logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/09/2012

morale ...laïque


podcastExtrait de " la prochaine fois, je vous le chanterai" Vol 2 de Philippe Meyer. Interprètes: la troupe de la Comédie Française. ( merci, amie, pour ce cadeau)

 

tableau noir.JPG

La laïcité a subi de sérieuses attaques durant, notamment, ces cinq dernières années! Si la formule "morale laïque" n'est peut-être pas très bien choisie, la proposition de Vincent Peillon est intéressante: faire partager aux élèves les valeurs éthiques qui fondent la République, éveiller leur sens critique...pourquoi pas. Evidemment, il n'est pas souhaitable de concevoir désormais la leçon de morale comme par le passé ( j'ai été instit et sais de quoi je parle), comme un cours d'histoire, de calcul... La morale ne doit pas s'imposer comme un dogme mais doit se vivre au quotidien dans la classe. Transcender les convictions personnelles y compris religieuses, respecter les croyances de chacun...vaste programme.

Morale laïque... chiche monsieur Peillon!


17:33 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

oui chiche !

Écrit par : la Berrichonne | 11/09/2012

Je pense mon ami que Peillon à raison.La morale a subit une dérive colossale ces vingt dernières années.On apprends plus le respect de ses parents ou de ses professeurs.Dire bonjour quand on croise quelqu'un .Je sais ,c'est aux parents d'abord de faire cette éducation.Salut les amis.

Écrit par : heraime | 12/09/2012

Les leçons de morale, comme par le passé ne m'ont pas si mal réussi!
J'ai appris le respect des autres, mais chez "les autres" , certains n'ont pas encore appris à me respecter. Monique Ruiz

Écrit par : Monique Ruiz | 12/09/2012

ta note est très réaliste et je partage ta vision
sans utopies ....le vécu en classe est assurément
un bon outil ! amitiès

Écrit par : ventdamont | 12/09/2012

L'éducation commence dès que bébé comprend que recracher sa soupe sur le corsage de sa mère ou le pantalon du père n'est pas un jeu autorisé !
En fixer une date de fin me parait plus difficile. Chez certains, c'est juste avant le dernier soupir, chez d'autres, quand ils quittent le foyer.

L'école y a sa part, la famille la sienne. Ce devrait être les deux plus importantes. Mais comme la notion de famille se conjugue souvent au passé décomposé, l'idée vient tout naturellement que l'école doit TOUT faire.


Bon courage aux enseignants qui récupèrent dans une classe deux ou trois petites frappes qui jouent les terreurs dans la rue comme chez eux.

Sans moyens pour sévir, ils sont impuissants et ta maxime sur la douceur risque de ne pas avoir de succès. Je reste partisan par exemple des heures de colles du mercredi, voire du dimanche ! La morale se retient mieux ensuite.

Christian

Écrit par : Christian | 23/09/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique