logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/11/2010

c'était mieux avant

IMG_3446.JPG
Comme le copain qui aide fièrement à porter la banderole, je dis NON... une nouvelle fois.
Mais, franchement, c'était mieux avant*, ne pensez vous pas? Agen- Eauze, soixante-dix kilomètres, une journée dans l'unique wagon de voyageurs, assis sur les banquettes en bois. Nous profitions de toutes les manoeuvres dans les gares gasconnes, séjournions une heure ou deux sur les voies de triage de Nérac, Condom... pendant que la locomotive à vapeur allait et venait, accrochant, décrochant les wagons de marchandises. Et le paysage! Nous avions le temps de contempler nos collines gasconnes, collines de moyenne altitude, qu'un homme illustre ( lequel???) compara fort justement à la Toscane.  NOUS AVIONS LE TEMPS, PUTAING!
Le président de la Chambre Economique, partisan de la future/éventuelle LGV, proclamait  récemment: Le souci n'est pas de connaître la vitesse du train mais de savoir combien il met de temps pour aller du point A au point B. D'accord, Monsieur le Prés': la notion de temps est essentielle. Une journée dans un train, c'est long et il était nécessaire à Gaby et maman Aline de prévoir la panière bien garnie de provisions de bouche. Quant à la vitesse du tortillard, c'est vrai que nous nous en balancions complètement... comme le dit souvent mon copain, le juge Roberval.
* Titre d'une pièce de théâtre à laquelle nous avons assisté récemment.
dubout18.jpg

19:15 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (4)

29/11/2010

un WE basque...

biarritz 5.JPGCe WE fut basque. Des prémices de brouillard boétien nous incitèrent à demander l’hospitalité à nos amis d’Anglet qui nous avaient promis, contredisant les noix de Grenoble, deux à trois jours de promenades ensoleillées dans leur verdoyant pays. Si vous vous intéressez à notre météo nationale, vous devinez que notre séjour atlantique fut, au contraire, particulièrement arrosé. Nos repas aussi d’ailleurs car la cave de Raymond accompagne avec bonheur les plats succulents de Maïté… Bien entendu, nous évoquâmes encore et encore nos souvenirs de normaliens pour le plus grand plaisir de nos compagnes avides de savoir comment nous avions vécu cette période riche en évènements, qui nous avions fréquenté…Tu te rappelles machin, machine et patati et patata

Nous décidâmes d’une petite sortie à la frontière espagnole histoire de prendre l’air. Nous le prîmes, abondamment. Je justifiai le déplacement par l’acquisition, dans une venta, d’une magnifique paire de chaussures de marque Fluchos. Une folie: un peu plus de soixante euros! Roro m’a dit que ça tombait bien car mon anniversaire est proche. J’ai aussi fait le plein de gazoline: une différence de 5 ou 6 centimes par litre quand il en manque une vingtaine, faîtes le calcul, ça vaut le déplacement…

équipe water polo singapour.jpgJ’eus le temps de lire le journal du dimanche. J’ai bien aimé cet article sur le splendide maillot de l’équipe de water-polo de Singapour et la photo qui, peut-être, si vous vous intéressez aux nouvelles essentielles, a attiré votre curiosité. Après l’étoile sur le mont de Vénus fort justement remarquée par notre amie Betty sur ma photo de Sarah dans une de mes notes de la semaine dernière, voici un croissant de lune judicieusement placé.

Voilà pour ce soir. Je vais, au coin du feu, terminer les déferlantes de Claudie Galley . Un régal …

28/11/2010

Dieu..

Un diapo que je viens de recevoir: 2138philosophe.pps
Sans_domicile.jpg


podcast

Encore un mécréant! Il s'appelle Pierre Louki, un ami de Brassens. Je lui ai déjà consacré quelques notes car nous partageons un certain nombre d'idées, de valeurs. Il occupe une grande place dans mon fichier musique... beaucoup plus que d'autres pourtant plus connus! Cette chanson est assez ancienne (?): les temps n'ont pas changé. Cette année, plus encore que les précédentes ( je ne sais pas chez vous), on frappe à notre porte: le sans-logis, le chômeur... présentent  leur modeste calendrier. Le sans-papier, pas encore; c'est trop risqué! Ce matin, sur France Inter, des gens, des familles, ne trouvent pas où se loger. L'hiver sera rude pour certains. Et pourtant... des promesses,  des promesses, encore des promesses: plus personne dans les rues, sous les ponts... Dieu, je suis prêt à m'agenouiller, à te prier, à te louer...fais quelque chose, merde! Remue-toi putaing! Tiens; je reviendrai à Lourdes. J'y ai porté une fois ma belle-mère; ça ne m'avait pas du tout emballé, crois-moi. J'espère que tu as réservé le meilleur accueil à son âme. C'est à cause d'elle ( peut-être devrais-je dire " grâce à elle"?) que nos enfants ont été baptisés, tu sais. Pourtant...!

20:44 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

24/11/2010

statues

statues berlusconi.jpgJe croyais avoir mal entendu, hier matin, sur France Inter. Ces journalistes disent tant de sottises sur Sa Sainteté, sur notre Président... que cette nouvelle affaire concernant Berlusconi, je n'y croyais pas. Hé bé ( c'est du gascon), c'est vrai! J'ai vérifié: la statue de Mars dâtant de 175 ans après JC est désormais pourvue d'un pénis. Grâce à Sylvio! Vous pouvez le constater sur l'image de droite. En principe, ce genre de restauration est interdit. Mais Sylvio a tous les droits. Un reproche: Mars est en berne. Une petite érection aurait été du plus bel effet.sarah-palin.jpg Mais, imaginons que Sarah passe par là, dans la même tenue que celle de la photo. Quelle belle plante va penser le dieu de la guerre! Et il va faire quoi, Mars, je vous le demande , madame? Allons; un peu d'imagination... Mais, revenons aux choses sérieuses: cette Palin me fait peur! Je vous jure.

Ce soir, je ne dirai rien de nouveau sur Sa Sainteté. Trop facile pour un mécréant de mon espèce... 

18:58 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (6)

22/11/2010

sentimental bourreau


podcast

IMG_2237.JPG
J'ai remplacé mon fond d'écran: celui-ci, pas très gai je le reconnais, est de saison même si, pour le moment, c'est la mousson et non ce "putaing de brouillard" tellement fréquent dans notre vaste vallée boétienne. Mais on ne perd rien pour attendre, croyez moi! Vous imaginez, en face, le château Saint Marcel dont j'ai réussi récemment à faire une courte note "malgré tout" et qui devra sa notoriété future grâce aux nombreuses photos que je IMG_2084.JPGlui ai consacré. Je reconnais cependant que celle-ci ne l'avantage pas. J'y retrouve mon arbre penché que j'essayais de redresser à chacun de mes passages malgré les quolibets de Roro, arbre qui fut malheureusement terrassé par le terrible Klaus, vous vous souvenez. Une grande déception pour moi... Le banc bleu ne m'est pas du tout sympathique car, je l'ai déjà dit et répété, il ne favorise pas le repos du chemineau et celà n'est pas un bon point pour notre municipalité de gauche. Voilà ce que j'avais envie d'écrire aujourd'hui pour m'éviter de parler de Marine, celle qui souhaite le rétablissement de la peine de mort pour certains délinquants et patati et patata... Marine, Palin, même combat. Avez-vous entendu la chronique de mon amie Sophie, ce matin. Encore bravo, ma fille. J'espère qu'on ne te virera pas comme les autres!

17:31 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

21/11/2010

confessions...

http://laissezjazzer.blog50.com/archive/2010/11/11/plus-d...

J'avais relevé, dans une précédente note ( voir ci-dessus), l'augmentation de 2% qui serait accordée aux anciens combattants. Hélas! Et... si j'en avais eu besoin de ces 5 euros par semestre que le nouveau ministre du budget nous refuse! Et de quelle façon cavalière! Bravo le nouveau gouvernement! Tiens...je crois que je vais encore voter à gauche en 2012. Pour qui? Ah, ça...

m-141.jpgLa bonne nouvelle nous vient d'en Haut. Sa Sainteté a dû se faire remonter les bretelles par son supérieur hiérarchique. Désormais, si tu reviens rue Raspail, Jean-Pierre (c'est un copain), tu pourras utiliser des capotes. Que d'hypocrisies dans ces déclarations papales! Combien l'honnête catholique doit souffrir! Heureusement, dieu merci, je ne suis pas croyant. Mes parents, athées, m'ont pourtant envoyé au cathéchisme afin de préserver mon avenir. On ne sait jamais. Plus tard, très vite... j'ai réfléchi. Les anti- contraception, les anti-avortement, les anti- préservatifs... tous ces gens m'exaspèrent. Ainsi que les prise de positions mi-figues, mi-raisins.

Et ce temps! Bravo les noix de Grenoble!

( mes statistiques de visites vont chuter, c'est certain!)

16:37 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

19/11/2010

pause musicale

ça swiiiiiiiigue !.jpg
podcast

Stella by starligh: une répétiton du quartet sur fond de craquements de chaises fatiguées!

La photo: quelle allure, non? C'est Roger, le guitariste qui m'accompagne si bien sur la première partie de cette mélodie. Parfaites les harmonies, suffit de se laisser porter. Nous étions en concert dans un château; mais oui, un château! Pour le moment, nous ne faisons que répéter, répéter et encore répéter...

18:56 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (5)

17/11/2010

correspondances

Je réponds ci-dessous à certains commentaires déposés par des amis (es) sur mes précédentes notes.

Mon cher Gérard,

Je constate que tu es fort documenté sur notre magnifique commune: je consacrerai plus tard quelques notes aux monuments dont tu parles. En effet, plus importante, plus urgente aussi, est la communication que je dois faire au sujet de la borne 102 que j’ai un peu négligée, je le reconnais. Je te suis reconnaissant de me rappeler à l’ordre.

IMG_2929.JPGCette borne se trouve précisément entre la 103 ( derrière chez moi) et la 101, à proximité du château Saint Marcel. J’en ai parlé hier. Donc, la 102 se cache quelque part entre les deux, à mi-chemin. Soyons encore plus précis. J’entreprends ma marche quotidienne et matinale. Je me dirige vers Toulouse ( en amont) laissant derrière moi la 103. Douze minutes plus tard, sauf imprévu, j’atteins la 102 à proximité du pont de Pourret. J’ai parcouru un kilomètre: pas mal, non?

Pas jolie jolie la 1O2. Faut savoir que c’est une borne, je t’assure! Elle est dans un tel état de délabrement que je n’en aurais jamais parlé si tu ne m’y avais invité. Faire une note sur la borne 102! Quand Monsieur le Maire, les Elus de Boé ( de tous bords)… le sauront, je risque des réprimandes ( vous dépassez les bornes, va-t-on me dire)! Le tourisme local peut en souffrir, je le reconnais. Mais, je dois dire la vérité : des restaurations doivent être entreprises  ici et là dans notre commune. Il y a urgence! 

Je reste à ta disposition.

Bien cordialement.

…………………………………………………......................................

Ma chère Geneviève,

Merci de me donner de temps en temps de tes nouvelles.

Pour ce qui est du château Saint Marcel que tu as entrevu hier entre des feuilles de noyer, je te confirme que tu ne pourras pas y séjourner si tu décides de passer le prochain WE à Boé car, contrairement aux infos que tu as lues sur internet, cet établissement n’assure plus ni le gite, ni le couvert. Si tu as des goûts de luxe, je te conseillerai une adresse: la Maison Pimprenelle, à deux pas de chez moi. Il y a de la place malgré le nombre impressionnant de chats qui s’y trouvent hébergés. D’ailleurs, si tu en as un ou plusieurs, tu pourras les emmener: cela fera plaisir à la propriétaire des lieux.

N’hésite pas à venir nous rendre une courte visite; je te ferai goûter quelques pruneaux que nous achetons le dimanche au marché.

Bien amicalement et à bientôt j’espère.

16/11/2010

château Saint Marcel

st marcel.JPG
Le château Saint-Marcel dont on distingue une tour, là-bas, en face, à quelques centaines de mètres, n'a aucune originalité. Sans les feuilles du noyer joliment éclairées par le soleil automnal autant que matinal ( j'ai hésité: automnal avant matinal ou bien l'inverse... qu'en pensez-vous?), ma photo ne serait pas digne de paraître dans ce blog, ce paysage, habituellement, ne présentant aucun intérêt. Que s'est-il passé dans ce château? A ma connaissance, rien qui mérite d'être conté. Montesquieu y séjourna. Il est à vendre; si vous l'achetez, nous serons presque voisin car la borne 101 se trouve derrière moi, à une vingtaine de mètres, en bordure du canal et, comme vous le savez j'habite à proximité de la borne 103. Nous nous rencontrerions peut-être tous les matins si vous aimez la marche à pieds et nous pourrions nous saluer et échanger quelques mots aimables, quelques plaisanteries de bon goût... A bientôt peut-être?

15/11/2010

bravo Sophie...

J'accompagne Antoine à l'école. Il est huit heures moins dix. Vite, la main dans la main, nous franchissons le portillon. Un bisou...à ce soir! Vite, retour à la voiture. Vite France- Inter. Ouf, juste à temps pour écouter Sophie...

Elle et François Morel sont mes humoristes chroniqueurs préférés. De la finesse, de la subtilité, du charme... Comment Dominique... pourrait-il se rebeller tellement la "vacherie" est si joliment suggérée, enveloppée! Car elle n'est pas tendre, Sophie. Espérons qu'elle ne se fera pas virer...

http://www.dailymotion.com/video/xfn2n7_barbie-anne-strauss-ken_fun

18:04 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

14/11/2010

vers l'au-delà

Mon cher Gérard,

Tu as apporté à ma note précédente consacrée (!) au vaste domaine de l’au-delà un complément fort utile et je t’en remercie…

Les informations qui suivent vont certainement t’étonner et tu ne les trouveras que sur mon blog: inutile de chercher ailleurs, tu perdrais ton temps.

J’avais lu dans l’International Hérald Tribune, dans les années 80 ( tu vois que j’ai encore de la mémoire ), la création d’une société ( Heavens quelque chose) qui proposait d’expédier des messages aux morts. Comment?

Tu es atteint d’une maladie incurable et tu t’apprêtes à quitter ce monde ( tu le prouves par un certificat médical). Tu t’adresses à la société Heavens ... qui te confie le message de Mme Machin pour Mr Machin décédé. C’est un exemple. Tu l’apprends par cœur car tu ne peux pas emporter un mot, une lettre… évidemment! Les insultes sont interdites ainsi que les messages pour l’enfer ( comment savoir???). Les personnes qui envoient le message paient en fonction de leur longueur... reviens.JPGpas au messager qui est bénévole mais à l'agence. Le destinataire, le plus souvent un parent, peut être aussi une personnalité quelconque: Marilyn, Kennedy, Hugo, Vercingétorix, Ramsès II… On ne peut exiger d’accusé de réception.

Je ne sais pas si ce service fonctionne toujours. J’ai cherché en vain sur internet.

Si tu découvres des infos sur ce sujet, mais ça m’étonnerait fort, n’oublie pas de m’informer car j’ai en tête des choses que j’avais oublié de dire ( ou n’avais pas osé) à plein de gens qui ont malheureusement disparu…

Encore merci pour ta fidèle collaboration.

12/11/2010

messages de l'au-delà...

pression.jpgCe matin, sur Inter, entre le débat économique aussi abscons que d’habitude et une analyse politique à vous donner envie de jeter votre carte d’électeur dans les eaux troubles du canal, une info a retenu mon attention. Il serait possible désormais de laisser sur un site (?) des messages que nos descendants ( enfants, petits enfants, amis) recevraient après notre décès, six mois, dix ans, cinquante ans … après. On choisit les échéances et le texte. Par exemple, à sa femme:

- Tu avais  les pieds froids, mais…! ( dans les points de suspension vous ajoutez ce que vous voulez)

A ses enfants:

- Vous m’en avez fait baver, putaing!

A son meilleur copain:

- J‘ai rencontré Marilyn… A bientôt!

Je n’ai pas bien compris le fonctionnement de ce site mais je me renseignerai. Si vous en savez plus que moi, n’hésitez pas à me communiquer vos informations. Je ne suis pas pressé, mais, sait-on jamais…

En attendant, je vous propose un sweet georgia Brown enregistré « autrefois » à Marciac: je scatte longuement si bien que le morceau dure au moins cinq minutes! Vous arrêtez quand vous voulez ( attendez tout de même le solo de batterie de Bernard)


podcast

17:40 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

11/11/2010

plus d'armes, citoyens...

personne veut faire le boche.jpg
- Alors les gosses, on joue à la guerre?
- On peut pas, personne veut faire le boche...
Comme chaque 11 novembre, invité par notre maire, j'assistai ce matin à la traditionnelle cérémonie. J'ai repris ma note de l'année dernière:
Tout s'est déroulé de la même façon à quelques détails près. Notre baryton a chanté la Marseillaise, toujours a capella, un ton au-dessus car, cette fois, il n'était pas enrhumé. Les deux clairons sonnèrent dans un parfait unisson. On entendit distinctement le discours du maire ce qui prouve que, désormais, les services techniques de Boé maîtrisent la sono. J'ai reconnu la plupart des participants... des habitués. Ont été cités les mêmes morts des deux guerres, celle d'Algérie a épargné notre commune.
Ce matin, dans le journal, une bonne nouvelle: la pension des anciens combattants est augmentée de 2%. Pour moi, celà fera cinq euros par semestre exonérés d'impôt. J'ai un peu honte car j'ai été un mauvais combattant et suis un très mauvais ancien combattant.
La Marseillaise que je préfère est celle-ci: http://www.youtube.com/watch?v=TbcecoS9P-Q

16:28 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

10/11/2010

soyons clair...

IMG_0112.JPG
Le souci n'est pas de connaître la vitesse du train mais de savoir combien il met de temps pour aller du point A au point B
Ainsi s'exprimait hier dans mon journal le Président de la Chambre Economique  du département qui défendait la réalisation de la ligne à grande vitesse ( LGV).  Cette déclaration m'a fait réfléchir une grande partie de ma journée. J'ai compris tout de suite que "A" était Agen et "B" Bordeaux. Mais, défendre la LGV par cette formule me paraît hasardeux. L'ancien instit' est perplexe: voilà qui remet complètement en question les exercices de "calcul" qu'il soumettait aux élèves de CM. Quand l'ingénieur des chemins de fer t'explique que le tracé de la LGV permet au TGV d'aller plus vite ( même un peu plus vite) et qu'ainsi tu gagnes du temps ( quelques minutes), tu comprends. Celà ne t'empêche pas évidemment de contester le coût de l'opération, les dégats causés à l'environnement... Tout de même, cette formule-choc du Pres' de la CE "m'interroge"... comme disent certains. Peut-être imagine-t-il de rapprocher le point "A" et le point "B"? Je ne vois pas d'autre solution. Mais ça ne sera pas facile...
podcast
Opposition à la LGV en Lot-et-Garonne.

11:56 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

08/11/2010

tout tioc

parapluie.jpgCe matin, malgré la pluie, je suis allé marcher. Tout seul. J'ai rencontré un type dont je ne connais pas le nom mais avec qui j'ai sympathisé depuis quelques jours. Nous nous disons bonjour, ça va, quel putain de brouillard...et aujourd'hui, qu'est-ce qu'il tombe ! Et voilà... Aujourd'hui cependant, j'éprouvai le besoin de converser plus longuement malgré les intempéries:
- Mais, lui dis-je, pourquoi tenez-vous votre parapluie sous le bras? Vous êtes tout tioc* mon brave.
Abritez-vous donc!
- Ce n'est pas la peine; j'ai pris mon parapluie troué.
- Mais pourquoi donc? Vous n'en avez point d'autre?
- Si...mais je ne savais pas qu'il allait pleuvoir.
* tioc en gascogne, ça veut dire mouillé; tout tioc c'est pire

Un petit swing: Dédé est à la trompette, je souffle dans le saxo ( je ne sais pas où nous étions!)
podcast

19:05 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique