logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/08/2009

seul, l'éphémère dure...

Cette note a déjà été publiée. Le nombre impressionnant de mes nouveaux lecteurs m’oblige à une rediffusion actualisée. Son classement dans la rubrique "sciences approximatives" me paraît, après l’avoir relue, tout à fait justifié.

Seul, l'éphémère dure... Ionesco ( voilà une citation qui introduit parfaitement la note qui va suivre)

numérisation0004.jpg
Il faut, pour commencer, à contre-courant, de l'eau jusqu'aux genoux ou plus..., le tamis rectangulaire ( fabriqué "maison") appuyé contre les jambes, piocher dans les galets pour débusquer les mannes* qui se retrouvent plaquées, stupéfiées, sur le fin grillage ( j’ai fait cette année un dessin qui permet, j’espère, de mieux comprendre). Il faut ensuite soulever le tamis avec précaution et, délicatement, prendre la larve fragile entre le pouce et l'index et la placer dans un chiffon mouillé qui se trouve ( si vous ne l’avez pas oublié sur la berge) dans un petit seau pendu autour de votre cou ou à la ceinture. Il faut renouveler cette opération jusqu'à ce que vous jugiez la récolte suffisante pour pêcher pendant une bonne heure. Il faut ensuite rejoindre la rive sans glisser sur ces putaings de galets gluants car recouverts d'une sorte de mousse verdâtre ( excusez-moi, mais de penser aux valdingues que j'ai pris parfois, ça me fiche en colère!)
"A Garonne " il y en a des multitudes de ces bestioles qui vivent dans l'eau pendant 2 ou 3 ans. Les accrocher à l'hameçon ( je vous recommande du n°15 ou 16) nécessite de l'expérience. Sinon ça ne tient pas car c'est excessivement fragile et quand votre ligne touche l'eau, il ne vous reste que la ferraille. J'avais oublié de dire que le but de toutes ces opérations ( et je ne suis pas rentré dans le détail!) était, si possible, de prendre du poisson.

pêche au coup.jpgAprès vous être débarrassé du tamis rectangulaire que vous avez fabriqué vous-même parce que, dans le commerce on n'en trouve pas qui soient pratiques pour la cueillette des mannes, vous revenez donc dans l'eau avec votre canne cette fois, le panier de pêche en bandoulière; vous pendez le petit seau où vous voulez, mais à portée, car vous devez en extraire de temps en temps la manne qui servira d'appât. De l'eau jusqu'à la ceinture, c'est suffisant. N'oubliez pas le chapeau et protégez-vous avec un tee-shirt ( on ne le dira jamais assez) car nous sommes au mois d'août et le soleil, dans la vallée de la Garonne, est généreux. Tout autre vêtement est facultatif.
J'allais oublier: pêchez dans le bon sens, pas vers la rive que vous venez de quitter... et jetez votre ligne, en souplesse, vers l'amont.

 

éphémère 3.jpg
*Vous avez compris que la manne est la larve de l'éphémère. Très prochainement, je vous narrerai son destin tragique.

Commentaires

Coucou du soir !

Tiens Henri pêcheur je l'apprends et je ne m'étonne plus que tes tomates rougissent ,
j'ai enfin compris , hi !

Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 27/08/2009

les poissons semblent attirés par tout autre chose que les mannes? Alors bonne pêche Bonne soirée Bises

Écrit par : fleurbleu | 27/08/2009

D'après l'image, les poissons doivent se dire : "Encore un qui a pris un ver de trop !"...
Ton dessin, par ailleurs, permet une compréhension immédiate de la problématique de la "pêche" à la manne.
Quel talent !...
Amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 27/08/2009

Merci Henri pour tes histoires toutes simples , mais combien ton humour y est présent...
Je lis le soir, en guise de conclusion de la journée sur une note gaie!!!



Bises à tous deux
hélène

Écrit par : hélène | 27/08/2009

quand je vois l'aquarelle qu'a sans doute fait RORO j'ai juste envie de dire :alors ça mord gascon.Je me marre .amitiés foreziennes.

Écrit par : heraime | 28/08/2009

Quel sort ces éphémères ! Et dire que nous le sommes aussi...

Bises. Monique-â

Écrit par : monique-â | 28/08/2009

Un petit bonsoir en passant et pour te dire ceci :

Les liens figurant dans la note "Et nous ? Et nous ?" de Monique (Etat d'aïe) fonctionnent bien : il suffit d'appuyer sur la touche contrôle (CTRL) et puis de cliquer normalement (clic gauche) sur le lien.
Un simple clic qui n'ouvre pas un lien est souvent dû au niveau de sécurité Internet de l'ordinateur, mais il n'est pas nécessaire de baisser ce niveau.

Amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 28/08/2009

Tel Moïse traversant le désert, la manne au poing, te voila traversant Garonne d'un pied vaillant traquant l'aquatique larve. Mais Moïse n'a jamais pris la moindre manne dans la mer rouge, il l'a traversé à pied sec !!! Dis moi, l'accent circonflexe, je le met où ? Au bout de l' hameçon ?

Amitiés du grillon !

Écrit par : christian | 30/08/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique