logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/04/2012

François Morel

ph-bibliographie.jpgCe matin, comme chaque vendredi, j'écoute avec émotion le billet de François Morel. J'ai énormément de sympathie, d'admiration même pour cet homme, humoriste au grand coeur, comédien talentueux, auteur et interprète de chansons intelligentes, tantôt poétiques, tantôt drôles, souvent engagées...

Ce matin donc, l'invité de France Inter est Jean Luc Mélenchon. C'est l'occasion, pour François Morel, de rendre hommage à son père décédé, ancien cheminot, ancien communiste, tout comme Gabriel qui m'a recueilli à l'âge de quatre ans et qui devint mon père même si je ne l'ai jamais appelé papa, je crois. Gabriel était abonné au journal "le travailleur" qu'il lisait méthodiquement. Conduire les machines à vapeur, quel dur métier! Comment ne pas être communiste! La retraite à 50 ans n'était pas un vrai cadeau car, généralement, on mourrait jeune. Gabriel nous quitta donc dès atteinte la soixantaine. Un accident vasculaire cérébral. Normal... Il aurait soutenu Mélenchon, c'est évident.

Gabriel parlait, me parlait. Il m'a convaincu. Avant de devenir instit ( quelle promotion sociale, quelle fierté pour lui et Aline, ma mère!), j'ai su ce qu'était la précarité, le "tirer le diable par la queue", les difficultés à "joindre les deux bouts", " l'exploitation de l'homme par l'homme" comme il disait souvent. Grâce à lui, à sa générosité, je n'ai tout de même jamais eu faim. Ma reconnaissance est infinie. Je te promets de maintenir la barre à gauche... Papa.

( Je n'ai que deux photos de lui - en ce temps-là, chez ces gens-là chantait Brel- on ne photographiait que pour les grandes occasions. Je préfère les garder dans l'album de famille)

17:09 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

oui ce matin un bel hommage de Morel à son père,

Récompensé par le prix Allais cette année, il le mérite, ce gourmand des mots et de l'intelligence
quant à mélenchon...les extrêmes quels qu'ils soient me gênent horriblement

Réponse d'henri: désolé Françoise pour la gêne procurée par cette note. Mais, crois-moi, Gabriel n'était franchement pas un extrémiste! Moi non plus. D'ailleurs, la preuve, l'extrême-droite me fait peur.

Écrit par : fanfan du fatras | 27/04/2012

Dommage que F.MOREL ne t'ait parlé qu'après le premier tour... autrement, tu aurais eu l'occasion de faire plaisir à Gabriel.

Bon, je vais aller l'écouter, car je l'ai raté ce matin, je marchais au bord du canal...

Henri répond: l'estime que je porte à F.Morel n'aurait certainement pas orienté mon choix. Si c'est ce que laisse supposer ma note, celle-ci est très mal rédigée. Je détermine librement mes choix politiques ( toujours à gauche, je me permets de le confirmer!) librement. Peut-être ai-je voté Mélenchon, qui sait? Je n'aurais pas du tout honte de le révélerl Mais, était-ce vraiment nécessaire?
Ma note voulait être un témoignage d'affection, de reconnaissance... François Morel m'a donné l'occasion de cette expression. Je remercie Monique d'avoir été sensible à cette démarche.
Bon, je vais marcher au bord du canal...

Écrit par : Serge ® | 27/04/2012

Je ne vois vraiment pas ce qui autorise qui que ce soit à qualifier Monsieur Mélenchon d'extême si dans la même foulée on ne qualifie pas ainsi tout autre candidat s'étant présenté, quel qu'il soit, puisque chacun a ses idées sur un fonctionnement de la République qui ne correspond pas aux souhaits de tout le peuple français à commencer par le président actuel qui est loin de faire l'unanimité.

Je ne crois pas que Monsieur Mélenchon, ni aucun communiste qui ont toujours fait preuve au cours de l'histoire de notre pays de beaucoup d'humanisme, méritent de tels qualificatifs.

Ceci dit, qui ne te concerne pas toi mais bien plutôt de méprisants commentaires venus ou à venir,

Ta note est sur un mode de confidence auquel je ne crois pas que tu nous ait tant habitués et c'est avec beaucoup d'émotion que je te lis là,

Il faut dire que moi aussi j'ai bénéficié de la générosité d'un "cheminot" et côté dureté du travail - le vrai travail comme dirait quelqu'un qui ne pense qu'à diviser les français - j'ai vu, j'ai entendu et je sais comme ces travailleurs là sont prêts à le partager ce vrai travail.

Bises Henri et... je ne sais pas bien le dire mais j'ai beaucoup aimé te lire. Monique

Écrit par : monique | 28/04/2012

coucou, un petit bonjour de Gréoux, la cure se passe bien .. la fatigue se fait ressentir aussi !
bon we !!
bises de nous deux

N et H

Écrit par : Nicole | 28/04/2012

Une belle façon de parler de cet homme qui joua le rôle de père pour toi
Il t'a appris ce quétait la vie
Bien plus difficile qu'à l'heure actuelle malgré la crise
Enfin tu l'appelles papa et où qu'il soit il l'entend
Mais il le savait surement déjà
Belle journée
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 29/04/2012

Je taquinais, mais bon... promis, je ne le ferai plus !

Écrit par : Serge ® | 29/04/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique