logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/12/2009

le noyé du pont de la Treille "fin"

   commissaire Magret.jpg  Voilà Robert, c’est tout ce que je sais. Le curé, d’après le toubib, est mort d’un infarctus. Les déclarations, pardon, les confessions de la dame, une de ses plus fidèles paroissiennes, ont provoqué sûrement sa mort.
- Peut-être Magret, peut-être, mais... quelles confessions?

Magret et le juge Robert Val partageaient une amitié sincère depuis leur scolarité au lycée d’Auch. Ils aimaient travailler ensemble et leurs rencontres fréquentes en tête à tête dans le bureau du juge, comme ce soir, leur permettait de faire avancer bon nombre de dossiers délicats... comme cette affaire du pont de la Treille où on avait trouvé le noyé supposé assassiné.
tour d'armagnac.jpg- Toujours fameux ton vieil armagnac de chez Sempé... Je soupçonne ce Fausto, le mari de Sylvia, d’être un espion pour le compte du Vatican. C’est certainement lui qui s’est introduit récemment dans la Tour d’Armagnac afin d’y dérober des documents compromettants pour le Saint Siège. Car il s’en est passé des choses, autrefois, dans cette ancienne prison épiscopale!. Et ce mot retrouvé dans une des  poches du mort disant que « les voies du seigneur ne sont plus impénétrables »  serait-il une avancée vers des vérités pas jolies jolies à révéler au grand public ?
- Cette affaire, Magret, dépasse largement nos compétences. Nous devrions laisser ce dossier aux bons soins des services secrets.
- Tu as raison, Robert. Tu permets?... Allo, allo... *Toulouse 0031? Ici Magret…Bonsoir... Comment vas-tu?... J’ai une affaire pour toi... Non, ce n’est pas urgent... bla bla bla...
Et voilà. Le commissaire Magret va pouvoir prendre , enfin, un peu de repos.

.................................................................................................................

Je devine la déception, le désarroi peut-être de mes nombreux lecteurs : toute une semaine d’enquête pour en arriver à cette soi-disant conclusion, à cette fin « e n jus de boudin » ! Mais je ne pouvais tout de même pas inventer !

«  La vérité est dans l’imaginaire » disait Ionesco.

Je vous laisse donc le soin de conclure à votre façon et selon vos convictions philosophiques, religieuses...

Commentaires

Bonjour Henri,

Surtout qu'elle ne soit pas "Sans suite" , comme beaucoup d'affaire aussi classées que les monuments historiques du même adjectif.

Je vien de lire Chronique d'un château hanté de Magnan, pierre de son prénom. C'est l'hisoire d'un chêne qui met 650 ans à être déraciné et qui voit passer des gens de vie à trépas. Rassure toi, de nombreux crimes demeurent impunis tout au long de ces pages.

On va voir ce qu'en font les services secrets.

Amitiés du grillon

Écrit par : christian-vial@wanadoo.fr | 04/12/2009

Un petit bonjour des Alpes et bon W E Amitiés noélus

Écrit par : l'Alpin | 04/12/2009

C'est l'agent secret 0031 qui prend la suite ? Bon WE. bises.

Écrit par : pimprenelle | 04/12/2009

Et moi, je suis un agent double : Bidass 0062 (Pas-de-Calais : 2 x 31 pour ceux qui n'auraient pas compris...) !
Oui, les affaires de cul-te, on ne peut pas s'asseoir dessus ; aussi, il vaut mieux transmettre le dossier à des spécialistes...

Amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 04/12/2009

Bla, bla, bla....


Les vignes du seigneur ont troublé les neurones de MAGRET qui refile le bébé à un amateur de tisanes.

Sobriété et sagacité sont les deux mamelles d'une enquête...

Vérèm bé!( traduis)

Et si Sylvia s'était prénommée Marie Madeleine?Tu y as pensé toi?

Bises d'une non pécheresse

Écrit par : betty | 04/12/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique