logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/01/2011

pourquoi?

bouteille_a_la_mer.jpg…oui, pourquoi? C’est la question que je me pose de nouveau aujourd’hui. Je dis « de nouveau » car ce n’est pas la première fois, vous vous en doutez. Bon; j’écris « vous vous en doutez » parce que, vous-même, vous vous la posez peut-être parfois, la question. Et, tout comme moi, vous complétez par « est-ce vraiment utile? ». Au point où nous en sommes ( je dis « nous » car je vous associe désormais à ma préoccupation), ne pouvons-nous pas légitimement nous demander:  « si c’est utile…utile à qui? ». Car si ça n’est pas utile « quelque part » ( je n‘aime pas, d’où les « » ), on ne se pose plus la question: on éteint son ordi, on ouvre le bouquin commencé il y a une semaine ( j’en suis  à la page 110 de sur la route de Jean Kérouac mais c‘est écrit petit), on joue de la clarinette, on fait plein de choses…Mais, si c’est utile à soi-même, même si ça n’intéresse que peu de personnes ( sait-on d’ailleurs?), ou personne, alors ça vaut la peine de continuer. Si écrire quelques phrases de temps en temps, se les lire, relire, les corriger, les supprimer, les écrire de nouveau différemment…est un exercice qui nous plait, qui nous éloigne d’une actualité un peu grise, des réalités parfois cafardeuses, alors, écrivons. C’est-ce que je fais très égoïstement. Je ne suis pas préoccupé, je l’avoue, je demande pardon, par l’intérêt que peuvent susciter mes notes…D’ailleurs, les commentaires que je reçois avec plaisir ( tout de même!) sont peu nombreux ( sauf indisponibilité, je rends toujours visite aux auteurs, car je suis tout de même poli, c’est la moindre des choses!) et si j’étais attaché aux performances, il y a longtemps que j’aurais refermé ce blog.

Je sais que, comme chez vous sans doute, beaucoup de visiteurs passent incognito, repassent, que certains lisent… un peu, beaucoup, pas du tout!

Bof… Alors, pourquoi pas?

Commentaires

Ah Ah AH AH ah ah !!!!!!
Pardon Henri mais c'est le genre de note qui me fait rire... comme les boutons de varicelle sur le visage d'un enfant - avec du rouge dessus bien sûr !

Disons que, aux Césars du Meilleur Désespoir Masculin - je ne sais pas pourquoi je précise car il n'y a pas de pendant féminin -, tu as des chances d'être nominé. Mais pour le prix, je crains qu'il y ait encore plus fort que toi.
Ah Ah AH AH ah ah !!!!!!

Bises proposées... Monique

Écrit par : monique | 18/01/2011

Bonjour Henri

J'ai noté que c'était une bouteille de Bordeaux que tu avais vidé (avec Roro) avant de la confier au canal latéral. Une bouteille de Graves, à lire ton billet, la dernière Haut Brion du grand père ?? Ce qui expliquerait l'utilisation abondante de l'interrogatif sur la valeur des choses, le passage du temps et la vanité du monde.

Tu sais, à vivre dans le brouillard du matin au soir, je reconnais que cela aussi influence le moral. Si le coeur t'en dit, viens te faire décoiffer au terrier. On y respire le grand air rien qu'en ouvrant la bouche face au mistral. Un air vif qui nos vient bien frais du nord après être passé sur les neiges du Ventoux. A près ça, tu es requinté pour un trimestre !!

Ne dis rien à Roro sur le mistral avant de l'emmener , les dames aiment les surprises.

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 18/01/2011

Moi parfois je me dis aussi, que ce que je fais où j'écris n'intéressent en fait pas grand monde, mais je continue, car je prend du plaisir à le faire.....
Alors comme toi, je continue, ne serait ce pour pas perdre tous mes amis que j'ai connu grâce à ce blog et qui m'apporte, beaucoup......
Il est vrai que moi aussi, je lis à peu près tous les blogs, mais certaines fois, je ne laisse pas de commentaires .....
Bonne journée
Anita.

Écrit par : anita | 18/01/2011

Des est-ce utile! dans une vie , il y en a plein et s'ils ne le sont pas toujours, Bè! vé! on fait "fasèn pi, ou diablé l'avariça"... le blog m'apporte beaucoup, même si parfois je ne sais pas que mettre comme commentaire. Parceque mon parcours scolaire ne m'a pas emmené dans ces débats. Ah! ta bouteille m'a fait tout de suite penser à ...ma bouillote hihi plus qu'au vin du Grillon. Bon , aller,vaï bouona djourna...ami clarinette amitiés Noélus

Écrit par : l'alpin | 18/01/2011

Comme il est agréable de raconter un bout du quotidien sur le blog. Tant pis pour les stats, les mots vvous bercent, on rêve un moment, on oublie la journée à brouillard...et on se dit que les amis du blog sont bienlà pour partager.

J'ai adjoint un piano à mon univers quotidien(un clavier simplement), cela m'apporte une pause de joie, car comme toi la musique a un grande place dans ma vie. Alors...en avant la musique!

Bises et à Roro
hélène

Écrit par : hélène | 18/01/2011

Je trouve que même quand tu n'as rien à dire ,tu le dis bien et ça fait une note bien agréable .Raymond Devos savait très bien le faire aussi .Tu es de la même graine et moi j'ai toujours du plaisir à te lire surtout quand tu n'as rien à dire car ce que l'on ne dit pas est souvent le plus important .Je pense que tu es du même avis que moi ,ce n'est pas parce qu'on à rien à dire qu'on doit fermer sa gueule ,bien au contraire .Bisous à madame.

Écrit par : heraime | 18/01/2011

Mais j'espère bien que tu vas continuer, même tes histoires qui finissent en queue de poisson ou qui n'ont pas de chute logique !
Au fait, que devient le commissaire malgré lui, heu... Magret ?
Ne devait-il pas enquêter sur... (je ne sais plus).
Mais, peut-être s'est-il dit : "Pour quoi ? Est-ce bien utile ?"

Amicalement,
Un lecteur anonyme.

Écrit par : CHAP | 18/01/2011

Coucou Henri !
Eh ! oui parfois je me la pose cette question mais c'est une thérapie pour moi le blog j'y ai des ami(e)s même si mes notes sont un peu enfantins (on peut dire enfantines monsieur l'instit?) je m'éclate et comme j'aime me servir de mon APN c'est une occasion pour placer les clic-clac , hi ! comme Noëlus je n'ai pas fait d'études alors on y est bien dans le blog , j'y suis , j'y reste . Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 18/01/2011

un désepéré qui lit Sur La Route ne l'est pas vraiment, ou pas encore..
écrit petit sans doute, mais écrit "fort" ,
tiens moi aussi , je m'y mets aux "" "" " "
lire, écrire, lire, lire
Kerouac entre autres,

merci Henri pour cette belle méditation blogesque

Écrit par : framboisine | 18/01/2011

Bonsoir ami Henri,

Le plaisir d'écrire,le plaisir de choisir tel mot plutôt que tel autre:ce n'est pas le fait du hasard.C'est entrer dans l'intimité du mot,enfin..il me semble.

Ecrire c'est libérateur. Ecrire pour soi,pour les autres..peu importe ,mais y trouver du plaisir.

Il me semble que mon commentaire devient jouissif ( lol)

Continue henri, pour toi, pour nous.

Ton copain Monsieur Roberval dirait que c'est source d'équiliber et je le crois.

besos de la tarde para ti y tu muy bellissima Néfertiti

Betty
("la route est longue"..je n'ai pas pu aller jusqu'au bout.la honte! mais tu sais bien que la "la vie est brève et le désir sans fin".)

Écrit par : betty | 21/01/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique