logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/07/2013

à Marciac, il y a dix ans...à peu près


podcastSi ça ne démarre pas sur le vert, cliquez sur podcast!

marciac 3 +.jpgJe dédie cette note à l'ami qui m'a récemment écrit afin de savoir si nous nous rencontrerions à Marciac cette année, à l'ami qui écoutait notre musique à la terrasse de la Petite auberge, sur la place principale...il y a dix ans, à peu près. J'ai choisi ce morceau, un classique de la Nouvelle Orléans ( i've found a new baby), le préféré de Dédé, notre trompettiste, un enregistrement public dont la qualité technique est très moyenne à cause des bruits divers de conversations, exclamations et rires, de couverts...d'applaudissements aussi. On devine Jean-Yves à la guitare, tu reconnais le jeune Patrick déjà presque chauve à la basse. Bernard, le batteur moustachu, armé de ses baguettes, est beaucoup plus audible...normal. Il devait faire chaud.

A ta question posée, ami, j'ai répondu...non. Pas de déplacement prévu à Marciac cette année. Sache que j'aurais apprécié cette rencontre et que je regrette beaucoup. Mais, la distance de Boé à Marciac est désormais plus longue, la chaleur plus insupportable aussi. Ce n'est que partie remise. Je te souhaite un bon festival... et, un grand merci pour ton invitation.

Une photo prise depuis la route en allant à Marciac: nous sommes en pleine Gascogne, du côté d'Aignan. J'aime.

 

IMG_2854.JPG


14:38 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (8)

25/07/2013

l'harmonica


podcast

Dès qu'il fera moins chaud, j'irai m'acheter un harmonica. Un diatonique car j'ai déjà un chromatique mais en mauvais état: impossible de jouer certaines notes ni en soufflant, ni en aspirant. Sans doute quelques languettes métalliques sont rouillées, ou cassées...? De toute façon, je joue très mal de l'harmonica. Du chromatique. Pour ce qui est du diatonique, je ne sais pas. Ce devrait être plus facile car il y a moins de notes. Point d'altérations: l'harmoniciste est privé des dièses ou des bémols. Evidemment, cela limite le répertoire. Pour le blues, c'est, en principe, suffisant. Mais, pour les notes bleues comment fait-on? On verra...

Justement, j'ai proposé à Boé si Boé la d'inscrire à son programme de l'an prochain une chanson que j'ai découverte dans le répertoire de Georges Moustaki: Eden blues. Un petit hommage donc au chanteur récemment disparu. Les choristes sont d'accord...comme d'habitude. Je les en remercie. Je tenterai  donc quelques contre-chants avec l'harmonica. J'espère ne pas dépenser de l'argent pour rien!

Jean-Yves, le chic copain, Jean-Yves le discret, Jean-Yves tellement dévoué savait, lui, jouer de l'harmonica. Du chromatique. Il fallait le prier un peu pour qu'il me cède* sa guitare et me remplace* sur le devant de la scène. Vous l'écoutez sans doute...Quel talent.

* Je sais, oui, l'imparfait du subjonctif! Mais, restons simples...

Voici mon harmonica. Je le garde malgré tout car il appartenait à mon fils. Le petit poussoir, côté droit de la photo, sert à faire les dièses ou les bémols...si on a envie.

 

harmonica.JPG

PS: C'est David, le trompettiste, qui chante si bien.


14:50 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (4)

22/07/2013

en guise de remerciements....

podcast

En guise de remerciements destinés à celles et ceux qui, à la suite de ma dernière note du 17 juillet m'ont adressé leur message, leur commentaire, leur coup de fil...je tente, cet après-midi, malgré la canicule, un petit exercice d'écriture.

J'ai retrouvé et ajouté pour faire plaisir à une dame, j'espère, cet enregistrement de répétition, belle chanson parmi les plus connues du grand Charles ( ne pas confondre!) que notre quartet interprète très "jazzy"...selon son habitude.

IMG_0004.JPGUne reprise d'activité pas trop intense je dois dire, à pas mesurés même, sur la piste qui longe le canal, m'a permis de constater un certain  laisser aller inhabituel dont le boétien n'a pas à être très fier. De nombreux détritus, canettes, emballages plastiques, papiers divers...jonchent le sol autour des bancs bleus tellement prisés par les petits vieux ( n'est-ce pas Roro?).

Et notre halte-nautique, parlons-en! L'armada (!) boétienne est en perdition. La IMG_0007.JPGsecrétaire de l'office de tourisme m'a confié récemment qu'un des bateaux, résident permanent, dont la vétusté est évidente, avait coulé récemment dans le port. Les pompiers sont intervenus afin de le renflouer. On ne déplore aucune victime car le vaisseau était inoccupé depuis fort longtemps et le capitaine, plus ou moins inconnu, ne sera pas poursuivi pour négligence. Pour le moment, il flotte de nouveau (le bateau). Ce misérable spectacle n'incite pas la pénichette du touriste allemand, ou Suisse, ou d'ailleurs... à faire escale dans notre cité même si nous affichons fièrement trois fleurs à notre palmarès.

A propos de fleurs... Ce sera l'objet d'une prochaine note (?) car je commence à transpirer et, suivant les conseils fort judicieusement renouvelés aux anciens, je dois dare dare m'hydrater.

Adishats.


19:53 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (6)

17/07/2013

quelques notes...

Numériser0005.jpg
podcast

Bonjour amis amateurs de jazz,

Vous souvenez-vous? Les reconnaissez-vous? Peut-être les avez-vous écoutés à l'occasion de petits concerts près de chez vous. Vous y auriez même pris du plaisir?...Merci! 

Une bonne quinzaine d'années, déjà, que All Moods a mis un terme à sa longue tournée d'adieu. Jean Yves, le chic copain avec qui j'ai parcouru tant de kilomètres, a été victime de cette voiture blanche surgie de nulle part. Je n'ai pas pu éviter le terrible accident. J'ai eu de la chance. Pas Jean Yves...J'oserai bientôt, je crois, lui consacrer une petite note. Son banjo, son harmonica, comment les oublier. Huit ans sont passés.

David, le trompettiste talentueux qui m'a tout appris, nous a quittés depuis deux ans.

J'ai perdu de vue Patrick, le bassiste et Andrew, le saxophoniste. Ainsi va la vie. Je retrouve Bernard, le batteur, de temps en temps, pour quelques animations...

Hier, j'ai soufflé dans ma clarinette délaissée dans sa malette depuis trop longtemps. Le clarinette et le vélo, ça n'est pas pareil savez-vous? J'ai entrepris d'être aussi inspiré que sur l'enregistrement que vous avez peut-être écouté. Bon...peut mieux faire! J'espère! Car je retrouve mes copains la semaine prochaine et je ne voudrais pas être ridicule. Ils sont sympas les copains. Ils ne diront rien de désagréable.

16:09 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (22)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique