logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/02/2016

les feuilles mortes (autumn leaves)

                                               Ce soir-là de décembre 2005 ( je n'ai pas encore épuisé le sujet!) nous avons, une nouvelle fois, interprété cette magnifique chanson bien connue, composition de Joseph Cosma, paroles de Jacques Prévert, deux illustres, chanson dont le titre est devenu Autumn leaves outre- atlantique.

                                               Oh...je voudrais tant que tu te souviennes...La plupart des orchestres de jazz qu'ils soient français, américains ou d'ailleurs, négligent cette introduction. Dommage. Moi, je la trouve très belle et, respectueux des auteurs, je l'ai toujours jouée, fort bien soutenu par la guitare de l'ami Roger.

                                              C'est une chanson qui nous ressemble...nous voici sur le thème principal, développé par l'ami Jacques. Puis, suivent les improvisations... Mais, qu'est-ce donc une improvisation ??? C'est simple: le musicien invente d'autres mélodies compatibles avec les harmonies de la chanson. Oui, mais, comment fait-il? Il existe plusieurs méthodes celle que je préfère étant la spontanéité, quand les notes vous viennent tout naturellement dans les doigts. Facile...à dire!

...Et la mer efface sur le sable

Les pas des amants désunis.

                                           Et voilà, c'est fini. Applaudissements. Merci, merci...Beaucoup d'amis sont, de nouveau, venus nous écouter. Ils, elles, se reconnaîtront dans cette vidéo!      

https://youtu.be/GkBbxIlchtA

20:09 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (5)

09/02/2016

It don't mean a thing...

                                   It don't mean a thing if it ain't got that swing, tel est le titre de la chanson interprétée dans la vidéo ci-dessous, titre qu'on peut traduire, paraît-il: ça ne signifie rien, s'il n'y a pas le swing. Ou encore: inutile de souffler comme un forcené dans votre saxophone en vous agitant, grimaçant, vous contorsionnant... cela n'a pas de sens s'il manque l'essentiel: le swing, évidemment.
                                                      Oui, mais...le swing, qu'es aquo, comme disait mon grand-père Fernand de Pimpous?
                                                      Difficile à expliquer. Je vais me contenter d'un exemple.
Vous êtes sur la vaste scène de l'Espace culturel de Boé, en pleine action d'improvisation, soutenu par une section rythmique au top niveau ( comme celle de la vidéo ci-dessous!), vous avez devant vous 700 ou 800 têtes* qui dodelinent irrésistiblement en cadence, les pieds des spectateurs du premier rang qui battent la mesure... c'est gagné! Laissez aller votre saxophone porté par les subtiles harmonies des guitares. Difficile de l'arrêter d'ailleurs! Le voila qui se lance dans une deuxième improvisation...Vous voyez, ça n'est pas compliqué, le swing!
* parfois moins!

20:21 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (6)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique