logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/07/2010

des baisers

16%20Zozo%20Montmartre.jpg

En reclassant mes fichiers, j’ai retrouvé des images que j’avais stockées sans trop savoir si elles me seraient utiles un jour, si, au moins, j’aurais l’occasion de les visionner pour, peut-être, m’en débarrasser purement et simplement en les jetant dans la corbeille histoire de faire un peu de place. J’ai le même souci avec le grenier: j’accumule des appareils divers car je ne peux me résoudre à les porter à la déchetterie. Ils sont victimes du progrès. Car ils fonctionnent toujours ces appareils, moins bien que ceux qui les ont remplacés, j’en conviens. Par exemple, je sais que le vieux magnétoscope qui se trouve depuis une vingtaine d’années dans l’ancienne armoire à glace, élément de notre première chambre, ne sera plus jamais en service. Si vous le voulez, il est à vous ( frais de port à votre charge car il est pèse énormément). Et le gros camescope tellement encombrant, le poste de radio transistor qui ne lit plus les cassettes audio, l’appareil photo kodak, le projecteur de diapos des années 60, l‘aspirateur… et le reste. Je sais que je ne suis pas le seul.

Revenons aux images. Je crois que je vais conserver tout mon fichier Poulbot. Le premier baiser; voilà un beau sujet. Vous rappelez-vous? En avez-vous gardé comme une brûlure comme l’imagine avec tellement de naïveté la fillette? Si oui, pouvez vous raconter. Allez, s’il vous plaît; racontez… Ou bien avez-vous cru ce que recommandait, entre autres, le Dr A. Narodetzki en 1910 dans son bouquin la médecine végétale ( je ne vous mens pas) à savoir que le baiser expose à la contagion des maladies graves. Et vous vous seriez prudemment abstenu (e) ? Dans ce cas, avez-vous eu des regrets qui perdureraient ?

Que comptez vous faire?

20:09 Publié dans bof... | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Coucou !

Je me souviens de mon vrai premier baiser à 15 ans , une impression d'être une femme , ce fût un rêve , pas de regrets , des souvenirs , Et pis c'est tout je n'en dirai pas plus car les années 1960 nous étions sages , vous permettez monsieur ..............

Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 26/07/2010

Bonsoir Henri

Je viens de me le raconter "in petto" , ce truc baveux.

Il n'y a pas 15 jours que j'ai donné une partie des vieux appareils de cinéma à un labo qui a mis sur DVD mes vieux films 8 m/m ainsi que ceux de mon vénérable père. La qualité est remarquable. Un déchirement, mais voila 20 ans que la poussière s'accumulait !

Amitiés

Christian

Écrit par : Christian | 26/07/2010

Voltaire a écrit sur le baiser quelques lignes que je trouve savoureuses ; je cite : » Il n’y avait point d’autre manière de saluer les dames en France, en Allemagne, en Italie, en Angleterre; c’était le droit des cardinaux de baiser les reines sur la bouche, et même en Espagne. Ce qui est singulier, c’est qu’ils n’eurent pas la même prérogative en France, où les dames eurent toujours plus de liberté que partout ailleurs; mais chaque pays a ses cérémonies, et il n’y a point d’usage si général que le hasard et l’habitude n’y aient mis quelque exception. C’eût été une incivilité, un affront, qu’une dame honnête, en recevant la première visite d’un seigneur, ne le baisât pas à la bouche, malgré ses moustaches. « C’est une déplaisante coutume, dit Montaigne et injurieuse aux dames, d’avoir à prêter leurs lèvres à quiconque a trois valets à sa suite, pour mal plaisant qu’il soit. » Cette coutume était pourtant la plus ancienne du monde.
S’il est désagréable à une jeune et jolie bouche de se coller par politesse à une bouche vieille et laide, il y avait un grand danger entre des bouches fraîches et vermeilles de vingt à vingt-cinq ans; et c’est ce qui fit abolir enfin la cérémonie du baiser dans les mystères et dans les agapes. C’est ce qui fit enfermer les femmes chez les Orientaux, afin qu’elles ne baisassent que leurs pères et leurs frères; coutume longtemps introduite en Espagne par les Arabes. «

Écrit par : serge | 26/07/2010

Baiser d'amour, baiser volé, baiser "à la russe" (beurk...!), baiser de Judas (ou baiser de la mort), baiser "à la florentine" etc...
Hou !... le petit curieux qui veut savoir comment cela s'est passé la première fois !
De toute façon, pour ma part, c'était avant l'invention de l'appareil photo numérique, alors !... Pourtant, j'étais déjà presque majeur (20 ans, le bel âge !).
Mais tu n'en sauras pas plus, m'enfin... !

Bonne soirée et... bisous !
Gérard.

Écrit par : CHAP | 27/07/2010

Bien sûr que je m'en souviens mais je ne raconterai rien...
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 27/07/2010

Le 1er baiser, oh! non, indiscret...
Comme le disait Mistinguett: "Un baiser peut-être une virgule, un point d'interrogation ou d'exclamation. Voici les points essentiels de la ponctuation que toute femme devrait connaître."
A bon lecteur, salut!
Do

Écrit par : situmoses | 18/02/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique