logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/10/2011

nocturne

Une nuit sans lune, nouvelle nuit de cauchemar, de dragons et autres calamités liées à cette putaing d’actualité -vous voyez ce que je veux dire, je ne vous fais pas un dessin-…je me levai sans bruit, traversai le jardin, celui qui se trouve derrière la maison et jetai ma bouteille dans le canal, bouteille prête pour cette expédition maritime depuis longtemps déjà. Comme l’appel de détresse du naufragé, un au secours à l‘anciennePlouf!

Je m’assis, épuisé, sur la borne 103, fredonnai un moment la nocturne n°1 en si bémol mineur de Chopin et attendis, le moral en berne, que le jour se levât … ce qu’il fit de mauvais gré quelques heures plus tard après dissipation des brumes matinales récurrentes dans notre vallée.

une bouteille.jpgJe n’avais pas remarqué jusque là que le canal était presque à sec pour cause de nettoyage annuel: je constatai, transi, dépité, qu’il ne restait ici et là que des flaques boueuses où s’étaient rassemblés quelques colverts cancanant bruyamment et fouillant hardiment la vase verdâtre en quête de vermines dont ils sont friands. Triste spectacle. Même pas un filet d’eau! Bref, un geste désespéré pour rien!

De toute façon, la feuille glissée dans la bouteille était vierge. Je ne vais tout de même pas déballer mes états d’âme à n’importe qui! Même anonymement.

N’empêche que je l’ai échappé belle! Il s’en fallut d'un rien, un instinct de survie sans doute, que je me jetasse à la flotte à la place de la bouteille! De quel état pitoyable ai-je échappé! Dorénavant, si cette funeste envie me reprend, je me méfierai et me renseignerai...

18:08 Publié dans bof... | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

eh ben,revenu de longues vacances te voila déjà à l'agonie ,ça promet.
Ressaisi toi que diantre ,va voir les jolies filles chez moi je suis sur que la déprime va passer.Embrasse qui tu sais pour moi.

Écrit par : heraime | 04/10/2011

Encore un peu et tu te faisais une fracture du crâne, comme ce Belge, il y a quelques années de cela, qui avait plongé dans une piscine sans eau ! (ce n'est pas une blague !).
Le festival de jazz de samedi dernier s'est bien passé ?

Bonne soirée, amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 04/10/2011

Coucou Boé !
Le canal vide est rempli de canard . Pas mal les canards dessinés .
Bonne soirée bizoux à vous deux , Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 04/10/2011

d'une bouteille ...à l'usage parfait de l'imparfait du subjonctif
les vacances t'auront réussi allez , je ne te trouve pas si déprimé que ça
et souviens toi :
il vaut mieux mourir noyé qu'assomer, tiens le toi pour dit.

et faute d'un filet d'eau tape toi donc un filet de boeuf, ou des aiguillettes...

Écrit par : fanfan du fatras | 04/10/2011

Renaître pour écrire des trucs pareils, t'aurais mieux fait de rester mort...
D'autant que ton histoire de bouteille, je la connaissais...et tes subjonctifs (parfois imparfaits, il faut que ça se sache) aussi.
Alors que tu as à ta disposition tellement de sujets porteurs: la politique, l'argent, le sexe !

Écrit par : SERGE | 04/10/2011

Enfib...le revoila le jazzman à la bouteille, ...qui devait être emplie au départ de vieille prune ou de ratafia...ou même, de wisky...

Tu as la boisson triste, cher Henri, et bienheureux que le canal ait été vide, tu aurais pataugé dans la boue...et sans tes bottes en plus.

Alors....p....g;;;prends ta clarinette, j'attends un free air....

Je vous embrasse bien fort
hélène qui revient de la zone verte....

Écrit par : hélène | 04/10/2011

Bonjour Henri

Tu te vois prisonnier du canal vide, enfoncé dans une boue glauque et nauséabonde , cherchant désespérement une échelle, un point d'appui pour t'extirper de là après plusieurs heures d'efforts.

Je vois la tête ou plutôt les narines de Roro en reniflant l'homme de de sa vie revenant tout crotté sur le seuil de son logis, puant ainsi qu'un terrier de blaireaux sous-alimentés !!

Et quand on a ainsi frôlé la mort de près, échappant à un enlisement mortel, on ne peut, une fois dûment lavé et récuré avec du Mir et du Sent-Bon, on ne peut que voir la vie en rose. Donc un conseil : la prochaine fois, n'hésite pas, accompagne la bouteille en la lachant tout de même près d'une échelle pour faciliter la sortie.

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 05/10/2011

Coucou Boé !
Et moi qui parlait d'un Gascon à un autre Gascon tout nouveau sur blog50 un certain Serge et je crois bien que tu le connais ... Sacrés Gascons ! bizoux x2 , Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/10/2011

Et bien dis donc pour un retour .. ce n'est pas gai ton histoire !!
Joues nous donc un ptit air de jazz !!!
Bisous à vous 2

Nicole

Écrit par : Nicole | 07/10/2011

Je me disais bien que cela ne tournait pas rond pour nous abandonner ainsi. La preuve, tu as failli te noyer. Enfin, tu n'aurais pas pu boire la tasse, tousser, moucher, manquer de souffle.
Le souffle au fait, garde-le pour la clarinette.

Plaisanterie mise à part, heureuse de te lire à nouveau et bientôt entendre quelques notes.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 08/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique