logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/01/2011

dans le brouillard

fleurs Boé.JPGCe matin, le boétien, homme de vaste plaine irriguée par le fleuve Garonne, a retrouvé son putaing de brouillard. A l’heure tardive où j’entreprends cette note, on ne distingue même pas les coteaux de Bon Encontre. On peut vivre ainsi pendant quelques jours ce qui explique que l’autochtone, d’un penchant taciturne et on le comprend, essaie de se changer les idées par tous les moyens et notamment, comme moi, en soufflant dans une clarinette ou en écrivant quelques phrases sur un blog avec, pour seule prétention … de se changer les idées, ce que j’ai déjà dit.

Donc, ce matin, à hauteur de la halte nautique, j’entends Pascale, charmante journaliste de France Inter, demander à Maître Lévy où et comment il avait passé sa nuit ce qui, à priori, peut paraître indiscret. J’apprends que depuis deux heures du matin il se trouve près de la ligne à GV, à l’endroit où des salauds de gauchistes avaient saboté…etc… vous connaissez l’histoire. Maître L. avait l’air très fatigué et on le comprend (  je me répète encore mais comment faire autrement) et l’interview trainait, trainait, avec plein de blancs, même que Pascale s’impatientait un peu à cause des infos de huit heures qui devaient commencer incessamment. J’étais moi-même un peu stressé je l’avoue et je marmonnais: allez, vas-y vieux, accouche putaing, comment ça s’est-il passé, que sais-tu…Une certitude: les policiers, principaux témoins, ont oublié de venir. Au moment où je m’attendais à une révélation, merde, voilà le TR Agen-Toulouse qui passe en ferraillant ( chez nous la voie ferrée longe le canal )… Le calme revenu, juste avant les infos, je comprends que si la nuit fut blanche elle n’apporta aucune lumière.

Je rappelle que Julien a été enfermé pendant quelques mois ( ?)… sans preuves. Bref; on est toujours dans le brouillard.

17:07 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Bon, si je comprends bien, on reste dans le brouillard, que ce soit au niveau de la météo ou que ce soit au niveau des infos.
Le mieux, pour que tu puisses bien entendre ta radio, c'est de saboter la ligne GV afin de retrouver un peu de calme. Toi qui te lèves tôt le matin, tu pourras déposer un peu de C-4 sur les rails, incogénitaux, heu... incognito : pas vu, pas pris !
Non, pas ta voiture ! De l'explosif ! Pfff... !

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 14/01/2011

Ah! ce putaing de brouillard, qui vient même chez moi, parfois. par contre, chez nos "gouvernants", c'est souvent la "mélasse" On les voit s'empêtrer, "s"empéguer" comme dit aussi chez moi sans aucunehonte. Bref! bon wweek-end de clarinette amitiés, bises à Madame Noélus

Écrit par : l'alpin | 15/01/2011

Bonjour Henri,

Ah, les policiers ont oublié de venir ?? Mais alors, ils ont la mémoire courte et dès lors, comment prendre en compte leur témoignage ?? Maitre Levy tient là un argument non fumeux.

Cela me fait penser à un procès en Turquie ou le juge demanda au témoin ce qu'il faisait comme métier. Eleveur de pigeons !! Votre témoignage ne peut être pris en compte, lui dit il ! Vous, les gens qui surveillent les pigeons, vous avez toujours le regard en l'air, vous ne pouvez pas voir ce qui se passe par terre !!!

Si tu veux en savoir plus, écoute la chanson "Alors Raconte" de Gilbert Bécaud !! En plus, elle chassera le brouillard.

Bon petit djeuner !


Le grillon

Écrit par : Christian | 16/01/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique