logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/02/2011

notes bleues...

Chère Madame,

IMG_1216.JPGVous m’avez ces jours derniers rendu visite ( je vous en remercie) et laissé un petit commentaire auquel je dois, un peu tardivement je l’avoue ( diverses occupations m’éloignent ces temps-ci de l’ordinateur), auquel je dois, dis-je, apporter une réponse. Vous avez été intriguée par la formule figurant sur ma bannière, en guise de présentation: des notes parfois bleues, parfois altérées

La note bleue dans la musique de jazz et notamment le blues est souvent utilisée. Elle se situe juste en dessous de la vraie note sans descendre jusqu’au demi-ton tout de même! Sinon ce serait une altération, voyons, un bémol par exemple. Donc, la note bleue ne peut être écrite sur une partition. Le musicien en use quand bon lui semble, pour créer un climat mélancolique, nostalgique, dramatique,  sensuel…une atmosphère particulière ( atmosphère… vous avez dit atmosphère).

 IMG_1214.JPGEt… il fait comment le musicien? Alors là, vous m’en demandez beaucoup. C’est déjà difficile à exécuter, alors l’expliquer par écrit, avec deux doigts ( je ne progresse pas dans ce domaine)! C’est un problème de souffle, de pincement de lèvres, de position de doigts… tout combiné. Le mieux serait que vous vinssiez(!) à Boé samedi ( banlieue agenaise) à la médiathèque. Je vous montrerai.

Les notes que j’écris parfois peuvent ressembler parfois aux notes bleues du jazz: mi-figue, mi-raisin, mi -pruneau. D’où ma bannière.

J’espère vous avoir éclairée.

Recevez, Madame, mes cordiales salutations…

adresse de ma correspondante:

http://ladychatterley.blog50.com/archive/2011/02/17/bleu-...

 

 

 

Commentaires

Une moitié de figue, une moitié de raisin et une moitié de pruneau, ça me rappelle quelque chose... !
Non seulement tu maîtrises tes instruments (il manquerait plus que ça, t'adressant à une gente -et ô combien célèbre- dame !) mais aussi l'imparfait du subjonctif ! On reconnaît bien là la patte du virtuose !
Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 24/02/2011

comme Gérard j'avais relevé les trois mi,
au fond ça dépend de la taille des mi,

mi fa sol
ré mi la do

Écrit par : framboisine | 24/02/2011

intéressante ton explication sur la note bleue, en fait ça ne fait-il pas partie de l'improvisation ! Bonne musique, bonne soirée, amitié. Renée

Écrit par : Campanule | 24/02/2011

bien utile les notes bleues pour les gammes orientales ...mais c'est dur de les maitriser, chapeau Henri ...tu amènes ton biniou en juin?
bises

Écrit par : josette | 24/02/2011

Coucou Henri !

Ah ! tient quelle bonne idée qu'elle a eu Josette , amène ton biniou et Mamedjo amènera le sien pour musiquer comme le dit si bien , nous aurons un concert de notes bleues avec l'atmosphère de l'été , à une semaine près de la fête de la musique .... Ici brouillard et gris .
Bon vendredi à vous deux bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 25/02/2011

HiHi, ami Clarinette, pas facile de faire une "note bleue" par les mots...Tu t'en ai bien sorti!
Ca s'apprend et après, on devient...un fortich comme notre Henri national. Bonne journée à tous amitiés du l'alpinus

Écrit par : l'alpin | 25/02/2011

Je ne demande qu'à écouter les notes bleues. Avec un violon ce doit être plus simple. Juste un petit glissement du doigt.
Bonne soirée et bonne répétition
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 26/02/2011

Bonsoir Henri
Je suis absolument ébahi par cette "leçon" pleine de pédagogie , de patience et Ô combien éclairante sur le mystére qui entoure la pratique de ce noble instrument qu'est la clarinette !Moi qui ne suis qu'un "Bleu",j'imagine que ta correspondante a été enchantée (comme la flûte) de la leçon de musique .
Je reconnais là ,la "classe" du maître !...
Toute mon amitié à partager avec Roro
Jacques

Écrit par : Jacques | 27/02/2011

J'en ai encore appris des choses ce soir sur la clarinette. Dommage je me consacre au piano, en alternance un peu JSBACH et OLD MAN RIVER....pour varier..Hélas pauvre REdébutante je m'emmèle parfois les pinceaux surtout pour les bémols et le diéses....çà vie


Bises et à roro et Henri

ndra.....Pas prête encore pour jouer avec ta troupe! Il y a du pain sur la planche!

Écrit par : hélène | 27/02/2011

Fort interressante tes explications à une célébre dame
J'espère que tu nous feras une démonstration de l'art de la clarinette
Bonne soirée Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 01/03/2011

On ne te voit plus sur le blog. Es-tu en train de remplir le canal ?
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 03/03/2011

Rien de neuf dans la vaste plaine gasconne ?
Tu as mis un bémol dans ta rédaction de notes de blog ?
J'espère que tu vas bien,
Bises de notre part à tous les deux,
Evelyne et Gérard
(et Bessy qui vous fait une grosse léchouille amicale, pour reprendre une expression confirmée...)

Écrit par : CHAP | 03/03/2011

Un petit coucou en passant par chez toi !

Écrit par : Nicole | 03/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique