logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/12/2010

un p'tit train...

Le train s’arrêta en gare de Mouchan, petit village situé à une vingtaine de kilomètres d’Eauze, capitale de l’Armagnac, que nous atteindrions, en principe, dans une heure ou deux selon les manœuvres plus ou moins longues sur les voies de triage pour décrocher, accrocher les wagons de marchandises. Un chasseur entra dans notre compartiment, nous salua d’un « bonjourrrrr la compagnie » sonore, et s’assit côté fenêtre sur la banquette en bois. Oui…en ce temps-là assez lointain, ce train n’offrait qu’un seul wagon de voyageurs, wagon de troisième classe.

Jusque là, nous étions quatre dans le compartiment: maman Aline, Gaby, une dame d’un âge certain, un tantinet renfrognée et moi.

L’homme appuya précautionneusement son fusil contre la cloison et entreprit de se déchausser en disant:

- P-----g, j’ai tellement marché à la poursuite d’une compagnie de perdreaux que mes pieds sont échauffés…

Et c’était vrai! Quelle odeur! La dame se fâcha, traita l’homme de malpoli, de dégoûtant personnage… Elle eut droit à vieille pimbêche, bourgeoise aigrie… Elle se leva, furibarde, prit un godillot et le jeta par la fenêtre ouverte car il faisait très IMG_3436.JPGchaud ce jour-là et l’air conditionné n’avait pas encore été inventé.

Surprise: l’homme saisit son autre chaussure et hop! …dans la nature elle aussi! Calmement, il nous dit:

- Si un pauvre diable trouve la première, en cherchant un peu, il aura la paire…

Il sortit une pipe de la poche de sa veste et la bourra consciencieusement . Le dame changea de compartiment avant qu’il l’allumât*… ( terminer sur un imparfait du subjonctif, fallait oser!)

* la pipe, bien entendu

La photo: des chasseurs de palombes manifestent à Agen contre la LGV. Bon... J'ai quand même pris la photo.

Commentaires

le train train quotidien du S/O semble bien perturbé
j'sais pas si c'est la neige aujourd'hui,
comme tche nous ou l'bon Dieu plume ses oies
(vieille expression du Cotentin quand il neige dru !)
ton histoire c'est les anciens et les modernes
les fumeurs des pieds et d'la bouffarde contre
les becs fins et les nez pincés
le peuple et la haute ,les écolos et les préssés
d'aller ou ? c'est aote chose ...ce monde est imparfait
au subjonctif comme au subjectif et surtout à l'objectif !
j'déraille .....
j'te mets TB pour la conjugaison amitiès !

Écrit par : ventdamont | 03/12/2010

Hooouuu ! Pas d'hier ton histoire, vu qu'à la SNCF la troisième classe a été supprimée en 1956 ! J'avais, au max, 7 ans... Tu as bien fait de classer cette note dans la catégorie "Autrefois".
Peut-être que les godasses sont encore dans quelque fourré au long de la voie ferrée ?
Tu n'y es pas allé voir ?

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 03/12/2010

voilà un bien beau geste de ce monsieur, a l'heure qu'il est les godasses ont deja du avoir trois ou quatre ressemelages et peut-être que la dame "sympa" a vu ce monsieur passer la grande porte du ciel pendant que st Pierre lui disait d'attendre encore un siècle ou deux !
bises

Écrit par : josette | 03/12/2010

Bonjour Henri


C’st vrai, maintenant, on ne peu plus jeter ses godillots par la fenêtre du TGV. Mais, avec la neige, les trains ne circulent guère plus vite qu’avant. Il n’y a même plus de vaches pour regarder passer les trains ! La France, tu t'aseptises, mais tu es de plus en plus malade.


Amitiés du grillon

Écrit par : christian | 08/12/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique