logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/10/2010

Eclairez-moi...

artiste lampes bambou.JPGMon envie d’écriture s’est un peu atténuée ces derniers temps. Des préoccupations diverses, des kilomètres de marches ici et là, la reprise de  rencontres musicales ( chant, jazz)… et bien d’autres choses encore m’ont éloigné de l’ordinateur. Je sais, par de nombreux messages, des communications téléphoniques à tout moment de la journée, des cartes de diverses régions et pays lointains… que cette absence est mal vécue par mes correspondants. Je comprends leur impatience, leur inquiétude, leur angoisse même. Je les prie de m’excuser.

La matière ne fait pas défaut pourtant. Je recommencerai par l’essentiel.

J’avais laissé en carafe, dans mes projets de notes, la fin de la relation d’une visite faite par des amis d’une contrée éloignée qu‘on appelle le Berry ( vous trouverez facilement sur une carte de France). Nous leur avions organisé la visite du bourg de Nérac, vous vous souvenez peut-être. Ils avaient été émerveillés.

artiste lampes bambou 1.JPGEn haut de la rue Sully, nous nous sommes arrêtés dans l’atelier d’un artiste libre en lampes-bambous. Cet homme, très volubile au demeurant, fait tout lui-même: il cultive les bambous ( quelques hectares s‘il vous plaît!), les fait sécher, les coupe à diverses dimensions selon son bon plaisir, fait des trous bien ronds, applique du vernis. Il ajoute, dans le fond, une soucoupe contenant une bougie à laquelle il met le feu quand un curieux rapplique, choisit un coin bien sombre de son atelier: l’effet produit est assez original. En tout cas, nous ne connaissions pas ce genre de lampe.

- Sous la véranda, la nuit, cela produirait le plus bel effet, me dit Roro.

- Combien, demandais-je, en désignant une, au hasard?

- Euh… deux jours de travail…disons…et si vous en prenez deux, je vous les fait à…

Je sortis les billets du portefeuille.

- On s’arrêtera au prochain distributeur, dis-je.

IMG_3426.JPGJ’ai pendu les objets d’art sous la véranda, comme prévu, une ficelle de cuisine étant prévue à cet effet. Le soir, à la nuit tombée, j’ai allumé les bougies en me brûlant les doigts car les trous n’étaient pas en face de la mèche, ou trop haut, ou trop bas. On a éteint l’électricité: pas mal… on est resté là, le temps qu’il fallait puis nous sommes allés regarder la télé. J’avais bien entendu soufflé les bougies, ce qui est assez facile.

Sachant que ces lampes, en plein jour, ne présentent qu’un intérêt décoratif limité et que nous n’allons tout de même pas passer nos soirées dans le noir, sous la véranda, sous prétexte d’amortir notre investissement, je me demande si nous avons fait une bonne opération…

Accepteriez-vous de nous racheter une de ces lampes?  Ou les deux? Et combien?

Demain, ou plus tard, je raconterai une histoire de lampe à caractère philosophique. La présente note est déjà suffisamment longue.

Commentaires

Coucou !
Une note assez éclairée mais sans musique ...
Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 13/10/2010

mais c'est la bamboula ici.......

Écrit par : framboisine | 13/10/2010

Vraiment?VRAIMENT???
Tu as claqué une partie de ta retraite pour ACHETER un truc aussi hideux?
T'as bonne mine d'aller manifester...
Nanti !

Écrit par : serge | 13/10/2010

Bonsoir Henri,

Je suis acquéreur mais à la condition que les "ronds" soient "carrés"!!!!histoire de confort...

Bises du soir..espoir ( c'est ma nouvelle formule).


Roro,ça va mieux..

ce soir, sur des " racines et des ailes",vue imprenable sur le fameux pont-canal.

Écrit par : betty | 13/10/2010

Oui, hier soir, on a failli voir Boé à la télé ! Agen, Marmande, Toulouse bien sûr, mais pas Boé ! Hooooo !...
Est-il possible que des reporters émérites ratent l'occasion de montrer quelques unes des pièces les plus importantes de notre patrimoine national que sont la ville de Boé, la borne 101 (ou 103, on finit par s'y perdre !), et son célèbre jazzman Henri de Boé, j'en passe et des meilleurs... ?
Pour ta lampe, j'avance un euro (symbolique) pour ouvrir les enchères...

Bonne journée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 14/10/2010

J'ai bien sur suivi avec intêret votre rencontre avec nos amis berrichons qui doivent avoir parcouru une bonne partie de la France à rencontrer les blogueurs de çi et de là, mais ils ont tellement sympa qu'on se lie vite d'amitié avec eux.
Interessante lampe, mais je ne crois pas que je me serai laissée tenter.
Bonne journée
Bises
Anita.

Écrit par : Anita | 14/10/2010

Bonjur Henri

Je te signale que le bambou en gélules est souverain, m'a dit une charmante masseuse qui pratique cet art avec délicatesse, contre l'usure des cartilages. Tu possède sans le savoir un remède contre l'arthrite, et je te suggère de bien réfléchir avant de te séparer de ce trésor.

Une viste discrète chez ton pharmacien, sous un prétexte futile te permettra de vérifier mes dires. Ne l'écoute pas si le praticien veut de vendre du Phytalgic qui se ruine en frais télévisés qui mettent le cachet hors de prix. En plus, cette drogue est extraite de la griffe du dragon !!! La sale bête aurait dit Popeck !

Te voila donc doublement éclairé. Tu croqueras un bout de la lampe chaque jour et j'espère que les trous seront plus faciles à mâche.

Amitiés du grillon

P.S La bougie n'est pas comestible, même si tu as faim.

Écrit par : Christian | 14/10/2010

Je suis assez fan de bambou, mais le prix de cette lampe rustique n'est pas dans mes tarifs...et pui, je préfère les lampes à poser.....Tu pourras essayer , lors d'un vide-grenier de l'échanger????????

Bises à tous deux
hélène

Écrit par : hélène | 15/10/2010

T'es vraiment Cloche pour ne pas avoir compris que les trous étaient faits avec une scie du même nom et surement pas deux jours de boulots,avec Heraime ,une heure peut être à cause de la décoration .Je ne sortirai pas un billet pour ça .Bon je plaisante ,bises à Roro

Écrit par : heraime | 15/10/2010

Tu n'as pas tapé sur les bambous ? Il en serait sorti des sons merveilleux. Une berrichonne qui te bise bien fort et qui va encore marcher et marcher demain matin... Bises de MICHE

Écrit par : miche | 16/10/2010

Curieusement, nous en avons coupé un chez nous, il faisait trop de rejets. L'Homme s'est penché dur pour arriver à enlever toutes les racines. Il a débité de belles tiges et cela nous sert de petit bois.
Si tu veux vendre ton fameux bougeoir, mets-le sur le bon coin. 0N y vend et achète de tout.
Bien sûr, je te taquine.
Bonne nuit
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 17/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique