logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/05/2008

déjà déçu...

medium_03_20Barre_20Dayez.jpg




























Des promesse, des promesses...Antoine a attendu Lola, sous une pluie battante. car il vient de faire un gros orage vous savez.
Sur les conseils de Orange, j'avais tout éteint et débranché. Celà m'a permis de relire la déclaration de Rachida au sujet du jugement de Lille: je trouve qu'elle exagère cette bonne femme. Quelle sécheresse, quelle raideur...Bon; tout est dit dans les médias sur ce sujet. Si j'en rajoute, on va penser que je ne l'aime pas. J'ai pourtant rêvé d'elle, l'autre nuit. Et bien, ça ne m'a fait ni chaud, ni froid, si vous voyez ce que je veux dire. Elle avait une tenue de contractuelle qui lui allait fort bien d'ailleurs et voulait expulser Antoine ( qui attendait Lola sous la pluie, je l'ai déjà dit) chez ses parents. Je suis intervenu sinon il avait droit à une rétention provisoire. A six ans, vous vous rendez compte...Je me suis réveillé en sueurs.
Roro a rallumé la télé. Les infos sont passées. Tant mieux,; on est dans l'épouvante actuellement. Je vais somnoler en regardant un film. J'espère qu'il sera amusant!

21:25 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (3)

30/05/2008

virginité...

Cette note était prête depuis hier. On parle désormais beaucoup de cette affaire; tant mieux. Je diffuse quand même...
Un tribunal annule un mariage parce que la mariée n'était pas vierge
Les juges ont en effet estimé que le mari avait bien été trompé sur la chasteté de son épouse, considérée en l'occurrence comme "une qualité essentielle".
Ils se sont référés à l'article 180 du code civil, qui permet d'annuler une union, lorsqu'il y a erreur sur une "qualité".

Celà s'est passé à Lille, en France. Cette semaine.
Pourtant, j'avais relevé pour une prochaine note que je voulais très marrante, un passage de "Ni homme ni femme, par un auvergnat". Que les habitants de cette contrée me pardonnent mais, là encore, je ne fais que citer. Je les rassure: cet "ouvrage" est de 1873 et plus personne ne peut le lire car il a disparu de la circulation. Jean-Claude Carrière en qui j'ai toute confiance en parle dans un "Dictionnaire de la bêtise".
Voici un extrait.
Une vierge pure n'est jamais laide, car les dévastations que la volupté fait dans une âme se reflètent dans le corps, tandis que les délicatesses de la chasteté spiritualisent jusqu'à la forme apparemment la plus vulgaire. A voir une jeune fille pure, on sent comme une atmosphère de sainteté. On dirait qu'à travers son corps en quelque sorte translucide on voit l'âme.
On ne peut donc pas se tromper sur la marchandise puisque c'est le mot qui semble convenir. Si on ne voit pas à travers, on peut douter. C'est ce qu'aurait dû savoir le mari. mais il n'est pas auvergnat.
Bon; j'espère, pour la nouvelle mariée, que l'annulation du mariage sera maintenue.
Un dessin qui est assez loin du sujet, mais que j' aime bien:
medium_pâques_avant_les_rameaux.2.jpg

20:05 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (8)

laissons jazzer


podcast
sur podcast gris

14:12 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

29/05/2008

faut-il se lever tôt...

medium_Numériser0003_.jpg



























Ce matin, je me levai vers 5 heures et l'envie impérieuse me prit de réveiller Roro, non sans mal d'ailleurs, et je lui dis tout de go:
- Habille-toi; je t'amène au MIN illico
- Tu m'amènes au MIN!!! Quézaco? Laisse-moi dormir enfin! (elle n'a pas dit "enfin"...bref)
- Le MIN, voyons!...le marché d'intérêt national...le marché-gare si tu préfères! ( c'est à deux pas de chez nous, de l'autre côté du canal, mais il y a un pont). Allons voir le déballage des fruits et légumes. Nous boirons le café sur place avec les paysans; ça leur fera plaisir.
- F.....moi la paix!
Je n'ai pas insisté. Depuis ce matin, elle me fait la gueule. Pourtant Carla, pensai-je...Voilà quelqu'un qui sait s'investir, se sacrifier. Elle en a du courage cette femme, du tempérament et bien d'autres qualités aussi, je suppose. Mais je me garde bien de la citer en exemple à Roro.
Pour la dérider ( pas facile) je lui racontai, pendant notre promenade quotidienne une petite histoire que j'avais entendue, autrefois, quand j'étais enfant, au cours d'une veillée consacrée au dépanouillage du maïs. Le narrateur, mon grand-père, la tenait de son grand-oncle qui lui-même l'avait apprise de sa vieille nourrice laquelle avait fréquenté Nasreddin Hodja au cours d'un voyage organisé par la FRAM en Turquie. Pour vous dire qu'elle datait cette histoire! Et pourtant...
medium_800px-Harikalar_Diyari_Nasrettin_Hoca_05981_nevit.jpg
Alors que Nasreddin était encore jeune, son père lui dit:
- Tu devrais te lever de bonne heure , mon fils
- Et pourquoi donc?
- C'est une bonne chose.Tiens, un jour que je m'étais levé encore plus tôt que d'habitude,j'ai trouvé un sac d'or sur le chemin.
- Il y était peut-être depuis la veille au soir?
- Non, dit le père. Je l'aurais sûrement vu en entrant
- Alors, dit Nasreddin, l'homme qui a perdu son or s'était levé avant toi et celà ne lui a pas porté chance.

Ah! Tu vois, me dit Roro.

vidéo les catcheurs...

Voici une nouvelle vidéo, extraite d' un spectacle de Boé si Boé la. La chanson était du répertoire des Frères Jacques, répertoire dans lequel j'ai abondamment puisé.

13:30 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (3)

28/05/2008

des bornes...

medium_borne_99.JPG




























Il n'en reste plus beaucoup de ces bornes-là. Celle-ci a été épargnée par les bulldozers et autres gros engins. 99 kilomètres jusqu'à Toulouse; celle qu'il y a en face chez nous est illisible et aux 3/4 enterrée. Dommage. Elle devait, dans sa jeunesse, afficher 103 ou 104 Kms.
Roro trouve que j'exagère. Tu photographies "n'importe quoi", dit-elle. L'autre jour, je ramenai des herbes de pas grand chose, des fleurs de rien. Celà me valut quelques compliments, polis certes, mais des compliments quand même de la part de certains visiteurs.
medium_IMG_1556.JPG
Elle se retourne pour voir si je vais me décider à la rejoindre. La cycliste passe à côté d'elle sans la regarder. Le chien remue la queue; une consolation.
Une fois qu'on a dépassé les bornes, il n'y a plus de limites
Voilà ce que je lui dis alors que nous avons repris notre marche...Un silence; puis:
- Pourquoi dis-tu celà?
- Comme ça ..pour rien
.
Ce sont les moments creux de la vie. Savoir se contenter de peu, dire ce qui te passe par la tête, chanter "de profondis" en croisant une cycliste malpolie...L'essentiel, c'est d'avoir la santé, comme dit Madame Bachelot.
Une fois qu'on a passé les bornes .......ça fait réfléchir quand même.

laissons jazzer


podcast
sur podcast gris

14:25 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

27/05/2008

nouvelles en vrac...

Samedi, le SUA a gagné. Ouf! Peut-être va-t-il retrouver, l’année prochaine, l’élite du rugby français. Car le SUA est l’équipe de « Quinze » local...vous n’êtiez pas obligé de le savoir. C’est plus court que « Sporting Union Agenais » Pour les autochtones et autres boétiens solidaires, voilà donc une excellente nouvelle qui fait oublier à certains, l’espace d’un WE, une actualité* et un temps complètement pourris.
Ce sport ne m'enthousiasme plus: l’ancien rugbyman ne prend plus aucun plaisir à voir ces empilages incessants, ces épreuves de force, cette absence de jeu ouvert...Tu cherches vainement le ballon; même l’arbitre ne le voit pas.
Antoine est de mon avis. Quand ses parents vont se commettre sur le stade, il reste avec Mamiro et Papiri.. Samedi soir, pendant le repas, il nous dit qu’il lui était impossible de voir un dessin animé à la télé à cause du rugby. Il est condamné à jouer avec ses voitures, ses motos, à dessiner....Sans doute exagère-t-il un peu. Au moins, chez nous, il peut voir et revoir les courts métrages de Charlot.

medium_06_20Publia.jpg
*A propos de l’actualité, j’ai lu dans le Sud Ouest de dimanche que Madame Bachelot s’intéressait aux honoraires libres des spécialistes et qu’elle pensait limiter ceux-ci à...80 euros. Comme d’habitude, l’article n’est pas clair du tout. Bien entendu, les toubibs ne sont pas d’accord et moi non plus, mais pas pour les mêmes raisons. Je trouve indécent de demander autant d’argent à des malades pour une consultation. Je pourrais vous en écrire des pages et des pages sur le sujet. Je me contenterai d’un moment d’humeur. ...sauf si un commentaire m’obligeait à en rajouter. Tiens, on ne parle plus du déremboursement des lunettes par la sécu. Tout cela n’est pas sérieux Madame Bachelot.
Le proverbe du jour: tire la langue à ton toubib, il te le fera payer cher, de plus en plus cher.

20:10 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

laissons jazzer


Une séquence assez brève et triste d'un concert que nous avions donné au château de Clermont-Dessous. Le temps, l'actualité en sont peut-être les causes.
J'ai commencé, depuis deux jours, une note qui sera terminée, peut-être, ce soir. Je vais m'y remettre...

14:21 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

26/05/2008

laissons jazzer

Reprise d'activité en musique: il y a une quinzaine d'années, à Marciac et ailleurs, nous jouions celà.
podcast

...ça n'est pas très dynamique, j'en conviens; un dimanche "chargé", un temps plus que maussade, et toujours cette avalanche de nouvelles pessimistes en sont peut-être la cause? On en reparlera.

13:25 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

24/05/2008

à peu près...

...ma "brève" de fin de semaine. On devine la fatigue de l'interprète.


...et voilà, c'est tout. Tiens, il pleut.

14:10 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (4)

23/05/2008

ah, ça ira, ça ira, ça ira...

medium_c_est_elle_oui_je_l_ai_vue.jpg
Antoine est un révolutionnaire. Déjà, pour son prochain anniversaire, il veut un vélo comme Besancenot. C'est un début. Hier il s'est disputé avec Mamiro à propos des grèves et manifestations. Il prétend qu'on ne se bouge pas assez et que c'est lui qui en subira les néfastes effets...
- En mai 68, ils en avaient eux...Ils sontaient plus courageux que vous...
C'est ainsi qu'il parle.
Mamiro était vexée. Elle lui dit que mai 68 elle avait connu, que Papiri était syndicaliste et même qu'il l'était resté et qu'il était allé encore aujourd'hui, sans trop y croire, crapahuter sur le boulevard et que...
medium_Numériser0001.11.jpg
Justement, le voici de retour l'ancien combattant. Il calme les deux protagonistes en leur disant qu'il faut éviter les conflits de générations parce que, Nicolas et ses copains, c'est ça qu'ils veulent. Haro sur les vieux, ces nantis...Et sur les jeunes qui ne veulent pas bosser...
Allez, réconcilions-nous; le pire est à venir.
medium_sieste.2.jpg

19:55 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (6)

médium jazz sextet...

Voici la deuxième et...dernière vidéo de cet orchestre ( voir note du 19 mai)


C'était donc il a 25 ans. Combien de trous supplémentaires à ma ceinture, me demande, malicieusement, une amie: que sais-je; j'ai changé de ceinture...et de pantalon aussi! Par contre, je n'ai pas changé de musique.

14:10 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

22/05/2008

chronique du canal...

medium_IMG_1546.JPG

Voilà, pas loin de la halte nautique de Boé, un espace fleuri naturellement fort heureusement préservé du fauchage. C'est très bien, messieurs les jardiniers boétiens. Comme quoi ça n'est pas la peine de vous décarcasser à semer comme vous l'avez fait l'année dernière pour obtenir le résultat minable que l'on sait. Laissons faire la nature. J' ai pris la photo pour la montrer à Monsieur le Maire et lui dire tout le bien que je pense de votre initiative. Peut-être aurez-vous une promotion...Les conseillères municipales qui lisent mes notes avec assiduité paraît-il, sauront appuyer ma démarche, j'en suis sûr.
Je profite de ma promenade pour ramener, dans mon appareil, quelques herbes sympathiques ...
medium_IMG_1552.JPG
...et dont j'ignore complètement les noms.
medium_IMG_1558.JPG
Ce faisant, j'ai le temps de penser à ma note d'hier et surtout aux commentaires qu'elle a suscités. Est-il vraiment utile de rentrer dans les détails? Si je n'ai pas parlé des dessous de Rachida, c'est que je ne me souviens plus si, dans mon rêve, elle en avait des "dessous". J'aurais pu dire qu'elle n'en avait pas mais celà n'aurait pas été honnête de ma part: je n'ai pas bien vu, c'est allé trop vite et je le regrette croyez-moi. Il faudrait demander à François.
On me prête aussi de bien méchantes pensées. Comment peut-on imaginer que je souhaite voir Nicolas s'écrabouiller quelque part, n'importe où. A la rigueur sur...je ne dirai pas sur qui, il n'y a que l'embarras du choix. Eventuellement , une mise sur orbite me conviendrait mieux.
Il faudrait que je fasse un nouveau rêve.

laissons jazzer


IL y a deux/ trois ans à Pujols ( beau village lot-et- garonnais) un extrait de concert...

14:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique