logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/05/2012

la mare

Au bord de la mare, une vieille femme ramassait du bois mort. Germain s'arrêta pour la questionner.

- Oui, mon garçon, dit-elle, c'est ici la Mare au Diable. C'est un mauvais endroit et il ne faut pas en approcher sans jeter trois pierres dedans de la main gauche en faisant le signe de croix de la main droite; ça éloigne les esprits. Autrement, il arrive des malheurs à ceux qui en font le tour...

IMG_3879.JPG

 

Je n'ai pas l'intention de recopier cette histoire en entier, histoire que vous avez dû lire, étudier, quand vous étiez au collège, dans les années 19.. environ. Quelle imagination cette George! Ces trois lignes, déjà, vous fichent une sacré frousse et ne vous engagent pas à emprunter, même en compagnie, le sentier qui, dans le sous-bois, vous conduit à cette mare rendue célèbre par notre illustre romancière. Nous cherchâmes et ramassâmes donc, chacun, trois pierres, suivant ainsi les conseils de la vieille femme et, pas très rassurés, il faut l'avouer, fredonnant " les copains d'abord" pour nous donner du courage, nous nous dirigeâmes vers ce lieu mythique. Je fermai la marche, prétextant des photos à prendre pour un reportage demandé par les services culturels de Boé informés de mon voyage d'études berrichon. Tout à coup, Roro, qui marchait bravement en tête, stoppa net et s'exclama:

- Nous y sommes!

En effet, nous y étions. C'est ce que nous indiquait un panneau placé là fort à propos, sinon, nous passions à côté sans rien voir. La mare est assez discrète en effet et, sans eau, pas facile à repérer. Nos guides ( un couple de berrichons fort sympathiques), s'excusèrent. Je leur dis qu'il n'y avait vraiment pas de quoi, que notre canal aussi avait été à sec durant tout l'hiver, que par conséquent nous étions habitués... Quand une corneille que nous n'avions pas repérée, se mit à croasser juste  au-dessus de nos têtes, nous nous regardâmes un peu inquiets.

- Le diable ... chuchota Roro.

Nous nous débarassâmes de nos pierres, oubliâmes le signe de croix et reprîmes sans nous attarder le chemin du retour. Je pris cette fois les devants afin de faire chauffer la voiture car, ce jour-là, le temps était à la fraîcheur...

Quelle aventure!

IMG_3882.JPG

 


20:23 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

A la tête de cette sombre mare, n'est ce pas une simple croix de bois, sépulture sommaire d'un voyageur égaré ???

Même si le réchauffement du climat est bien réel, le Berry pourrait bien faire un effort et mettre un peu d'eau dans cette cuvette, en l'honneur de la pauvre George, qui s'est donné un mal fou pour valoriser ce centre de la France.

J'espère que vous n'avez pas jeté de grosses pierres, déjà qu'il n'y a plus d'eau, si vous remblayez en plus !!!

Etes vous toujours quatre ??

Le grillon

Écrit par : Christian | 05/05/2012

Toujours quatre mais avons jeté des petits cailloux blancs bien sur !!
je n'ai pas fait le signe de la croix et je m'en mord les doigts .. à cause d'une rage de dents ... c'est le diable qui m'a jeté un sort !!
bisous
Nicole et Henri

Écrit par : Nicole | 05/05/2012

Je ne me serais jamais aventurée seule dans le sentier menant à la Mare au diable. C'est vrai que sans soleil, sans feuilles aux arbres cela était un bien triste paysage. Je plaisante bien sûr et cette promenade berrichonne a sans doute été une belle bouffée d'air et le diable n'a pas fait son apparition, malgré l'oubli du signe de croix.
Bises électorales.

Écrit par : vent du sud | 06/05/2012

Si il y a eu des diables, dans le roman, ils étaient de gentils diablotins genre Cupidon, dans ce Berry que G. Sand nous décrit, cette mare est le lieu où là ont campé Germain et Marie pour se réfugier d'un orage, ce lieu doit être enchanté, car il les a rapprochés irrésistiblement l'un vers l'autre.Catherine

Écrit par : LADY CATHERINE | 06/05/2012

Je vois que tu es toujours aussi courageux !
Tu as pris la mare en photo, de ce fait j'ai dû jeter des cailloux sur l'écran de l'ordinateur de Dame Nicole : bizarre, elle n'était pas contente !?
Quant au signe de croix, je le ferai peut-être vers 20 heures, ou 18 heures -heure belge- selon le résultat de la votation du jour... !

Bonne fin de journée, bises à Roro,
Amicalement,
Gérard.

Écrit par : Chap | 06/05/2012

Pour un peu la belle aurait pu s’appeler Georges SANDRE
tu imagines le roman aujourd'hui dans cette mare sans eau et sans sandre .
Beau temps aujourd'hui sur le Forez.Bises à Roro

Écrit par : heraime | 07/05/2012

Ce livre est longtemps resté dans ma chambre de fillette
Aujourd'hui je ne sais ce qu'il est devenu?
mais je me souviens encore tres bien de l'histoire
Nicole et Henry vous emmenent dans des endroits pas tres rassurants
bises du soir Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 11/05/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique