logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/03/2013

et bé...je l'ai échappé belle!

J'ai récupéré mon ordinateur qui, paraît-il, n'avait nul  besoin d'un séjour au SAV du fournisseur: aucune panne décelée. Un caprice sans doute? Bon, il fonctionne désormais, c'est l'essentiel. Je le mets donc, séance tenante, à l'épreuve de mes élucubrations...

bicyclettes chute.jpgCe matin, figurez-vous, je l'ai échappé belle! A proximité de la halte nautique pédale dans ma direction, à vive allure, un cycliste. Je m'apprête à le saluer - au bord du canal, je salue courtoisement tout le monde en signe de bienvenue car je m'y considère un peu comme chez moi- mais, au dernier moment, alors qu'il arrive à ma hauteur, je me ravise. Un bon réflexe. Je reconnais juste à temps le propiétaire du gros chien noir qui fait tellement peur à Roro* ( le chien)). Je ne l'avais jamais vu déguisé en cycliste ( le type). D'habitude, il marche d'un pas décidé, les jambes écartées comme un cow-boy, personnage peu commun dans notre vallée garonnaise. On les voit venir de loin, croyez-moi, son clebs et lui, le suivant, assez loin derrière. Bon, ce matin, point de clebs. Normal. Je me retourne machinalement et, que vois-je...notre cycliste faisant brusquement un écart au risque de chuter dans le canal évitant ainsi et d'extrème justesse le brave épagneul de Jean-Claude, un de mes voisins! Chouette, ils s'invectivent! Je ne vous en dis pas plus!

N'empêche, je l'ai échappé belle ( comme le disait un de mes ancètres arbalétrier gascon à la bataille de Marignan) ! Vous vous rendez compte, si je l'avais salué, même par mégarde, quel déshonneur! Je n'oserais plus le croiser désormais sans, piteusement, baisser la tête de honte. Et bé!

*voir une récente note, si vous voulez.


 

Commentaires

Salut Henri


Heureusement, comme tu dis, que tu ne t'es pas couvert de honte ! Il aurait fallu t'acheter une perruque, ou trouver un déguisement adéquat, sans pour autant vexer les nombreux amis que tu as sur les bords du canal.

Il reste à Jean-Claude à dresser son brave épagneul pour croquer un bout de tissu du pantalon de ton cow-boy malappris et le dissuader de fréquenter à tout jamais ton terrain semi-privé.

Amitiés

Christian

Écrit par : Christian | 13/03/2013

Rien n'empêche d'être poli avec ses ennemis ; mais avec un ennemi de ce genre, qui ne comprend rien à rien, mieux vaut l'ignorer !
Bonne journée, amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 13/03/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique