logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/10/2010

sur le pont...

saut dans la Baïse.JPG

- Hé, vous là bas! Ne savez-vous pas lire!

De l’autre côté du pont, le garde champêtre de Nérac me stoppait en pleine action. J’avais pourtant presque réussi un premier mouvement: lever la jambe à hauteur de la rambarde. Le plus dur était fait…Je me remis péniblement en position debout.

- Je ne voulais pas me baigner, Monsieur le Garde!

- Et quelle était donc votre intention, s’il vous plaît?

Je traversai la route pour le rejoindre afin de l’entretenir plus confidentiellement de mon projet.

- Je m’apprêtais simplement à me suicider.

- Désolé, mais ici, vous n’avez pas le droit. Mais… dîtes-moi, pourquoi cet acte?

Le ton était devenu plus courtois et il avait rangé son carnet de contraventions dans la poche de son veston. Je répondis:

- Mes nuits sont de plus en plus souvent hantées, perturbées par un dragon. Cela devient insupportable. En outre, j’ai réalisé que j’avais largement profité de ma retraite et que je devais donner l’exemple. Les problèmes soulevés actuellement qui donnent lieu à toutes ces manifestations pourraient être résolus si chaque retraité prenait conscience du poids d’une survie inutilement prolongée au-delà du raisonnable. Voilà la vraie solution. C’est difficile certes mais il suffit de profiter du bon moment: par exemple, la venue de plus en plus fréquente du dragon peut être une incitation…

Le garde m’écoutait, bouche bée. Il mit une main fraternellement sur mon épaule:

- Je vous comprends.. Mais ici, ça n’est pas possible. Et… si vous essayiez la Garonne? Une dame s’est jetée de la passerelle, il y a peu. ( c’est vrai). Vous avez aussi les trains, mais dépêchez-vous car des grèves sont annoncées.

- Je vais encore réfléchir.

- Allez, adieu, me dit-il…

- Adieu, répondis-je.

Chez nous, en pays gascon, adieu signifie bonjour quand on se rencontre ( té…adieu!) ou au revoir quand on se quitte (allez…adieu!) ou…adieu.


podcast

17:23 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Coucou !
Tu as raison laisse la place aux jeunes , eux qui ne vont pas prendre leurs retraites si jeunes,
suite aux paroles de ta chanson "nostalgie du travail" , hi !
Sur le pont on y danse , on y danse !!!
Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 10/10/2010

Même air, sans voix ni accompagnement

Quand on voit un r'traité heureux
Aucun doute, il fait des envieux
il ne se pose plus la question
A quoi ressembleront nos pensions ?
On tente pourtant des économies
Mais que seront-elles dans une décennie ,
Il vaut bien mieux rire de tout ça
Sinon tous on te rejoindra
Pour ensemble enjamber ce pont
Au risque d'une contravention
Ce s'rait tout bénèf. pour l'état
Alors ma foi, ne sautons pas !!!

Écrit par : Carole | 10/10/2010

Pas ben compliquée, ta leçon de sémantique autour du mot "adieu".
Il suffit de s'accrocher !...
Quant à donner l'exemple en te suicidant, il n'en est pas question : nous avons besoin de toi sur Blog50, même si, par ailleurs, on ne veut plus de toi... !
A propos de Blog50, je n'ai pas pu valider ton commentaire : impossible d'entrer dans la gestion de mon blog. Encore des problèmes avec le serveur ?
Il y aura des jours meilleurs...

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 10/10/2010

Ouh ! la la ! qu'apprends-je ? Que tu as voulu te suicider en enjambant le pont pourtant interdit d'enjamber, mais que tu en as été empêché in extrémis ?
C'est donc ça, mes prières ont été entendues.
Je reviens à l'instant d'une journée très très très très pluvieuse à Lourdes où j'ai prié pour tous les blogueurs.
Tu vois que ça sert de croire à Dieu. Adieu Henri.
Bises croyantes.
.......................................................................
réponse à mon amie Pimprenelle:
désolé, mais il continue de pleuvoir!
bises quand même

Écrit par : pimprenelle | 10/10/2010

Toi tu fais comme tu veux, mais moi je n'ai pas envie de sauter .... dans la Sarthe .... pour donner ma retraite aux autres.
J'ai travaillé toute ma vie, et jepense la mériter.
Egoïste, peut être mais c'est comme ça, et puis je veux continuer à écouter ton jazz.
Bisous
Anita.

Écrit par : Anita | 11/10/2010

Coucou du matin !
Réponse à ta question sur ton com chez moi :
la petite fille c'est moi tout juste deux ans , je crois , à la campagne ,
à côté d'une marre où mon papa m'emmenait pêcher les grenouilles , avec mes bottes en caoutchouc et un grand fil de fer , je tirais les grenouilles accrochées à ce grand fil .
Bizoux et bon lundi , Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 11/10/2010

Les jeunes ne trouvent pas d'emploi, alors nous, tu penses, on ne va tout de même pas prendre leur place. Je suis d'accord avec toi.
42 ans de bons et loyaux services, cela suffit amplement pour que je ne me sente pas coupable de toucher ma retraite.
Tant pis si je vis encore longtemps. Fallait pas inventer les médicaments.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 11/10/2010

Bravo pour la chanson message !
Si vraiment tu as de nouveau envie de travailler , dès que les cèpes sortiront tu pourras arrondir ta retraite .
Au sujet de la chanson , si tu n'as pas sauté d'ici là , il serait bon qu'à la prochaine rencontre tu nous en chantes une de ton cru .
penses-y. Hélène sera aussi ravie que moi . .
Bonne soirée à tous les deux . Bises de Loubet Jacques . huguette .

Écrit par : macary huguette | 11/10/2010

je suis revenue sur cette note au cas où tu aies sauté le pas... pfff... Non merci, tu es toujours là. Bises de miche

Écrit par : miche | 16/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique