logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/03/2013

complexe de la truite


podcast

Le complexe de la truite , musique de Schubert, paroles de...Francis Blanche, chanté en concert par Boé si Boé la.

Il y a longtemps, trop longtemps, que je n'ai pas acheté mon permis de pêche. Pourtant, je fus un passionné de ce loisir pendant de nombreuses années. J'avais "le virus" comme disait mon grand ami Gaston qui fut mon professeur et grâce à qui je réussis parfois à ferrer et sortir de l'eau Ma truite de la matinée, alors qu'il en avait déjà cinq ou six, et des belles, dans son panier! Mais voilà: Gaston est mort et je ne suis plus motivé...

Numériser0008.jpgBeaucoup de pescofis, comme moi sans doute, ont vécu ces nuits sans sommeil, ces nuits agitées, ces nuits d'excitation... précédant le départ très matinal, nocturne même, afin d'arriver parmi les premiers au bord du ruisseau. Des histoires de pêcheurs je pourrais en raconter, croyez-moi! Des vraies...ou presque! Tiens, un jour d'ouverture, vers midi, nous étions bredouille. Nous avons tout de même partagé et mangé avec appétit la miche de pain accompagnée du saucisson à l'ail, du jambon du pays, du fromage et bu un peu de Buzet. Ces casse-croûtes champêtres, plus ou moins mérités, s'inscrivent dans une tradition de convivialité incontournable. A la suite de quoi, un peu fatigués, nous décidâmes de rentrer chez nous. Et si nous faisions un détour par la pisciculture de Réaup, proposa Gaston? ( je vous jure que l'idée ne vint pas de moi). Nous demandâmes au propriétaire s'il acceptait que nous pêchions, dans un bassin, deux truites-portion pour chacun, truites qui, évidemment, lui seraient payées. Nous avons, figurez-vous, notre fierté, notre dignité. L'homme accepta. La truite d'élevage a un comportement vorace: elle bondit sur l'appât quand celui-ci se trouve encore bien au-dessus de l'eau! Nous eûmes donc nos truites en un rien de temps! Je ressentis comme une frustration.

Voici pour notre repas de ce soir, dis-je à Roro, en vidant mon panier, avec beaucoup de modestie, dans l'évier de notre cuisine. Elle fut assez surprise, je crois, de mes "exploits" et aussi, de mon attitude. Je lui racontai tout, tardivement...au coin du feu.

Le dessin est de Duverdier.


Commentaires

Si j'ai bien compris, tu es (étais) pêcheur dans tous les sens du terme !
Bonne soirée, amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 18/03/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique