logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/04/2011

des arbres...

cc.JPG

- Sais-tu que notre région fut, dans les années 1700, le premier centre séricicole de France?

C’est Serge qui m’apostrophe  ainsi, stoppant net notre marche matinale au bord du canal. Nous allions d’un bon pas, pas loin d’atteindre la borne 101 ( même pas à mi-chemin de notre parcours habituel) et voilà qu’il cassait notre élan avec une question que je jugeai inopportune, totalement hors sujet, car nous venions d’entreprendre, comme chaque matin au presque même endroit, notre débat sur les problèmes d’actualité après avoir évacué ceux liés aux soucis quotidiens de famille, de santé…

Séricicole…putaing, pensai-je, c’est quoi ça déjà?

Pourtant, avec Serge, habituellement, on se comprend. Mêmes lectures, mêmes options politiques… à quelques détails près. Mais il aime bien me faire parfois une petite démonstration d’érudition. Je le soupçonne de tenter, de la sorte, connaissant ma susceptibilité, mon amour propre, de m‘agacer, créant ainsi une diversion opportune lorsqu‘il se sent un peu déstabilisé par mes arguments irréfutables tendant à lui démontrer que son choix ( ou absence de choix) pour les élections futures révèle une sorte d‘irresponsabilité que je réprouve…Bref.

Nous étions arrêtés juste au pied d’un des cinq vieux mûriers miraculeusement épargnés par les gros engins ainsi que par le tempétueux Klaus ( ils étaient dans un état!).

Séricicole…mais oui, mais… c’est bien sûr, comme disait le commissaire! 

Je ne vais pas vous lasser avec la brillante démonstration de Serge: les magnaneries dans les greniers, la magnarelle, petit sac suspendu entre les seins de femmes et contenant ( le petit sac) les graines des futurs vers à soie  la chaleur du corps de ces dames généreuses favorisant l’éclosion de larves noires et velues, la voracité de ces bestioles et leur goût immodéré pour les feuilles du mûrier qui, autrefois, poussait abondamment le long de nos rivières…

Un ange blond, élancé, arrive sur nous en grandes foulées gracieuses… Bonjour messieurs,  nous dit-elle avec un magnifique sourire…

Bon... on y va, me dit Serge en reprenant son souffle?

Commentaires

suite...: on se rencontrera, tralalère.......

Belle histoire de copains au bord du canal...ne les troublons pas......


Bises et à Roro
Hélène

Écrit par : hélène | 23/04/2011

Il n'y a de vrai que la Blonde...

Écrit par : SERGE | 23/04/2011

Bonnes fêtes de Pâques à vous deux.
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 23/04/2011

Bonjour Henri


Je me demande comment tu fais pour savoir que les sacs des œufs des vers à soie étaient ainsi. logés. Ici, la magnarelle est celle qui s’occupe de l’élevage des vers, mais la pudeur provençale n’en dit pas plus long. Et je me souviens en avoir connu, hélas trop jeune pour poser la bonne question. Et je crains fort de ne plus pouvoir la poser désormais. Alors, je te fais confiance.

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 28/04/2011

Mon commentaire n'est pas passé, je reprends donc :
Tu n'as pas pu... tirer les vers du nez de ton ami Serge ; du coup, tu as dû farfouiller dans ta cervelle pour retrouver la signification du mot séricicole, ce qui est un excellent exercice pour l'entretien de la mémoire !
Autrement dit, vos balades matinales le long du CLG (Canal Latéral à la Garonne, p.....g !) font penser au jeu de "la tête et les jambes" !

Amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 28/04/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique