logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/09/2013

actualités...


podcast"Boé si boé la" chante Actualités, d'Albert Vidalis ( paroles) et Stéphane Golmann ( musique). Je suis assez fier de mon arrangement, j'ose l'écrire, malgré ma grande modestie... Fier, aussi, de l'interprétation de notre groupe ( ici en concert) car j'avais ajouté quelques difficultés par rapport à la  version originale ( voir vidéos ci-après): changements de tonalités, de rythme aussi...Les choristes sont habitué(es) et acceptent volontiers les modifications que je leur "propose" car je suis, dans le domaine de la chanson, hostile aux imitations incertaines. Difficile et stupide de vouloir copier Montand, les Quatre Barbus et ...les autres! De la personnalité, bon sang! Je regrette tout de même la qualité moyenne de cet enregistrement...



11/09/2013

rien de nouveau...ou, si peu

Dans la nouvelle vidéo publiée à la fin de cette note, on retrouve les mêmes acteurs que dans celle de la semaine dernière. Le style est différent: avec ce morceau très New-Orleans, nous sommes remontés aux années 20. Jean-Yves a échangé la guitare contre le banjo instrument mieux adapté. Il manque l'introduction. Le copain caméraman a certainement été surpris par notre départ fulgurant. Si je ne vous l'avais pas dit, vous ne vous en seriez même pas aperçu.

Je n'ai pas retrouvé mon portefeuille. Finalement, je ne regrette pas la carte d'identité à cause de la photo qui ne m'avantageait pas du tout: je ne me reconnaissais même pas. Un vrai bandit de grand chemin! Heureusement que je n'ai subi, durant ces 7 ou 8 dernières années, aucun contrôle policier...La personne l'a certainement jetée avec mépris dans une poubelle. J'ai commandé une nouvelle carte vitale en attestant sur l'honneur avoir perdu l'ancienne. C'est la démarche que la sécu m'a demandé d'effectuer. Quand je l'aurai reçue, j'irai au labo faire des analyses prescrites depuis une quinzaine. Je ne suis pas pressé.

Voilà la vidéo promise...Vous verrez, les gros plans sont superbement réalisés!


07/09/2013

un peu de swing...

Détendons nous un peu avec un swing des années 40, un swing de Duke Ellington, pianiste, compositeur, chef d'orchestre dont les mélomanes connaissent l'immense talent. Mon sax ténor donne ici la réplique à la trompette de Dédé. Nos pieds battent la mesure comme le montre le gros plan réalisé par le copain qui nous a filmé en pleine action. La synchronisation est, me semble-t-il , excellente...comme il se doit. La section rythmique, Jean-Yves à la guitare, Patrick à la contrebasse, Bernard à la batterie assure un bon tempo qui soutient à la perfection les deux solistes. Admirez aussi la concentration de Michel, notre pianiste. Je me permets, avec la complicité de Bernard, un petit scat, improvisation vocale sous forme d'onomatopées ( je précise pour les ignorants!) Le public apprécie ce genre d'exercice et moi... ça me repose de l'instrument! Avant de vous laisser regarder, si vous voulez, la vidéo ci-dessous, je précise le "détendons-nous" de ce début de note. Hier, à Inter-Marché, je retirai quelques euros au distributeur qui se trouve, comme vous le savez dans le hall d'entrée ou de sortie ( ça dépend dans quel sens vous allez). J'avais posé mon portefeuille sur le caisson, au-dessus, ce que je ne fais jamais et quand les billets sont sortis de l'appareil, je les ai placés dans la poche de ma chemisette avec ma carte, ce que je ne fais jamais non plus. J'étais plus ou moins pressé car Roro m'attendait à côté de notre voiture pour décharger le caddie dans le coffre. Arrivé à la maison, nous habitons pas loin, je constatai que j'avais oublié le portefeuille sur le distributeur. Je retournai dare dare à Inter. Le portefeuille avait disparu. A l'accueil? Rien. J'ai perdu quelques dizaines d'euros rescapés d'un retrait antérieur, ma carte d'identité, ma carte vitale... Oui, c'est tout monsieur le commissaire. Mais, que voulez-vous, ça me fiche en rogne d'être aussi étourdi, de plus en plus étourdi. Tiens, ce matin, chez le boulanger...bon, n'en parlons plus...Voici la vidéo:



04/09/2013

pour des prunes...

Venir à Agen pour des prunes, voilà une sortie que vous auriez pu entreprendre cette dernière fin de semaine. En effet, pour la Xième année consécutive, notre cité fêtait le pruneau. Il y avait foule...nous ont dit nos enfants. Roro et moi sommes restés prudemment à l'abri, loin des décibels.

Des croisés, au XVème siècle, s'étaient retrouvés à Damas, avaient assiégé la ville laquelle résista fort bien aux assaillants. Ceux-ci, ayant épuisé leurs provisions, durent consommer pendant quelques jours des prunes cueillies sur les pruniers abondants dans cette région. Vous connaissez sans doute cet épisode pas très héroïque que je viens de résumer en deux phrases. On peut imaginer les effets de ce fruit copieusement ingurgité. Surtout quand il est chaud...Bref, nos croisés revinrent de leur excursion assez piteux peut on dire. Ils avaient donc fait tout ce chemin pour des prunes. Voilà, nous dit-on, l'origine de l'expression. Un point positif cependant: certains, parmi les plus malins, eurent la bonne idée de ramener des plants de cet arbre dans notre pays. On peut donc, ici ou là, cueillir des prunes de Damas. Voilà donc une croisade assez utile... ma foi.

J'ai beaucoup négligé la musique ces derniers temps. On m'en a fait, amicalement, reproche. J'ajoute donc une nouvelle petite vidéo retrouvée dans ma "bécane". Je dédie cette ballade à tous les amis qui ont connu l'orchestre All Moods...autrefois!



18:13 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique