logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/02/2015

une histoire prechque portugaiche...

medium_un_oeuf.JPG


podcastAu programme du futur concert de notre Atelier-chant Boé si Boé la...

Un dimanche matin, au petit marché de Bon-Encontre, à deux pas de mon domicile...

- Bonjour, dis-je à la marchande de volailles. Avez-vous des oeufs?
- Bien chur, monchieu, me répondit-elle car elle est portugaise et vend aussi des oeufs. Combien?
- Une douchaine, dis-je, pardon, une douzaine s'il vous plait madame. Mais, combien les vendez-vous?
- Quatre euros, monchieu.
- ET BE! m'exclamé-je. Ils sont chers! Le marchand, là-bas, les vend deux euros.
- Allez donc les acheter chez lui ! ( elle avait l'air un peu contrariée)
- Il n'en a plus!
- Evidemment, dit-elle, ...quand che n'en ai plus che les vends aussi deux cheuros.
Je lui dis que j'allais faire quelques achats et repasserai un peu plus tard. Ce que je fis.
Sur un écriteau, bien en évidence, elle avait écrit:
"oeufs, 2 euros la douchaine".
medium_unoeuf_déconfit.JPG
- Bon, lui dis-je, je voudrais une douzaine d'oeufs.
- Che n'en ai plus, me répondit-elle.

Alors je lui achetai  un lapin.
- Che lui coupe la tête?
- Oui, dis-je, ça lui...
- ...fera les pieds, je chais. Vous me le dites chaque fois!
A vouloir trop faire le malin...

Ceci dit, la marchande de volailles portugaise existe et elle est très chentille...

24/02/2015

4807...

              
podcast"Le vent " de Georges de Brassens...A la trompette Dédé, au piano Michel, à la contrebasse Patrick, à la batterie Bernard, à la guitare Jean Yves...Je souffle dans ma clarinette.
                     

alpes achevées.jpg

 

                                     Dans un récent article je lisais, avec étonnement, que la hauteur du Mont Blanc atteignait désormais 4810 mètres plus quelques centimètres, hauteur calculée récemment par des experts géomètres compétents, j'espère. Pourtant, tout comme vous, j'avais appris ( et enseignais aussi à mes élèves du primaire) que notre plus haut sommet d'Europe mesurait 4807 mètres et cette altitude n'avait pas changé, dans nos manuels scolaires, depuis la première mesure ...en 1786. J'en étais resté là.

                                    Bien sûr, le lent mouvement de la plaque africaine qui s'enfonce sous l'Italie a pour effet constant de relever nos Alpes. Mais, il faut aussi tenir compte de l'érosion par la pluie, le vent et le gel, sans oublier les piétinements de plus en plus importants des alpinistes. Donc, l'altitude du Mont Blanc n'a cessé de varier. Et ça n'est pas fini! Quelle sera la tendance durant les prochaines décennies, les prochains siècles...?

                                     Compte tenu de ces phénomènes agissant en sens inverse, de ces incertitudes, il est prudent d'en rester à une donnée simple, facile à retenir: la hauteur du Mont Blanc est bien de 4807 mètres!

                                      Bientôt, vous verrez, on voudra nous faire croire que la bataille de Marignan s'est déroulée en 1516!

 

16/02/2015

les taupes

podcastAux guitares Roger et Jacques, à la contrebasse Thierry, au saxophone moi...c'est une répétition.
h naut 2.JPG

Je me trouvais à hauteur de la halte nautique quand une dame que je rencontre assez souvent et avec qui j'échange quelques  amabilités s'arrêta et me dit:

- Ils sont beaux ces arbres...

- Oui...Ce sont des sophoras. Ils nous viennent de Chine, madame.

J'étais assez fier de pouvoir faire étalage de mes maigres connaissances dans ce vaste domaine de la botanique.

- Ce givre et ce soleil matinal les embellissent plus encore, n'est-ce pas, ajoutai-je?

- Oui....Dommage que ce coin soit  envahi par les taupes. J'en ai aussi dans mon jardin et n'arrive pas à m'en débarrasser.

- Je connais une méthode radicale, dis-je.

-Ah bon...et laquelle s'il vous plaît?

- Elle me vient de mon grand-père Firmin... je vous avertis, c'est assez cruel

- Dîtes toujours.

- Pour exterminer les taupes, il les enterrait vivantes.

- Mon dieu! Quelle horreur! Pauvres bêtes...

Et nous poursuivîmes notre chemin...

.......................................................................................................................................................

C'est une histoire niveau CE que j'ose raconter de temps en temps. Elle fait rire parfois. Ou, poliment,  sourire...

 

13/02/2015

le gros camion...

          
podcastL'atelier-chant "Boé si boé la" chante sur la place de Pimpous, devant le café "le pousse-rapière" (certains choristes avaient, semble-t-il , abusé de cette boisson gersoise...!)
                     
vers Nérac.JPG

                                             Un paysage gascon...la cave d'armagnac n'est pas très loin.

                                             J'avais décidé ce jour-là de faire une petite marche sur la vicinale étroite et très sinueuse qui grimpe vers Pimpous, village gascon de moyenne altitude. Quand j'entendis derrière moi un bruit de moteur, je me retournai vivement et, ô surprise, vis arriver un énorme camion qui montait lentement la côte assez raide...en marche arrière! Je me rangeai prudemment sur le bas-côté. Quand la cabine fut à ma hauteur, le chauffeur stoppa,  baissa sa vitre et m'interpella:

- Bonjour Monsieur...Dites-moi, c'est loin Pimpous?

- A deux kilomètres, à bisto de naz, répondis-je. Mais...pourquoi roulez-vous en marche arrière???

- On m'a dit qu'au village, je ne pourrai pas faire demi-tour.

- Bon, mais, soyez prudent. La route est très étroite par endroits et vous rencontrerez quelques méchants virages!

- Merci...

Et nous poursuivîmes notre chemin.

Un peu plus tard, alors que j'atteignais les premières maisons du village, je vis le camion qui redescendait...toujours en marche arrière! Il s'arrêta de nouveau à ma hauteur.

- Vous voyez, me dit le chauffeur, finalement j'ai pu faire demi-tour. Mais j'ai drôlement mascagné*, croyez-moi!

* mascagné: du verbe mascagner, faire avec difficultés. Souvent, le gascon rajoute quelques jurons. " Ce matin, j'ai drôlement mascagné pour faire démarrer la tondeuse,  putaing!"...Il y a pire encore!

 

09/02/2015

les tunnels...


podcast
A trompette David, à la guitare Jean Yves, à la contrebasse Patrick, à la batterie Bernard  Je souffle dans un saxophone soprano

entrée du tunnel.JPG

Une erreur à ne pas commettre...

 Les tunnels ont fait la preuve de leur utilité. Plus encore qu'on ne le croit. Sur le plan économique leur rôle est évident. On transporte plus facilement, plus rapidement, à moindre prix voyageurs et marchandises d'un pays à un autre, de la France  vers l'Angleterre ou vers l'Italie pour ne citer que ce qui nous est proche. L'éminent psychologue Albert Strumpf dans sa récente et brillante étude " On aurait du les creuser plus tôt" *, démontre que les tunnels favorisent aussi le rapprochement entre les peuples concernés. C'est ce qu'il appelle " l'effet-tunnel". Le voyageur, le diplomate...soumis pendant quelques dizaines de minutes à l'enfermement, au sentiment d'insécurité, à l'oppression... sont soulagés en revenant à l'air libre et ont tendance à considérer les gens "d'à côté" avec plus de sympathie..."Creusons des tunnels partout où cela est possible et les relations internationales seront apaisées",  conclut-il...  et beaucoup de conflits auraient sans doute été évités, ajouté-je.

* à lire absolument

06/02/2015

chandeleur


Avant d'être auto-proclamé "Directeur Artistique" de l'Atelier- chant "Boé si Boé la", j'osais me présenter parfois, seul, avec ma guitare, sur la vaste scène de notre Espace culturel, face à la foule ( cent cinquante spectateurs ravis, enthousiastes... parents, amis essentiellement), pour y interpréter mes petites chansonnettes* . Je profitais du moment où les choristes se changeaient et se grimaient dans les coulisses pour placer, un court instant, trop court disaient les amateurs éclairés, une de mes "brèves". En voici une qui eut, il y a  quelques années, un succès phénoménal au niveau vicinal et peut être au-delà - allez donc savoir! - et que je dois publier assez régulièrement, avant ou après la chandeleur quand j'oublie...mais s'en lasse-t-on! Ce soir-là - quand donc était-ce?- j'étais très enrhubé ce qui ne nuit nullement à l'interbrétation de cette chanson. Au contraire. Comme vous pourrez le constater si vous allez jusqu'au bout de cette vidéo- ce que je vous conseille, mes brèves ne dépassant guère la trentaine de secondes- le public est ...indulgent.

*J'ose dire que je suis auteur, compositeur, interprète ce qui n'est pas de tout repos et que je n'ai récolté aucun centime de mes oeuvres - si je ne dis pas "chefs-d'oeuvre" , c'est uniquement par souci de modestie-!

20:26 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

04/02/2015

Une histoire de neige...

janvier 2006 3.JPG


podcast

Parmi les histoires que j'aime celle-ci occupe une place privilégiée. Pour une fois, je vous la raconte de vive voix.

La neige d'hier ressemblait à celle de 2006. Je n'ai donc pas éprouvé le besoin de prendre une autre photo!

 

02/02/2015

c'était le bon temps!

facteur à échasses.png

J'ai retrouvé dans une boîte à chaussures cette carte postale adressée par mon arrière tante Amélie à mon grand-père Félicien. Au verso, je lis:

- Cher pitchounet,

Je t'envoie cette carte depuis Dax où je fais une cure sur prescription de mon docteur. Tu vas être étonné d'apprendre qu'ici l'eau chaude jaillit des robinets même de ceux qui se trouvent dans les rues alors que chez nous, nous sommes obligés de la tirer du puits et de la faire chauffer dans une bassine pour notre toilette! Ils ont bien de la chance les dacquois! Autre sujet d'étonnement: les échasses. Les bergers en sont pourvus ce qui leur permet de mieux surveiller leur troupeau de moutons dispersés parmi les hautes fougères de la vaste lande.  Un berger du coin avait, paraît-il, imaginé équiper aussi ses moutons mais il y a renoncé car ces bovidés auraient eu de grandes difficultés pour paître.

Je n'ai pas encore vu le facteur de la carte faire sa distribution dans les rues de Dax.

Bien des choses à toi et tes chers parents

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique