logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/08/2010

sweet lorraine (Marciac)


podcast

Toujours à Marciac, sur la place de la Mairie, entre 20 heures et minuit, dans un accompagnement de couverts s'entrechoquant, nous interprétons cette "douceur" bien connue. J'ai retrouvé des enregistrements qui, malgré leur qualité moyenne, permettront à ce blog de survivre une partie de ce mois d'août. Je me suis engagé dans une vaste et fastidieuse période de rangements et d'éliminations de notes que je considère d'un niveau passable, indigne de ce blog. D'autres, je le crois aujourd'hui, n'y avaient pas leur place: j'ai ainsi rangé dans un fichier secret mes lettres de Nouader. Les diapos que j'avais retrouvées avaient provoqué, 50 ans après ( pour simplifier) l'envie d'écrire. J'ai voulu éviter les souvenirs d'ancien combattant. Pas facile... Ma prétention, d'ailleurs n'était pas d'intéresser à tout prix. Il s'agissait d'un besoin intime: essayer d'imaginer qui fut le soldat Bartheloche. Voilà qui est fait.

frère et soeur 2.jpg

16:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Pas facile de s'ouvrir par l'écriture, que ce soit pour faire un livre ou... une simple note de blog !
Et pourtant, tu dois en avoir des souvenirs, même s'il n'est pas toujours agréable de se les remémorer !
Pour ma part, je ne me vois pas racontant mon expérience sous les drapeaux : tu parles... le soldat Chap, planqué à Villacoublay (pourtant sans... piston !) à la fin des années soixante, soit environ un lustre après la période où la France était (quasiment) toujours en guerre quelque part ! Et cette période-là, tu l'as quelque peu connue...
Merci pour ta franchise et ta lucidité.

Sweet Lorraine : tu peux remettre le couvert !
On en redemande !

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 05/08/2010

Ce n'est pas en dinant que j'écoute ton morceau, mais religieusement devant mon ordinateur, c'est magique pour moi, le jazz, je peux me passer de diner....Ma faim de musique est assouvie! Brave petit soldat Barteloche, tu nous charmeras toujours.



Bises à Roro aussi
Hélène

Écrit par : hélènel | 05/08/2010

Bonjour Henri

Chacun "gère" cette période de sa vie comme il peut. Les années "d'occupation" en Algérie ne sont pas glorieuses en globalité et l'individu avait peu de moyens pour s'y soustraire, à moins d'avoir de la chance ou du piston.

La photo que tu montres est ambigue : le gamin qui baisse les yeux et maquille un salut militaire ressemble au gosse que j'était en 1944 qui marchait au pas de l'oie dans le dos des allemands.

C'est ce que tu as voulu montrer ?

Écrit par : Christian | 06/08/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique