logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/12/2011

au suivant... ( la suite)

m-141.jpgMa dernière note a plongé certains de mes lecteurs dans la perplexité. Je le sais, on me l’a dit!

Il y a tout d’abord ceux qui ne sont même pas au courant de l’actualité, ceux qui sont dépassés, assommés, qui ne comprenant plus rien à rien, renoncent, ne lisent plus le journal, n’écoutent plus France Inter, ne regardent plus que les jeux à la télé ou Sébastien…Misayre, misayre…

Il y a aussi les autres  qui ont leur petite idée sur la question mais qui, hypocritement, se gardent bien de donner leur avis: après vous, je n’en ferai rien…

Il y a aussi ceux qui ont relu plusieurs fois ma dernière note non pas pour la qualité de l’écriture ( quoique), mais pour tenter de la déchiffrer, de la décoder… Voyons: est-il pour, est-il contre, c’est quoi cette prose mi-figue, mi-raisin, mi-pruneau ( je sais, ça fait trop de mi) ???

Un petit rappel: nos députés viennent d’adopter, à l’unanimité... des présents, une résolution pour l’abolition future de la prostitution… On commencerait par punir le client. Vous en connaissez, vous, de ces saligauds? Et si on les dénonçait? Bon, je plaisante, nous n’en sommes pas là, pas encore…

Je vais résumer tout de même ma pensée, au cas où: je ne suis pas favorable à la prostitution ( ouf… soulagement dans la salle).

Voilà, j’ai bonne conscience. Cependant... J'entends certains qui, sournoisement, fredonnent  la chanson de B. Lapointe: t'as pas, t'as pas, t'as pas tout dit... C'est vrai, j'avoue.

Voilà qui éclaire parfaitement ma note précédente, non?

20:22 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Être pour, être contre... de toutes façons c'est un sujet qui gêne. Certainement pas le sexe dont nous savons bien que nous faisons tous - ou avons tous fait - l'usage le plus délicieux qu'il soit, mais le commerce qui en est fait.

on peut en faire des blagues en souhaitant lui donner de la légèreté, mais le billet qui règle "la chose" chosifie et offense l'intégrité humaine en signifiant l'objétisation.

Pour cela, je crois que cette décision est une bonne chose qui pose dans la Loi l'inhumanité du commerce.

Que cet interdit soit inefficace n'est pas tant important. L'important est qu'il soit dit par le verbe et donc posé dans la Loi et puisse faire ainsi changer les mentalités.

Et puis... un petit coup de canif dans le pouvoir de l'argent... !

Là j'aimerais quelque chose de léger pour terminer légèrement mais je ne trouve pas. Ah si, je fais une pirouette cacahuète !

Bises. Monique

Écrit par : monique | 09/12/2011

Considérer la prostitution comme une simple affaire de sexe tarifé est un peu réducteur... Qui ne s'est pas prostitué devant son patron, son banquier, son mari ou sa femme, voir sa belle-mère pour obtenir une faveur ou un avantage particulier?
De la même façon, que font nos sauveurs du monde devant les puissances financières???
Je te le demande!
Ah, tu es d'accord avec moi.
Me voilà rassuré, comme les marchés!
Il me semble moins grave de vendre son cul que son âme...

( je suis totalement hors sujet mais ça m'a fait du bien)

Écrit par : Dodo la Saumure | 09/12/2011

"Il me semble moins grave de vendre son cul que son âme...".
Je pense cela aussi, évidemment, mais comme il est plus difficile de s'en prendre aux âmes - ça se planque et ça a du vice une âme - alors il faut bien commencer par quèquechose si on considère qu'à chaque âme correspond un cul ou le contraire.

Voilà un sujet qui se décante bien non ? Tu as bien fait d'ouvrir la bouteille !

Bon WE. et Re-

Monique

Écrit par : monique | 10/12/2011

Vaste sujet qui soukève bien des polémiques...et tu l'abordes, simplement avec humour, sans complexe. Je me demande si tu ne connais pas le fonctionnement "secret" de ce boulot, appris pendant ton séjour aux armées..et que tu tenait soigneusement caché dans un coin de ton journal intime????

Au fait...en as-tu un journal perso?????????

Bises et à Roro
hélène

Écrit par : hélène | 11/12/2011

Je me pose toujours la question de savoir pourquoi on les appelle les filles de joie ,ne serait ce pas plutôt des filles de corvée!!!Mais bon j'avoue je n'ai pas fait le commerce de ces dames ,dans mon village perdu dans la montagne ce métier n'existait pas .Au fait joyeux anniversaire avec au moins trois jours de retard ,retard du a une panne d'ordi qui vient d'être réparée à l'instant.Bises aussi à Roro,la dame au chapeau rose.

Écrit par : heraime | 12/12/2011

Coucou !

Attention aux risques d'amendes ... les clients .
Bonne soirée bizoux à vous deux !

Écrit par : françoise la comtoise | 14/12/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique