logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/02/2011

notes bleues...

Chère Madame,

IMG_1216.JPGVous m’avez ces jours derniers rendu visite ( je vous en remercie) et laissé un petit commentaire auquel je dois, un peu tardivement je l’avoue ( diverses occupations m’éloignent ces temps-ci de l’ordinateur), auquel je dois, dis-je, apporter une réponse. Vous avez été intriguée par la formule figurant sur ma bannière, en guise de présentation: des notes parfois bleues, parfois altérées

La note bleue dans la musique de jazz et notamment le blues est souvent utilisée. Elle se situe juste en dessous de la vraie note sans descendre jusqu’au demi-ton tout de même! Sinon ce serait une altération, voyons, un bémol par exemple. Donc, la note bleue ne peut être écrite sur une partition. Le musicien en use quand bon lui semble, pour créer un climat mélancolique, nostalgique, dramatique,  sensuel…une atmosphère particulière ( atmosphère… vous avez dit atmosphère).

 IMG_1214.JPGEt… il fait comment le musicien? Alors là, vous m’en demandez beaucoup. C’est déjà difficile à exécuter, alors l’expliquer par écrit, avec deux doigts ( je ne progresse pas dans ce domaine)! C’est un problème de souffle, de pincement de lèvres, de position de doigts… tout combiné. Le mieux serait que vous vinssiez(!) à Boé samedi ( banlieue agenaise) à la médiathèque. Je vous montrerai.

Les notes que j’écris parfois peuvent ressembler parfois aux notes bleues du jazz: mi-figue, mi-raisin, mi -pruneau. D’où ma bannière.

J’espère vous avoir éclairée.

Recevez, Madame, mes cordiales salutations…

adresse de ma correspondante:

http://ladychatterley.blog50.com/archive/2011/02/17/bleu-...

 

 

 

22/02/2011

expo-jazz... fin


podcast Nous sommes quelque part, en plein air...d'où la qualité de l'enregistrement.
Cette note est destinée à mes correspondants amateurs de jazz.

expo 16.JPG

Ce samedi 26, à la médiathèque de Boé, de 14h30 à 16h30, l'orchestre de New Orléans Adijazz et ses invités clôtureront l'exposition par une répétition publique, joyeuse et gratuite. Voilà une originalité qui devrait attirer les curieux. On arrive et on repart quand on veut ( le match de rugueby n'est retransmis qu'à partir de 17h45).

 

18:37 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

14/02/2011

des Egyptiens à Boé

Vers 1664, une compagnie dégyptiens cantonna à Boé. D’où venaient-ils, pourquoi ce séjour dans notre riante et verdoyante vallée…? L’historien ne le dit pas. Ils furent accueillis cordialement car le boétien est très hospitalier. Mais ces soudards partirent au bout d’ une semaine de joyeuses ripailles après avoir en guise de reconnaissance violé les femmes, les filles et même quelques jeunes garçons.

Voilà ce que j’avais lu dans une ancienne monographie de notre cité. Peu de boétiens sont au courant… ou préfèrent ignorer ces faits. Auraient-ils quelques soupçons sur leur ascendance lointaine? J’avais déjà constaté des ressemblances troublantes: si vestiges egyptiens.JPGvous regardez la photo d’un boétien de profil par exemple, le doute n’est pas permis. Par souci de pudeur, je ne parlerai pas de certains attributs …( Sophie, la copine de Roro, a fréquenté un boétien et nous a fait des confidences)

Que penser des dessins que j’ai découverts ici ou là*? Pour moi, le doute n’est pas permis: sans exagération, nous sommes bien dans une région fortement marquée par les faits précités.

Je suggèrerai, à l’heure où on conseille aux hommes politiques de bouder l’étranger et l’Egypte en particulier, de leur proposer des séjours à Boé avec croisières sur la Garonne, fleuve qui n’a rien à envier au Nil. L'installation de la gare de la future LGV dans notre plaine favoriserait grandement ce tourisme "égyptien" pour le plus grand bien de notre économie locale. Je soumets illico cette idée à monsieur le Maire .

* dessins découverts dans notre glacière, à proximité du canal

( Je ne suis boétien que d’adoption)

09:09 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (9)

11/02/2011

vacances...

expo 24.JPG
IMG_0017.JPGLes enfants sont en vacances dès ce soir... Moi aussi! Pendant trois semaines, nous avons eu la visite des classes de Boé. Si c'était à refaire, je recommencerais. Sans hésitation. Dans cinq ou six ans peut-être? Voyons: quel âge aurai-je? Antoine; un peu de calcul mental: soixante-douze plus cinq, ça fait combien? Bravo, c'est monsieur Chatel qui serait content! Tu as raison, ça fait beaucoup, même pour un grand-père. Enfin; nous verrons bien. Aujourd'hui, tu es venu avec tes copains et copines. Je t'ai demandé de soulever le .... le .... Enfin, Antoine, je te l'avais dit ce matin dans la voiture en te portant à l'école! Le TUBA, oui! C'est lourd! Ce n'est pas un instrument de musique pour les enfants de ton âge. Peut-être joueras-tu de la clarinette. Tu n'en a pas envie? Tu as le temps de changer d'avis. A ton âge, je ne savais même pas que ça existait... Bon; je vais me reposer.

17:45 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (7)

09/02/2011

cagoule...

pub collant.jpgOn ne peut plus avoir confiance en personne: qui est qui, voilà le vrai problème du moment. En Egypte,de faux policiers en civil auraient participé activement à la contre- manifestation. A visage découvert! Est-ce possible, mon Dieu, dirait madame Boutin qui m'énerve beaucoup ces derniers jours...Il n'y a plus de morale. Depuis quelques années, le flic porte habituellement la cagoule afin qu'on ne le reconnaisse pas. En Egypte et compte tenu des circonstances, celà aurait paru suspect. J'en conviens. Mais il est  tout de même bien fini le temps où, comme sur la photo, on reconnaissait le gangster ou le terroriste. Désormais, ceux-ci ne cachent plus leur visage. Si bien que dans la rue, à la banque, on ne sait plus à qui on a affaire. Quelle différence entre le flic qui a laissé sa cagoule à la maison, le bandit, l'homme politique...Soyons prudent, nous vivons de plus en plus dangereusement.

18:05 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (4)

08/02/2011

café-jazz


podcastJe répète en compagnie du trompettiste Dédé, du pianiste Michel, du guitariste Jean-Yves, du contrebassite Patrick et du batteur Bernard, cet air du répertoire de Count Basie...

La présente note est une invitation.

expo 2.JPGAprès la soirée concert du 5 février ( un succès!) nous préparons le « café jazz » du vendredi 18 février toujours à la médiathèque* de Boé  à partir de 20h30. Dans le cadre de l’exposition actuellement visitée par les classes de la commune, nous nous intéresserons essentiellement à la musique. Projection de courtes vidéos, interventions de musiciens amis, un minimum de « bla bla… » permettront à certains profanes présents de mieux comprendre le jazz et, pourquoi pas, de l’écouter avec plaisir. Cette soirée sera, nous l’espérons, un moment de convivialité, d’échange, de bonne humeur: nous chanterons, nous danserons, nous taperons dans les mains ( en mesure, si possible)…

Tout est gratuit… sauf les crêpes et les boissons.

* à Boé- cités ( pour un complément d'info, vous téléphonez à la médiathèque 05 53 98 75 31, une charmante hôtesse vous répondra aimablement)

 

 

 

17:59 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (4)

06/02/2011

du nouveau?

scoot.JPG
Quézaco???

Cela fait déjà quelques années que j’avais entrevu cette épave dans l’eau plus ou moins claire de notre canal, à proximité du pont de Pourret. Je n’avais pas su identifier cette masse grisâtre aux contours incertains  et, comme je passe à proximité chaque matin, cela me hantait et, je l’avoue, troublait souvent mes nuits… Je rédigeai même un rapport aux autorités locales qui me firent savoir, poliment certes, qu’elles avaient d’autres chats à fouetter ( je suis désolé pour certaines de mes lectrices mais je n’y suis pour rien) que de s’intéresser aux objets divers immergés ici et là, du comment ils y étaient arrivés, du pourquoi et patati et patata… Un peu têtu, je renouvelai ma démarche à deux ou trois reprises. Même résultat! Alors, j'ai écrit au Président: j'attends toujours la réponse! J'en suis à douter des institutions de notre République...

On vient de vider le canal et voilà ce que j’ai vu et même photographié: un scooter! Qu’on ne me dise pas qu’il s’est jeté tout seul dans la flotte! Quelqu’un, mal intentionné, l’y a poussé. On a même commis, auparavant, quelques dégradations: arrachage de fils, substitution de phare … J’ai téléphoné ce matin à mon ami le juge Robert Val: il m’a promis qu’une enquête digne de ce nom serait ouverte dès qu’il aurait repris ses activités. En attendant, j’ai tout de même expédié mes photos au commissaire Magret mais, lui aussi, se trouve provisoirement au repos pour des motifs «  de mauvaise humeur » m’a-t-il dit.

Patience donc. Mais je ne doute pas qu’un jour ou l’autre cette affaire, malgré le temps, sera éclaircie. Comme d’autres.

02/02/2011

expo jazz...


podcastNous avons enregistré ce beal street blues il y a une dizaine d'années...

Demain, les classes de Boé reviendront rendre visite à notre expo. J'ai peut-être déjà dit que celle-ci n'était qu'un prétexte: on parle de l'esclavage, du racisme...Les enfants sont très attentifs, très réceptifs. La vidéo sur le bluesman a beaucoup de succès. On invente alors un blues de l'écolier. J'accompagne le chanteur volontaire au banjo. Il "imagine" un départ à l'école difficile: il se lève très tôt, il se lave à l'eau froide, il déjeune de pain rassis, il ne sait pas ses leçons, il fait très froid...etc. Les "spectateurs" soulignent par des "oyé" d'une infinie tristesse. On applaudit chaleureusement l'artiste en herbe. Le temps passe trop vite. Dans leur classe, les enseignants prolongeront. Promis. Je les crois volontiers car ils me paraîssent très intéressés. 

expo 8.JPG
Le chanteur de blues raconte sa journée de travail...

18:53 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique