logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/07/2010

et encore une...

Prologue ( en guise de) : Pas facile à interpréter ces histoires de conciliation, j’en conviens. Mais ce blog n’a pas pour unique but de divertir. Faire appel à la réflexion, au bon sens, à l’intelligence… du lecteur ne peut nuire, bien au contraire. Donc, n’en déplaise à Sophie, la copine de Roro, maintenons un bon niveau quitte à voir les stats dégringoler: ce sont toujours les meilleurs qui restent, comme dit le proverbe.

pousterle des houmettos.jpgLa fenêtre des cuisines du grand restaurant Radoz à Auch, donne sur la pousterle des houmettos. Depuis quelques jours, au moment des repas, Antonin vient s’asseoir juste sous cette fenêtre: il y mange lentement la baguette qu’il a achetée au boulanger du coin tout en humant les savoureux parfums de cuisine. Il profite ainsi des fumets de salmis de palombes, de cèpes, de grillades diverses, de magrets…Je respire à plein nez, je mange un peu de baguette…

Maître Radoz a remarqué cette présence. Il la trouve gênante. Il juge qu’elle nuit au standing de son établissement. Un jour, il sort, interpelle Antonin:

- Tu as le toupet de profiter des odeurs de ma cuisine: tu me dois deux euros ou tu déguerpis.

Antonin ne veut ni payer, ni quitter les lieux.

Mon copain le conciliateur que je vous ai déjà présenté, passe par là. Un hasard. Vraiment. Il a tout entendu. Il s’arrête, extrait deux pièces de un euro de sa bourse:

- Maître Radoz pour le prix des odeurs de votre cuisine, je vous offre le tintement de ces 2 pièces.

Et il frappe les deux pièces l’une contre l’autre.

- Voilà; vous êtes quittes. L’un a les odeurs, l’autre le bruit.

Il donne les deux euros à Antonin et s’en va.

Putaing, chapeau le conciliateur! Encore meilleur que la dernière fois!

17:30 Publié dans bof... | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Ta note vient de paraître et, du coup, je crois sentir la bonne odeur du pain d'Antonin, encore tout chaud de chez le boulanger. Non ! C'est parce qu'il est bientôt l'heure de passer à table, mon estomac le revendique...
Mais le conciliateur a procédé à une sorte de jugement de Salomon ! Il est fort, tu fais bien de la souligner !

Bonne soirée (et bon appétit !),
Gérard.

Écrit par : CHAP | 21/07/2010

Coucou du soir !

Il s'améliore le conciliateur , hi !

Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 21/07/2010

Un réel haut niveau de réflexion, bon sens...etc....ton blog, et on retient les mérites du conciliateur...il raccorde tout....Un bravo, il le mérite!


Bonne nuit à toi et Roro.
hélène

Écrit par : hélène | 21/07/2010

La fin justifie les moyens ! C'est superbement édifiant. Tu serai un excellent ministre de la justice.

Le grillon

Écrit par : Christian | 22/07/2010

Ton conciliateur est décidément un type bien. Plein de bon sens avec un peu d'humour ce qui ne gâte rien.
Heureusement, maître Radoz ne se sert pas de ses poings...
Bonne journée
Geneviève

Nous aussi avons beaucoup de fourmis et lorsque l'on cueille les groseilles elles nous courent sur les bras. Pas très agréable.

Écrit par : Geneviève | 23/07/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique