logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/11/2011

mes classes... quelques banalités

Me voici donc au quatrième chapitre de mes aventures de bidasse incorporé au 18 ème BCP ( bataillon de chasseurs à pieds) pour… AFN. C’est écrit sur le livret militaire. Pas de surprise…

1920.gifDonc, après les quatre mois de classe, direction l’Afrique du Nord! Un beau voyage en perspective pour un jeune gascon habitué aux collines de l‘armagnac qui rappellent tellement la Toscane ( c‘est ce que disait l‘italien immigré fuyant Mussolini), voyage programmé par les autorités compétentes, nécessitant une bonne préparation psychologique ( j’ai déjà parlé du fameux cinéma des armées) mais aussi un apprentissage intensif des techniques militaires les plus perfectionnées, apprentissage dispensé par des gradés aux compétences indéniables en matière d’armement, de stratégie guerrière, de subtiles manœuvres dans les bois d’Azay-le-Rideau ( nous y reviendrons sans doute) …

Ces activités dont le caractère essentiel ne nous échappait pas, nous laissaient un peu de temps pour participer, c’est la moindre des choses, aux diverses tâches domestiques telles le nettoyage des chiottes, le balayage de la cour, des dortoirs, l’épluchage des patates…

Tiens, justement, voici qu’Antoine vient d’arriver. Nous en avons la charge le mercredi matin et, pour midi, Roro préparera de la purée. Il adore! Mais il ne sait pas éplucher les patates. C’est vrai qu’il n’a que neuf ans. Je vais tout de même lui faire une démonstration. Je me sers toujours d’un couteau. Une très, très vieille habitude. Du travail en finesse. Tu vois Antoine: les épluchures sont fines. A Tours, nous ne faisions pas dans la dentelle, comme on dit! Nous étions pressés de finir pour rejoindre le pieu. Il paraît qu’à Buchenval, les déportés planquaient les épluchures pour les consommer dans la journée. Un délice, écrit Jorge Semprun dans le mort qu’il faut.

Mais, fort heureusement, au 18ème BCP, je ne me rappelle pas avoir crevé de faim. Un petit creux de temps en temps, certes. Mais pas au point de bourrer les poches du treillis de nos très épaisses épluchures pour les consommer, en douce, dans les bois d’Azay-le Rideau. Je ne veux pas être accusé de propos malhonnêtes, mensongers, d’antimilitarisme primaire…

Plus tard, j’essaierai d’apprendre à Antoine comment on fait son lit au carré. Cela lui sera certainement utile, plus tard.

Commentaires

Ah, oui, le lit au carré, ça c'est important pour Antoine ! Plus tard, sa future épouse sera contente de le voir refaire le lit, d'aussi belle façon, chaque jour...
Je suppose qu'à l'époque, on ne parlait pas encore de recyclage des déchets verts ? Pourtant, il devait y avoir de quoi en faire, du terreau !
C'est bien les classes, je vois qu'on vous habituait à manger nord-africain...
Quant à la corvée de chiottes, il ne fallait pas avoir un nom à particule, du genre Dupuy de la Cressonnière, sinon l'adjudant répliquait : " 2ème classe Dupuy de la Cressonnière, vous serez DE corvée DE chiottes DEmain matin DE bonne heure !"

Bonne soirée, amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 30/11/2011

Je t'ai déjà dit que vous gâtez pourri cet enfant. Si ça se trouve, il va croire que la purée est à base de pommes de terre et non de flocons. Quel avenir lui préparez-vous, je te le demande?

Écrit par : serge | 30/11/2011

Comme tu me distrais en contant ta vie de bidasse. J'aime le coup de l'épluchage de patates, tu vois, tu aimais bien, puisque tu te précipites pour éplucher celles de RORO, que je ne soupçonne pas de fabriquer de la purée..M....e...(pas de pub)

J'ai hâte de lire le lit au carré...car j'ai horreur de faire le mien,cla m'encouragerait sans doute...


Bises et à Roro....
hélène

Écrit par : hélène | 30/11/2011

Ecoute... je ne veux pas me mêler d'une éducation familiale pour laquelle il serait inconvenant que j'émette le moindre commentaire. Non je veux juste donner une recette d'économie maximale. Vu les temps de disette qui pointent à l'horizon, ta note me donne l'obligation de partager ceci avec tous :

- laver les p d t - non épluchées - les badigeonner d'huile d'olive et de gros sel. Cuire au four à env. 180° -

C'est extra ! Et y a pas d'épluchures, rien dans la poubelle, zéro pollution etc...

Par contre, je suis impatiente d'apprendre la technique du lit au carré. A te lire donc...

Bises. Monique

Écrit par : monique | 30/11/2011

PS - Cuire dans un plat bien sûr, pas au tourne-broche !

Écrit par : monique | 30/11/2011

Tes récits me donnent la pêche ...pour les pluches...
Le lit au carré j'ai appris à l'école d'infirmière..Tu vois il n'y a pas qu'à l'armée
belle journée Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 02/12/2011

Bonsoir

Nous avions les mêmes corvées, mais pas dans le même ordre ! Moi qui croyait que l'Armée n'était qu'un seul coprs avec une seule formation pour tous les bidasses.

La première au matin était le nettoyage de la cour, tous au coude à coude, pas un menton qui dépasse, à ramasser à la main tout ce qui trainait, feuilles, mégots, papiers et autres.

La corvée de chiottes se distribuait là, selon l'humeur du gradé de service, toujours avec la plus épaisse des finesses.

Les corvées de cuisine ( patates, nettoyage, récurage) t'accompagnaient la semaine, comme celle, fort appréciée, de servir au mess !

Tu ne parles pas de cette dernière, réservée au lèche bottes. Que dois-je en déduire ??

Christian

Écrit par : Christian | 09/12/2011

Les vieux combattants racontent avec nostalgie leurs corvées de chiottes et de patates ??? et la brosse à dents elle servait à quoi déjà ?
Antoine a dû être très intéressé par cette activité. Pour le lit, mon artilleur du 33ème R.A. n'est jamais satisfait de la manière dont la soubrette que je suis fait son lit. Et comme on dit : comme on fait son lit, on se couche... maintenant, à toi de faire le lit J.P., tu sais si bien faire !! et me voilà débarrassée ! Bises de miche

Écrit par : miche | 22/01/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique