logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/01/2011

lumbago

IMG_0004.JPGTout à l’heure, j’ai voulu soulever une grosse bûche et, aïe aïe aïe, mon mal au dos s’est réveillé. Roro a raillé: les hommes , vous vous plaignez pour un oui pour un non, et patati et patata... Si tu ne faisais pas le malin en te balançant comme un jeune homme  aux branches du noyer quand tu vois poindre Pimprenelle sur son vélo!... écétéra... Elle a du culot! Qui profite du feu de la cheminée? Pas elle peut-être! Mais, laissons là les histoires de famille, les petites mesquineries…

J’ai lu que le mot lumbago avait des origines incertaines. On a même cru pendant longtemps qu’il venait du Tchad et de l’ancienne Haute Volta où vivait l‘ethnie des Lumbagos: les femmes lumbagos portaient en effet de très lourdes charges et même, parfois, leur époux! Evidemment cela leur procurait, imagine-t-on, de sérieux mal au dos. Mais rien n’est prouvé; si ça se trouve, ce sont les femmes elles-mêmes qui ont fait courir ce bruit. Et depuis, qui porte les grosses bûches?

Aujourd’hui, les origines de ce mot laissent l’omnipraticien perplexe, voire indifférent. D’ailleurs, à part quelques ignares de mon acabit, on ne l’utiliserait presque plus. C’est ce que Roro m’a dit: il existe paraît-il des dénominations plus précises, plus scientifiques… Finie, hélas, l’époque coloniale!

archive-algerie-kabylie-femmes2.jpg

 

 

17:43 Publié dans bof... | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Lorsque je n'étais qu'une très jeune élève - je suis d'accord, ça date mais il y a des souvenirs impérissables - une camarade faisait circuler parmi nous une photo prise par un membre de sa famille.

Les mêmes femmes, prises à l'horizontale sur un sale support de merde, tenues bras et jambes écartés par de sales suppôts de merde...

Où étaient donc les hommes ? Peut-être trimaient-ils comme des bêtes eux aussi ou bien étaient-ils entre les mains de sinistres colonisateurs les torturant pour leur faire avouer leurs penchants à vouloir vivre libres et dignes.

Une photo ne nous dit pas tout.... !

Bises. Monique

Écrit par : monique | 13/01/2011

Coucou du soir !
Et dire qu'il y en a encore des femmes dans le monde qui portent des charges sur leurs dos .
Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 13/01/2011

C'est vrai ,je reconnais c'est une honte de se faire supporter par les femmes et de plus on est souvent plus lourd qu'elles.
Mais non d'un chien elles ont qu'a inverser les rôles.Amitiés du Forez.

Écrit par : heraime | 13/01/2011

Mon Dieu, Henri, suis-je vraiment la cause de ton lumbago ?
Si tu savais comme je m'en veux.
Tiens, j'ai ratissé les feuilles par cet après-midi très doux, et ce soir j'ai le dos en compote.
J'attends les beaux jours pour sortir mon vélo et venir voir si la branche est toujours solide.
Bises du soir.

Écrit par : pimprenelle | 14/01/2011

Pour ma part, depuis hier, j'ai mal à une vertèbre, un peu plus haut dans le dos : c'est sûrement l'autre bago ?
Proverbe cheyenne : c'est à la lourdeur de la bûche que l'on voit de quel bois se chauffe l'homme blanc !

Bonne journée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 14/01/2011

Je trouve qu'Henri (le mien..) se plaint beaucoup en ce moment (mal au dos, mal aux cervicales, mal aux poignets ... le voilà qui fait parti de la famille des "tamalous"!!
il fait plus doux et les douleurs sont de retour ! et ....le brouillard ce n'est pas le top !
Bises à tous les deux

Écrit par : Nicole | 14/01/2011

Bonjour Henri

A te lire, je me suis vite rendu sur les sites parlant de la Haute Volta pour trouver ces femmes si dévouées qui n’hésitaient pas à porter leur époux sur la tête. Juste pour m’instruire ! Je fabulais en imaginant que le malheureux pouvait être transporté dans son sommeil sur un coup de tête jusqu’au fleuve pour être donné en pâture aux crocodiles s’il ne convenait plus à la dame !! Hélas, je n’ai pas rencontré la moindre de ces hercules du cou.

Mais tu as raison, il serait temps que le bois soit rentré à part égales dans le couple. Et pour t’éviter le retour du lumbago, tu demanderas juste à Roro de te mettre le morceau sur l’épaule et tu te chargeras du reste !

Bonne journée

Le grillon

Écrit par : Christian | 15/01/2011

Pôvre clarinettiste, le voila avec un lumbago maintenant. Je présume qu'avec les soins attentifs de Roro, le mal s'oublie....Malheureuse femmes, porteuses de bois et chargements divers, on les voit courbées, et pourtant certaine elles relèvent fièrement la tête....certaines de leur supériorité..En Quercy...autrefois les mémés portaient le blazzy sur un rond paille, sur la tête pour aller à la fontaine;


Bises et à roro d'une collègue pianiste.
hélène

Écrit par : hélène | 16/01/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique