logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/07/2009

ne jetons pas la pierre...

IMG_2760.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand maman Aline me commandait: "Attrape- moi le sel dans le buffet... "j'avais du mal à dénicher ce fameux sel! Pour le poivre ou la farine ou tout autre chose, c'était pareil.

"Tu ne trouverais pas des cailloux à Garonne",  me disait-elle chaque fois. A Garonne. Vous, gens d'ailleurs, ajouteriez l'article. Vous diriez: je vais pêcher, me baigner... dans la Garonne. Ici, nous avons du respect pour le fleuve. Garonne, c'est comme une personne. D'ailleurs, ça rime. Nous allons pêcher à garonne, nous allions nous baigner à garonne ... au temps jadis.

Des cailloux dans le lit de la Garonne, en été, ce n'est pas ce qui manque. Depuis quelques années, ils sont recouverts d'une mousse verdâtre qui pue. Et ça glisse! Dame garonne a beaucoup changé; hélas.

IMG_2724.JPGSi nous avions habité à Fécamp, maman Aline m'aurait dit: tu ne trouverais pas de galets sur la plage! Antoine, lui, en a trouvé autant qu'il en a voulu. Il  en a lancé des dizaines dans la mer sans risque de blesser quiconque. Antoine adore jeter des cailloux dans l'eau. Moi, beaucoup moins qu'autrefois à cause de mon épaule qui me fait mal si j'essaie de lancer loin. Parfois, derrière chez nous, nous organisons un concours de lancer de cailloux dans le canal. Mais les munitions sont rares et ridiculement petites comparées au galet normand qu'on a bien en main. Car il y en a de toutes les tailles, pour toutes les mains. Antoine aurait bien voulu que nous en ramenions quelques uns mais nous avions déjà prévu un achat conséquent de bouteilles diverses. Antoine a râlé. Alors je l'ai enfermé dans une prison féodale fort bien aménagée et beaucoup plus spacieuse que nos cellules d'aujourd'hui. Je lui ai dit qu'il n'avait pas à se plaindre, qu'il était un détenu nanti. Puis je l'ai relaché. Maintenant il sait ce qu'est une incarcération et il se tiendra à carreau. Il faut sévir dès le plus jeune âge. Après, c'est trop tard.

 

 

,

 

 

19:35 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Coucou du soir !

En Franche -Comté quand papa nous demandais quelques chose et que l'on ne le trouvais pas il disait : " Tu ne trouverais pas une vache dans le couleur avec son petit " .

Combien de ricochets tu peux faire avec les galets ?

Bonne soirée bizoux Françoise !
........................................................................
ça dépend... s'il y a des vagues ou pas
c'est quoi "le couleur" ?
bises

Écrit par : françoise la comtoise | 22/07/2009

ta photo pourra illustrer le défifoto de lundi
"Enfermement "
Antoine à l'ombre,
normal, en Normandie,le soleil y est rare, donc précieux et cher,
!

Fécamp, bouteilles, quand je te parlais de la Bénédictine,
et côté cailloux, l'a dû être content le Toinou,

C'est pouça que vous l'avez trimbalé jusqu'en ces contrées hostiles, loin de Garonne?

Si beau Antoine face à l'immensité,

Écrit par : framboisine | 22/07/2009

Je croyais qu'il était interdit de ricocher dans le canal? c'est toi qui devrait être incarcéré dans le fort Chabrol que tu nous montres...et non pas l'adorable Antoine....qui doit souffrir ...en silence avec un papy d'une sévérité extrême!!PÔVRE ANTOINE!!!!!!





Bises à tous deux
hélène

Écrit par : hélène | 22/07/2009

Bourreau d'enfants... aurait dit un certain comique! bonne nuit bises

Écrit par : fleurbleu | 22/07/2009

Bonjour Gérard,

Qui sait si ce n'est pas toi qui est derrière les piquets, avec un Antoine trop bon qui vient t'apporter de la confiture et des douceurs par le guichet !

Tu aurais tout de même pu glisser quelques beaux galets bien plats sur ton siège. Hippocrate recommandait les massages réguliers pour activer les flux et chasser les humeurs. Et comme en enseignement, il faut souvent revenir sur le fondement...al.

Amitiés du grillon qui ne ricoche plus beaucoup à c'et heur.

Écrit par : christian | 23/07/2009

ici, lorsque nous n'arrivons pas trouver les choses nous disons "tu ne trouverais pas de l'eau dans le Rhône!" Dans ma jeunesse, après la pêche dans le Rhône (mon Père, grand-frère) il n'était pas pollué à cette époque, cela finissait souvent par quelques lancées de galets plats, par ricochets, à la surface du Rhône, très large, du côté d'Irigny, Vernaison. Le gone Antoine n'a pas pu lancer des cailloux dans l'eau, les gones aiment bien ! Bonne fin de journée.Renée

Écrit par : Renée | 23/07/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique