logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/09/2010

pause musicale


podcast

Easy money: un morceau pas trop connu, pas souvent interprété crois-je. Notre quartet l'a découvert, ajouté à son répertoire et répété. C'est ce que vous entendez.

9782842303013_2.jpg
Photo de Ronis

18:57 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (11)

24/09/2010

bon ou mauvais exemple...?

 Les musiciens de la vidéo ( voir à la fin de cette note) doit-on les complimenter ou, au contraire, les blâmer?

A vue d’œil, ils sont âgés. Peut-être plus de soixante-cinq ans pour certains? Ils ont réussi à monter sur la scène et à s’y tenir debout pendant une heure et demie. Je parle essentiellement des deux de devant qui arrivent même à se déplacer en soufflant dans leur instrument. Une performance. Le jeu de jambes du pianiste est remarquable, le tubiste supporte ses presque vingt kilos de ferraille sans plier, le batteur a le poignet toujours aussi souple et les articulations du coude et des épaules en parfait état…

Pour Eric, ils sont exemplaires et justifient, entre autres, la fameuse réforme des retraites dont vous avez sans doute entendu parler et que vous approuvez comme il se doit. Peut-être...

Je sais que les syndicats prétendront que ces musiciens ont sans doute besoin d’arrondir leur pension à l’aide des deux ou trois maigres cachets annuels offerts par des associations nécessiteuses telles Canal Street de Boé qui les reçoit pour un concert dans la salle polyvalente de Boé-Village ( près de la Garonne) le samedi 9 octobre à 21 heures. Leur prestation, pour laquelle le spectateur devra s’acquitter, à l’entrée, d’une redevance de 10 euros sera utile à cette association pour financer, début 2011, des actions culturelles, notamment une extraordinaire exposition sur le Jazz dont les autorités compétentes parleront le moment venu.

Qu’on se le dise…

La vidéo en question: http://www.youtube.com/watch?v=ZHOKwbBaCg0

15:36 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (7)

22/09/2010

retrouvailles

Récemment, de bon matin, pas très loin de la borne 101...IMG_2873.JPG

Je marchais d'un bon pas, ce matin, au bord du canal quand, arrivé à la borne 101, à hauteur du château Saint Marcel, je croisai un cycliste qui freina quelques mètres derrière moi, rebroussa chemin et m'interpella:
- C'est toi?
A tout hasard je répondis "oui " et attendis la suite:
- Mais que fais-tu ici? Si je m'attendais à te voir!
Je m'étais arrêté de mauvaise grâce car je devais porter comme chaque jour de classe Antoine à l’école et mon parcours était chronométré...
- Comme tu as changé! Tes cheveux n'étaient pas bouclés et tu les portais moins longs...
Je supposai qu'il m'avait connu à l'armée, peut-être dans les Aurés. Comme il portait des lunettes et un casque, il m'était difficile de le reconnaître surtout après une si longue période... Je voulus le questionner mais il ne m'en laissa pas le temps.

-  Et tu ne portais pas la barbe !

C’est vrai : la moustache, oui, mais pas longtemps…
- Il me semble que tu étais plus grand. C'est vrai qu'avec l'âge... Mais tu es resté svelte...
C'est exact aussi: j’ai un peu maigri à cause des tomates qui ont constitué cet été, avec le fromage blanc allégé, l’essentiel de mon alimentation, mais pas trop quand même.
- Tu avais une cicatrice sur le front. Tu te rappelles quand tu étais tombé du cerisier?
Je m'apprêtais à lui rétorquer que jamais... Il avait déjà fait demi-tour. Il me lança:
-
Heureux de t'avoir revu, Jacques. Mais j'ai bien failli ne pas te reconnaître!
- Mais, je ne m'appelle pas Jacques!
- Ah, ça alors... Tu as aussi changé de nom?

Et il repartit vers sa destinée...
Je ne sais pas si je le reverrai. J'aimerais bien faire sa connaissance car il pourrait me raconter plein de choses que j'ai sans doute oubliées.

18:19 Publié dans bof... | Lien permanent | Commentaires (16)

20/09/2010

suite Corse...

saut....jpg
Puisque nous y sommes depuis hier, poursuivons un  séjour insulaire relativement ancien...

Impressionnant, non? Et, tout d’un coup, dans ma tête, une idée affreuse:

- Et si elle… 

Il faut dire que depuis notre départ du gîte ce matin, l’ambiance était plutôt morose dans la voiture. Roro me faisait la gueule. La veille nous nous étions disputés à deux ou trois croisements de petites routes montagnardes, l’un voulant prendre à droite, l’autre à gauche… ou le contraire, je ne sais plus. Elle m’avait beaucoup agacé, d’autant qu’elle avait chaque fois raison. Pour me venger, après le souper ( ici en Gascogne, le soir, on dine à midi et on soupe le soir), donc pour me venger, je lui racontai le voyage de ma promo de l’école normale, à la fin de nos études. Je lui dis que j’avais dansé le tango, un soir, sur une place d’Ajaccio avec la fille la plus belle que j’aie jamais rencontré. Cette beauté s’appelait Colomba. C’est le seul prénom féminin que je connaissais depuis que, au cours complémentaire de Fleurance, j’avais lu le livre de Prosper Mérimée. Malheureusement, ajoutai-je, notre séjour fut de trop courte durée. J’avais bien envisagé de revenir un jour pour la retrouver mais le destin en décida autrement et patati et patata.

Vous avez compris que cette histoire n’était que le fruit de mon imagination  Quoique, dirait Raymond Devos…

Et la chute de cette histoire, c’est quoi, vous demandez-vous une fois encore?

De chute? Il n’y en eut point et c’est heureux.

Mais… n’est-il pas beau ce pont?

pont de....jpg

 

19/09/2010

ne nous défilons pas...

manif à Ajaccio.jpg
Nous étions à Ajaccio ce premier mai d'une incertaine année. Chouette, un défilé! J'ai rarement boudé les défilés: pour l'école publique, pour la laïcité, pour la sécurité sociale, pour la retraite, pour l'emploi, pour... Qu'il pleuve, qu'il vente, toujours on chante ( vous connaîssez, si vous êtes allé en colo)... Ce jour-là, il faisait beau. Une occasion de visiter la ville, peinard, sans se soucier des voitures immobilisées en amont et en aval. Je m'invitai donc dans le cortège. J'y étais en bonne compagnie: la CGT devant, la FSU derrière et les autres un peu partout. Tout le monde chantait. C'était corse et patriotique à souhait. De belles voix auxquelles j'aurais volontiers mêlé la mienne si j'avais connu les paroles... Je fis semblant et pris une attitude aussi insulaire que possible, déterminée, revendicative, contestataire, à la limite parfois de la révolte ( la photo est suffisamment explicite, je n'en rajoute pas). Personne ne me demanda qui j'étais, d'où je venais, où j'allais... et c'était tant mieux car je l'ignorais. Finalement, dans ces circonstances, on ne distingue pas le gascon du corse. On ne m'a pas chassé.
Plus tard, quelque part dans la montagne, un autre défilé: cette fois, je me suis contenté de prendre la photo.
défilé de porcs.jpg
Je dédie cette petite note à mon copain Jules, dit le corse, qui m'a retrouvé sur internet, récemment, par un heureux hasard.

18/09/2010

pause musicale

Voici, au bas de cette note, notre interprétation de Kansas city man blues devant les curistes de Barbotan. L'ambiance n'est pas franchement Caveau de la Huchette, années 50. Mais l'accueil est sympathique et rares sont les spectateurs qui partent avant la fin du concert. Je vous laisse donc en compagnie des artistes (ils vont être contents les copains...s'ils me lisent!), et vais rejoindre Jim Harrison: son Retour en terre, j'aime. Quand à Coetzee ( j'ai rendu En attendant les barbares à notre bibliothéque boétienne, n'hésitez pas à le demander), une bonne nouvelle: il n'est pas mort! C'était le titre d'un article, article que j'aurais dû lire pour m'éviter une contrariété. COETZEE EST MORT.Heureusement, une amie m'a rassuré... Voilà quelle est mon actualité. J'oubliais: je dois acheter dare dare des pointes à Casto pour renforcer ma cabane de jardin. C'est à trois kilomètres et ça ferme bientôt. Avant, il y a longtemps, je serais allé à pied, chez le petit quincailler du coin. Mais, même le coin a disparu. Et le libraire, il est où le libraire? J'étais certain que vous me poseriez la question! C'est quoi un libraire???

http://www.youtube.com/watch?v=CcZlSZRHImw

18:47 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (6)

17/09/2010

patrimoine boétien ... (à Boé)

IMG_2118.JPGEvidemment, le patrimoine en question dans cette note est la borne 103 ( 103 kms depuis Toulouse) située au bord de notre canal latéral, à deux pas de notre jardin. Elle a résisté aux gros engins qui ont transformé l'ancien chemin de halage en piste bitumée ce qui ravit les uns et contrarie les autres...Je ne vous dirai pas quel est mon penchant... mais putaing, je trouve que désormais on est moins tranquille. Excusez-moi...

Je ne sais pas si, à l'occasion des prochaines journées, une visite sera organisée. Certains esprits chagrins penseront qu'on en aura vite fait le tour de cette borne. Je m'insurge car il y aurait au contraire beaucoup à dire! Je suis d'ailleurs prêt à m'asseoir de nouveau dessus, comme sur la photo et tenir une conférence sur le sujet. Toutefois, il faudra, monsieur le maire, m'avertir suffisamment tôt afin que je nettoie un peu tout autour car l'herbe folle, comme vous pouvez le constater sur cette matinale photo ( le soleil est derrière moi, à l'est), donc l'herbe est un peu haute et celà donne un aspect un trop négligé.

IMG_0067.JPG

18:02 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (8)

16/09/2010

patrimoine boétien

IMG_2299 ++.JPG

L’art rupestre est à la mode. Lascaux a exceptionnellement ouvert sa grotte récemment à notre Président venu constater les dégâts. Que va-t-il faire? Est-il capable, aussi, de sauver Lascaux? Est-ce possible, en deux ans seulement? Était-ce prévu dans son programme? Je ne connais de celui-ci que des choix que je désapprouve sans doute parce que je ne les comprends pas. S’il sauve Lascaux, que ferai-je en 2012?

Voici qu’approchent les journées du patrimoine. Que visiterons-nous à Boé? J’ai un penchant pour la glacière du bord du canal, celle qui, pendant certaines de mes nuits abrite un dragon. Je vous ai raconté récemment…

Que peut-on voir sur la paroi de briques? Un homme sûrement coiffé d’un béret qui mène une vache ( oui, c‘est une vache) au pré. Ou ailleurs. Au taureau peut-être? Je crois reconnaître l’église de Saint Pierre de Gaubert. Ou de Bon Encontre? C’est difficile car toutes les églises se ressemblent plus ou moins. Surtout de loin. Je pencherais plutôt pour Saint Pierre à cause de la Garonne que je crois distinguer à proximité. Je demanderai au responsable de la Culture Boétienne, un homme fort instruit.

Il doit faire beau car le soleil brille. 

IMG_2299 +++.jpg
On voit mieux; c'est beau non?

18:14 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

15/09/2010

apprends-lui à pêcher...

IMG_2953.JPG

Au lieu de donner du poisson à un homme affamé, apprends-lui plutôt à pêcher

 

Dans notre monde dit civilisé, on connaît et on aime dire et répéter cette phrase célèbre. C’est un précepte, une règle… et on doit obéir aux règles. C’est-ce que je fais…parfois.

Hier par exemple, je pêchais dans notre canal poissonneux, à proximité d’un banc spécialement conçu pour les chemineaux à cause de sa forme (convexe vers le haut) qui ne permet pas qu’on s’allonge dessus pour se reposer après une longue et harassante marche et y séjourner trop longtemps, banc sur lequel un pauvre diable avait posé humblement son misérable fessier. Vers les onze heures, j’eus un petit creux et sortis de ma musette un sandwich jambon-beurre que je mangeai avec grand appétit. Puis je m’en fus couper un beau bambou bien droit, suffisamment sec, pas trop raide, pas trop mou mais flexible quand même, attachai du fil juste la longueur nécessaire ni plus ni moins à sa plus fine extrémité ( important pour l‘équilibre de la ligne), montrai avec des gestes lents et précis comment fixer un hameçon, enfiler un petit ver sans l’estropier… Au bout d’une heure, je sentis qu’il était ailleurs, qu’il n’accordait que peu d’attention à mes conseils pourtant éclairés.  Quand je lui demandai de me suivre au bord de l’eau afin de l’instruire sur la façon de lancer la ligne en évitant de l’emmêler dans une branche de chêne… il se leva péniblement, s’affala sur le chemin de halage. J’appelai le SAMU sur mon portable…

J’ai appris ce matin qu’il était mort en arrivant à l’hôpital. De faim m’a-t-on dit.

Était-ce bien la peine de me donner tout ce mal, pensai-je, dépité?

10:19 Publié dans bof... | Lien permanent | Commentaires (7)

13/09/2010

dragons... finissons-en

IMG_2296.JPG

Finissons- en, me suis -je dit ce matin, à mon réveil. Je dois à tout prix me libérer de ce dragon qui me hante, qui perturbe mes nuits.

Certains sont possédés par le démon, d’autres par le percepteur, d’autres par leur président, d’autres par leur conjoint... Moi, c’est le dragon… entre autres.  Je croyais m’en délivrer par l’écriture de notes dont j’attendais qu’elles suscitent l’intérêt de mes lecteurs, leurs conseils éclairés, au moins du réconfort... Que de l’indifférence, des quolibets, des impertinences! Nous sommes à la veille des insultes! Mais si, mais si!

Messie... J’y ai pensé figurez-vous. Mais je ne suis pas croyant; il ne m’aurait pas pris au sérieux. Alors, que faire!

Finissons-en, me suis-je répété ce matin. Faisons front; sus à l’odieuse bestiole.

Quand nous entreprîmes notre marche quotidienne, je ne dis rien à Roro. Arrivés à hauteur du château Saint Marcel, je lui suggérai de bifurquer vers la glacière prétextant quelques photos supplémentaires à saisir dans mon numérique afin de compléter ma collection des monuments historiques de la commune.

Quand nous fûmes dans le couloir dont vous avez sûrement vu la photo dans une note précédente, je me mis à fredonner pour me donner du courage,  en revenant du Piémont, un grand classique de la troupe Boé si Boé la. Plus nous avancions, plus je poussai la voix ... Quand nous entrâmes dans la salle conique, je chantais à tue-tête...

Roro m’interpella:

- Tu vas faire dégringoler les briques! Pourquoi chantes-tu aussi fort?

- Pour me protéger du dragon!

- Mais… il n’y a pas de dragon!

- Tu vois que ça marche...

IMG_2303.JPG

18:15 Publié dans bof... | Lien permanent | Commentaires (4)

12/09/2010

Médium jazz sextet

Le Médium Jazz Sextet fut invité à animer un matin de l’année 198?, sur la place de la mairie de Boé, un jeu très culturel de FR3 conduit par le débutant et désormais célébrissime Julien Courbet. Les érudits boétiens ( ils sont nombreux) combattaient ceux d’une ville de Dordogne, je crois, et ils furent …battus. Pourtant nos représentants avaient été sélectionnés parmi les meilleurs! Je sais que certains, que je continue à fréquenter, furent fort dépités et qu’ils soupçonnèrent le jeune animateur d’avoir favorisé notre adversaire. La dernière question qu’il posa à notre représentante D… fut en effet particulièrement difficile. A vous de juger:

- Je sais que l’oignon est abondamment cultivé dans votre vaste plaine fertile. Aussi, je crois que vous n’aurez aucun mal à répondre à cette question…

Je me suis dit que c’était gagné car D…, fille d’agriculteur, avait sûrement, tout comme je l’avais fait moi-même, aidé à cultiver et récolter cette plante mais je remarquai, dans les yeux de l’animateur comme un soupçon de perfidie. En outre, D… semblait un peu troublée par le regard du beau et fringant jeune homme qui, après un silence durant lequel on pouvait entendre le clapotis des eaux de Garonne toute proche , ajouta:

- Combien, à une dizaine près, faut-il d’oignons pour obtenir un récolte de 10 quintaux.

Alors là, chapeau! Quelle vacherie! Tout le monde fit un oh!!! de consternation, D… se mit à pleurer mais, courageusement, parvint à articuler:

- Dix mille deux cents?

- Non madame: dix mille deux cent vingt! A vous le Médium

Et nous jouâmes, contraints et contrits dans une ambiance de presque catastrophe vicinale…

Le jeune homme qui souffle avec vélocité dans la saxophone est mon fils; peut-être l’aviez-vous deviné?

Inutile de vous dire que, depuis ce jour-là, le boétien boude toutes les émissions de Courbet. De toute façon

http://www.dailymotion.com/video/x5gkcw_medium-fr3-boe_music

 

16:07 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (4)

09/09/2010

sachons chasser...

J’accompagnai, un jour d’ouverture de la chasse, pour lui faire plaisir,  mon copain Alexandre. C’est « un chasseur du dimanche ». Lui-même aime dire et répéter:

- Tu sais, si je prends le permis, c’est pour promener le fusil.

Comme pour s’excuser…

Ce jour « J » donc, un lapin déboula dans un chemin, juste devant nous.

- BANG, fit le fusil d’Alexandre.

- BRAVO, dis-je en applaudissant après avoir libéré mes oreilles protégées par mes mains car, je l‘ai déjà écrit et j‘ai mes raisons, je ne supporte pas les détonations!

- Pourquoi, dis-tu bravo? Tu vois bien que je l’ai raté!

- Ce n’est pas à toi que je m’adressais, mais au lapin.

Je ne suis pas chasseur, mais, hypocrisie, j’aime bien le gibier… aux pruneaux!

pub aspirateur.jpg

18:09 Publié dans bof... | Lien permanent | Commentaires (7)

08/09/2010

apple core


podcast

adam et ève 2.jpgEncore une répétition du quartet. Cet Apple core n'a guère été interprété en concert. Un oubli à réparer.

Je crois que je vais imaginer des paroles sur cet air, des paroles amusantes si possible. J'ai des idées mais les vôtres seraient les bienvenues car je sais que vous avez du talent. Bien entendu, nous partagerons les droits d'auteur. Merci pour votre collaboration.

18:57 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (8)

07/09/2010

sur le pont

IMG_0055.JPG

IMG_0056.JPG- Si tu veux te suicider, me dit Michel, un copain qui préside la TGV*, nouvelle association qui refuse le passage de la future LGV dans notre plaine boétienne et même ailleurs, jette-toi plutôt dans la Garonne, du haut du pont!

- J’attends la prochaine micheline, rétorque-je, résolu à en finir d’une façon radicale. De toute façon , je sais nager et je serais capable par instinct incontrôlable de survie de nager jusqu’à la rive et m’enrhumerais ce qui aggraverait encore mon état général.

IMG_0059.JPG- De micheline, ami, il n’en circule plus depuis des lustres. Si tu as le temps, un train de marchandises t’écrabouillera dans un mois ou deux… peut-être!

- Bon… alors je vais attendre la prochaine LGV, ça ira plus vite.

Je me relevai péniblement sans l’aide de Michel qui paraissait très en colère ce qui n’est pas son habitude.

- Bon, lui dis-je, ne sois pas fâché. Tiens, j’adhèrerai à ton asso, la nouvelle *Très Grande Vigilance, la TGV! Et bravo pour sa dénomination, quelle trouvaille!

N’empêche que si la TGV gagne son combat contre la LGV, il ne me restera que le recours au TER. S’il n’y a pas de grève…

………………………………………………….............................

Photos prises ce dernier dimanche soir, sur le pont de chemin de fer de Saint Pierre de Gaubert, commune de Boé, au coucher du soleil.

IMG_0053.JPG

 

 

16:08 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

06/09/2010

copines et copains...


podcast Ce soir-là, encore une fois, ils étaient là, devant cap003.jpgnous, tapant à contre-temps dans les mains. Tu as beau leur expliquer qu'il faut taper sur les temps deux et quatre de la mesure et pas sur le un et le trois... rien à faire! Certains ne suivent même pas le tempo. Une chance que la ryhmique ne se laisse pas influencer! Je pardonne car ce sont presque tous des copines et copains. Ils ont heureusement compris qu'à la fin du solo les applaudissements sont les bienvenus. Ils ne s'en privent pas! Evidemment, je ne me suis pas gêné pour leur faire la leçon au début du spectacle. Je leur ai expliqué qu'il fallait créer une ambiance jazzy pour stimuler les musiciens, les aider dans leurs improvisations. Et ça marche! La preuve...

18:55 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique