logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/12/2012

pour Boé si Boé la...une lettre


podcast

Bonjour amies, bonjour amis,

Nous nous sommes accordés quelques jours de vacances avant la reprise de nos répétitions début 2013, rencontres hebdomadaires assidues autant que laborieuses, qui prépareront, peaufineront...  notre traditionnel concert annuel d'avril, le presque vingtième... vous rendez vous compte comme les années passent vite en agréable compagnie! Nous avons fait la moitié du chemin et, il est encore temps ( heureusement me direz-vous!), notre programme devra être complété sans trop tarder par quelques chansons dont j'ai noté les titres sur une liste plus ou moins secrète,  et qui, j'en suis certain, seront accueillies par le groupe avec l'enthousiasme habituel. Malika de Pierre Perret se trouve sur cette liste. Je l'aime bien mais...nous en reparlerons.

Je ne doute pas de notre prochain succès. Les bénéfices seront, comme chaque année, largement reversés à des oeuvres humanitaires telle Solidarité Laïque qui aide de nombreux pays à construire, aménager, équiper des écoles. Les besoins sont énormes, vous ne l'ignorez pas.

Bonnes fêtes.

 

7-chappatte.jpg





16/12/2012

les Frères Jacques

chansons gaillardes 2.jpgGeorges Bellec vient de mourir. Des quatre Frères Jacques, un seul est désormais en vie. Boé si Boé la  doit beaucoup à ces talentueux chanteurs car nous avons largement puisé dans leur abondant répertoire. J'ai, pour eux, beaucoup d'admiration et reconnaissance...

Voici quelques unes de leurs chansons interprétées et souvent mises en scène par notre groupe.

La branche:

podcast

La lune est morte ( cliquer sur podcast!):

podcast

La violoncelliste:
podcast

Patrick l'irlandais
podcast

Monsieur le Petit le Chasseur:


La cigale et la fourmi:


le rugby:


les catcheurs:


...et bien d'autres.

14/12/2012

"ma" montre...

Bonjour Antoine,

Ce matin, j'avais décidé d'effectuer ma marche quotidienne vers Agen. La question que je me posai avant de chausser mes baskets fut celle de savoir à quel endroit je devrais faire demi-tour pour être de retour suffisamment tôt afin d'accompagner ta mamie faire quelques courses plus qu'utiles en cette fin de semaine. Car, dans ce sens-là, vers l'aval, je n'ai pas de repères précis. Je pris donc dans la bibliothèque ma vieille montre qui dort là depuis des décennies, remontai le mécanisme et, miracle, la trotteuse se mit en route! Moi aussi... Trente minutes après, demi-tour, mission accomplie.

ma montre du BEPC.JPGCette montre ( une Aurore !) m'avait été offerte par Gabriel lorsque je passai avec succès mon Brevet d'Etudes de Premier Cycle ( le BEPC) en 1953 ( j'avais donc 15 ans) ! Je la portai pendant ma formation d'instit, puis elle me tint compagnie pendant deux ans dans les Aurès. A mon retour, je décidai que je n'avais plus besoin de montre. Je rangeai donc Aurore qui ne fut jamais remplacée. Bientôt la soixantaine et elle marche toujours. Je viens de vérifier. Quand elle  s'arrêtera, je ne la remonterai pas et la laisserai de nouveau se reposer...

Peut-être me survivra-t-elle, je n'en serais pas étonné (!). Quoi qu'il en soit, je te l'offre. Tu la trouveras, plus tard, dans un cendrier, devant une rangée de bouquins.

Garde précieusement cette lettre afin de "faire valoir tes droits" le moment venu.

Je t'embrasse très affectueusement.


13/12/2012

quiproquo

 Voici donc une nouvelle note "de vive voix". Finalement, c'est plus facile, plus rapide aussi que d'écrire avec deux doigts. Evidemment, je bafouille de temps en temps. Je ne recommence pas. C'est plus naturel...me semble-t-il. Plus vivant peut-être. Parfois, ai-je remarqué, j'oublie une liaison. Bof...

podcast

J'ai un faible pour les dessins de Poulbot:

021%20Ternois.jpg

12/12/2012

il suffit de passer le pont...

Cette nouvelle catégorie baptisée " de vive voix"  reprendra souvent d'anciennes notes revues et corrigées. Vous devrez, amies auditrices, amis auditeurs, tolérer mon fort accent gascon, pardonner quelques hésitations...


podcast

Quelques images:

Autrefois

 

medium_Numériser0001.2.jpg

Mes photos:

IMG_0053.JPG

IMG_0055.JPG

Il passe, de temps en temps (?), un train de marchandises

IMG_0059.JPG

Mon lieu de baignade préféré:

baignade dans garonne 1.jpg


11/12/2012

Adèle...

Si les guerres étaient mieux faites, il n'y aurait pas de survivants... Boris Vian.

Adèle, chantée par Boé si Boé la, à ses débuts:


"Elle est morte Adèle..." Peut-être de chagrin? Généralement, ça fait rire. Pourtant cette chanson est une vraie tragédie. Quelle absence d'humanité!

 

12:02 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (6)

07/12/2012

lettre à papa Noël...

 

letrre au père noël.jpg

La légende: quand il va recevoir ça...


Bientôt on ne trouvera plus de kalachnikov. Sauf, tout de même, d'occasion. La fabrication va être interrompue car cette arme est dépassée; elle souffre de la concurrence. C'est ce que j'ai lu ou entendu ces derniers jours. Vous pouvez encore trouver, pour ce prochain Noël, à un prix raisonnable, quelque Mas 36. Assurez vous de son état avant utilisation. Je connais ce fusil car on m'en avait confié un en Algérie. Pendant quelques mois je me suis promené avec dans le djebel. Je ne m'en suis jamais servi, ce serait une bonne occase mais je l'ai rendu aux autorités militaires le moment venu. De toute façon, je ne m'y étais pas attaché.

On n'offre guère désormais des armes factices aux enfants. Le fusil à flèches ne les intéresse plus. Ni le pistolet à bouchons. Dans certains pays, par contre, on donne de vrais armes aux gamins. Je vous assure, je l'ai vu à la télé. Ils sont même déguisés en guerriers redoutables avec treillis, casquette... tout le bazar. Et ils tiennent quoi dans leurs frêles petits bras? Devinez! Une kalachnikov, tiens! On se moque d'eux, on les abuse. Ils ne savent pas que c'est démodé! Peut-être n'ont-ils pas la télé?

16:16 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (9)

04/12/2012

le facteur...

courrier 0.JPGJe pense avoir déjà raconté la petite histoire qui va courrier 1.JPGsuivre. Peu importe. Si, à la lecture des premières phrases, vous vous dites "tiens, je la connais celle-là", inutile de poursuivre pour me faire plaisir, d'applaudir à sa chute et de vous esbaudir, d'autant que, autantcourrier 2.JPG vous avertir, moi, je ne la trouve pas du tout rigolote cette histoire, même un peu triste finalement... courrier 3.JPGTant pis, je raconte.

Un copain bidasse, en mission pour la patrie quelque part dans des montagnes arides, de l'autre côté de la mer méditerranée, écrivait tous les jours à sa fiancée qui l'attendait en métropole. La belle ( j'imagine) lui répondait elle aussi tous les jours, au début, puis, de temps en temps,courrier 4.JPG puis, pas souvent, puis, plus du tout... Le copain eut un gros chagrin. Plus tard, il apprit que sa dulcinée avait épousé le jeune et fringant facteur qui passait chez elle tous les matins.courrier 5.JPG

  Je vous avais averti(e). Heureusement j'ai trouvé ces dessins de Bosc, dessins qui n'ont rien à voir avec l'histoire mais qui font courrier 6.JPGtout de même réfléchir. C'est toujours ça de gagné. Ma note n'aura pas été tout à fait inutile...courrier 7.JPG

 

02/12/2012

la tour...

zz.jpgQue voit-il le chasseur Bartheloche depuis la tour de guet dominant le village, que voit-il pendant son tour de garde de deux heures? Pas grand chose. D'un côté des montagnes arides, des femmes portant leur lourde charge de bois, quelque jeune berger et ses deux ou trois chèvres, un fellah et son âne se dirigeant vers l'oued, de l'autre, les toits en terrasse du village... Même un soir de harcellement, il n'est pas fichu de vue sur la tour 2zz.jpgrepérer d'où viennent les coups de feu. Il entend, c'est tout. Il n'en mène pas large car ça ricoche tout autour de lui. Pas longtemps heureusement. Pas souvent non plus. Le rebelle veut manifester de temps en temps sa présence, c'est tout. Le soldat Bartheloche fait comme les copains: il se planque et attend que ça se calme. Tirer sur les rochers, à l'aveuglette, il pourrait. Il devrait??? Pour récolter quoi, une balle dans le bras comme le chef qui s'est cru obligé d'arroser la montagne avec son FM? Pour obtenir une médaille?

Mais alors, que fait-il là le chasseur Bartheloche?...

Il se constitue mine de rien pendant son séjour de deux ans là-bas une petite pension d'ancien combattant qu'il touchera à partir de 65 balais, s'il est toujours en vie. Et il ne le sait même pas. Et, s'il l'avait su, son comportement aurait-il été différent, aurait-il été plus combatif? Je le connais le soldat Bartheloche et j'ai la réponse...

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique