d'Agen assez tôt le matin, nous arrivâmes à Pareloup dans l'après-midi. Pourtant la distance n'est pas très importante ( Pareloup se trouve près de Millau...le pont,ça vous dit?) mais notre 2CV était chargée de la grande toile de tente achetée depuis peu et de tout le bazar nécessaire pour passer deux semaines dans les meilleures conditions possibles de confort...Les matelas pneumatiques, les sacs de couchage, la table (qui est encore au grenier), deux chaises, la glacière, le réchaud, la lampe à gaz, le matériel de cuisine...et tout le reste que je n'ai pas besoin d'énumérer car ça serait un peu long et vous devez savoir tout de même ce qu'il faut pour camper! Surtout quand on est deux...J'avais déjà campé tout seul avec une canadienne ( la toile); ça n'est pas pareil.
Dans les côtes un peu raides, je ne voyais pas la route à cause du poids derrière et des amortisseurs très souples qui équipaient ce genre de véhicule. Heureusement, ça n'allait pas vite du tout.
Nous vivions nos vraies premières vacances. Comme nous étions incapables de monter notre toile, même avec la notice, on ne nous laissa pas dans l'embarras très longtemps: quatre ou cinq gaillards expérimentés le firent à notre place, la promenèrent un peu partout dans le camping histoire de rigoler un peu puis la déposèrent à l'emplacement idéal, relativement plat, face au lac. Nous étions ravis...
Le soir, l'orage gronda, le vent se leva venant du lac et souffla de plus en plus fort. Nous étions idéalement placés pour en profiter au maximum. Nous avons tenu fermement les piquets de façade qui avaient tendance à s'arc-bouter, chacun de notre côté, jusqu'à minuit environ. Tout à coup le vent est tombé, l'orage est passé à côté...et nous nous sommes couchés.
Cette histoire est sans doute banale mais quand nos petits enfants la liront, dans quelques années, ils sauront combien, en ces temps lointains, leurs aïeuls vivaient dangereusement...

19:40 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (9)

22/08/2007

bonne nuit...

...sous l'orage de Georges Brassens, mais en jazz.
Sur podcast gris, comme toujours.

podcast

Un swing du tonnerre!

battage....ou dépiquage

medium_depiquagenakht.jpg
Il y a très longtemps ( je n'ai pas connu...)

A l'affiche, pour cette fin de semaine
" A FALS...DEMONSTRATION DE BATTAGE
SUIVIE D'UN REPAS
" (de battage, évidemment).
Fals: petite commune haut perchée du Lot et Garonne, à côté d'Astaffort ( vous savez...Cabrel *, voyons!).
J'ai trouvé sur internet des infos intéressantes sur ce patelin: environ 200 habitants; 50 ont voté Le Pen en 2002. Non, il n'y a pas d'immigrés...
C'est très rural; ceci dit sans un soupçon d'ironie. Je suis issu moi-même de la ruralité; la plus pauvre car trimant pour les autres. Trimer; c'est bien ça!
Revenons à cette affiche. Je n'ai jamais assisté à cette manifestation annuelle. Mais j'ai participé quand j'étais "petit" au dépiquage

medium_DSCF0282.jpg
C'était l'occasion, comme pour les vendanges, de rassembler les voisins car ces travaux nécessitaient une main d'oeuvre importante ( une trentaine de personnes) et l'énorme machine (c'est ainsi que je la voyais) se déplaçait de ferme en ferme. Aujourd'hui, cette forme de solidarité active n'a plus cours car d'autres engins, encore plus Hénormes (!) font tout le boulot.
Je n'ai pas l'intention de me lancer dans la poussièreuse description de cette besogne éreintante: alimenter la bête vorace en gerbes, retirer les bottes de paille qu'elle recrachait, porter les sacs pleins jusqu'au grenier...du matin très tôt ( l'avenir, comme dit l'AUTRE, etc...) jusqu'à la tombée de la nuit, sous le soleil d'août "plus brûlant qu'aujourd'hui" (Prévert) avec, tout de même, une coupure pour le REPAS. Et, quel repas! Tous les jours: le bouillon de poules, la poule farcie (c'est logique), de la charcuterie, le canard rôti, le fromage, le dessert ( souvent la tourtière) ...Evidemment, il est indispensable de boire parce qu'on a soif , très soif, du rosé bien frais qui dormait dans un seau, au fond du puits et du gros rouge. Après le café, l'armagnac aidait à délier les langues , le ton montait et les histoires "lestes" fusaient. Comme les gamins étaient "invités " à la table des grands, mes chastes oreilles en entendirent de bien bonnes que je ne vous raconterai pas ...car je les ai oubliées, mais qui ont contribué à ma mauvaise éducation!
Je ne suis jamais allé au repas de battage de Fals.


*Avez-vous entendu Cabrel chanter le Gorille de Brassens! Il devrait se contenter de sa cabane au fond du jardin ou autre dame de haute Savoie ( j'ai le droit de dire ce que je pense, non? C'est MON blog!)

21/08/2007

bonne nuit...


podcast

Sur podcast gris l'illustre Pete Fountain de la Nouvelle Orléans
Demain il fera encore jour...ça n'est pas le titre du morceau!

22:45 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

grisaille...

medium_penseur.5.jpgIl y a des jours gris...Tu écris un début de note et, d'un coup, tu n'as plus envie. Tu la ranges dans tes brouillons; il y en a d'autres qui attendent. Quelquefois tu effaces tout. C'est le blues du "blogueur". Ce n'est pas un manque d'inspiration; ce ne sont pas les sujets qui font défaut..Car si tu n'as pas de vrai sujet, tu imagines, tu inventes..C'est ce que je fais souvent quand la réalité me paraît trop fade. Je ne devrais pas le dire: mes histoires ne sont pas toujours entièrement vraies. Certaines, si quand même. J'ai repris mes anciennes notes. Tiens, l'Algérie: c'est lapidaire certes mais impossible de tricher...Par contre, les chroniques du canal...!
Voilà; tu reçois une nouvelle qui te dérange et tu écris ce qui te passe par la tête, pour te changer les idées. Tu pourrais souffler dans ton sax ou ta clarinette, t'intéresser au coulis de tomates...non, tu écris.
Antoine dessine des monstres dans un vieux cahier, sur mon bureau; Roro fait des retouches à sa dernière aquarelle.
Moi j'écris; n'importe quoi.
Publiera, publiera pas...
Il faut que je rédige une ou deux lettres à Monsieur le Président; ça m'occupera. Une bonne colère et, peut-être, retrouverai-je un peu de sérénité?
Allez, je m'y colle!

medium_plage_biarritz.jpg
Pour donner un peu de couleur à cette note morose, une photo prise cet été; Betty devrait reconnaître...

20/08/2007

bonne nuit...

medium_medium_quand_je_pense_que_vous_avez_viole_maintes_fois_la_constitution_1973.jpg sur podcast gris un "tea for two" illustré par Dubout ( on ne se prive de rien!)

podcast

C'est plus un morceau pour le réveil...tant pis!

22:40 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (6)

19/08/2007

bonne nuit...

medium_au_mas_3.jpgLa preuve que nous y étions: Roro a pris cette petite photo qui ne présente aucun intérêt...Sur podcast gris un enregistrement réalisé avec des petits moyens un soir à Marciac (( j'avais 5/6 ans de moins).
podcast

J'ai coupé bien avant la fin car un morceau en animation peut traîner 5 à 6 minutes, surtout si certains se mettent à danser au dernier moment!

22:45 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

des arts tout jazzim'ut...

medium_festiv_été.jpg Pas terrible l'affiche... Pourtant, les Massais ( c'est ainsi que se nomment les habitants du Mas d'Agenais) recevaient ce week-end, pour un quatrième Festival de peinture et de sculpture, une quinzaine d'artistes européens installés aux endroits stratégiques du bourg. D'un coup de pinceau magique, l'un d'entre eux aurait sû, si on le lui avait demandé gentiment, présenter d'une manière plus artistique cette soirée jazzy que nous étions invités à animer. Bon...ça n'est pas grave car, comme chaque année ( nous avons là un monopole), nous fûmes fort bien reçus.
medium_mas_d_agenais_halle.jpg
Voici la halle sous laquelle nous jouâmes le soir. Des badauds s'intéressent à l'exécution de possibles chefs d'oeuvres: je suis trop naïf dans ce domaine pour porter un jugement de valeur.
medium_halte_mas_d_agenais.jpg
Nous sommes descendus au port, sur le canal latéral à la Garonne ( d'ailleurs le fleuve passe juste à côté). L'endroit est très fréquenté: on y loue des bateaux à la semaine. On y entend parler un peu le français, plus l'allemand ou l'anglais...Ces navigateurs intrépides, après avoir franchi quelques écluses ( c'est paraît-il le plus délicat), passent souvent derrière notre jardin ( nous sommes à une cinquantaine de kilomètres si bien qu'à quelques noeuds à l'heure (?) sans forcer la mécanique, ils sont vite chez nous)
medium_mas_d_agenais_église.jpg
Retour sur la place en attendant les copains. Nous installerons notre petit matériel. Ensuite, il y aura l' apéro, les moules-frites...et la musique. J'oubliais: avez-vous vu le ciel? Il faisait un temps superbe!

Pour visiter "sérieusement" le Mas d'Agenais, allez sur internet...

19:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique