logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/02/2018

la borne 102

borne 102.JPG

à Madame Fatima H.......

responsable du Service Informatique 

Ville de BOE

                        Chère Madame,

                                                A l'occasion de la récente manifestation organisée en l'honneur des lauréats du concours de photos "Instagram" ( Montrez-nous votre Boé et votre vision de la ville), monsieur le Maire  a loué votre dynamisme et votre initiative couronnée de succès. Une centaine de participants avez-vous dit, je crois...bravo!

                                               J'ajoute volontiers mes remerciements. Sans votre aide, mes photos seraient restées dans mon ordi car, malgré des tentatives renouvelées et à la suite de manœuvres plus ou moins douteuses, je m'avouai finalement vaincu et incapable, j'osai vous le dire piteusement au téléphone, de les poster sur le compte adéquat: l'application Instagram ...connais pas!!!  La honte! Vous avez eu pitié.

    bornekm102.JPG                     Ma borne 102 , "coup de cœur" du jury! Quelle surprise madame!  Certains, mal intentionnés, prétendront que cette photo ne vaut pas un kopeck, monnaie assez rare dans notre vaste plaine boétienne. Je suppose que les membres du jury, personnes certainement triées sur le volet pour leurs compétences, leurs goûts artistiques indiscutables, leur sensibilité... furent saisis d'une irrépressible compassion, d'une irrésistible miséricorde: cette vénérable borne, malgré sa décrépitude, sa déchéance, méritait le plus grand respect. Car elle a beaucoup souffert, savez-vous. A plus de 150 ans d'existence, déjà marquée par le temps,  voilà qu'elle subit durant ces dernières années les sauvages assauts de gros engins pour l'aménagement  d'une voie sur berge. Bousculées, percutées, mutilées...beaucoup d'autres bornes ne résistèrent pas, hélas. Elle si, tant bien que mal...Quel courage!

                                                 Je connais bon nombre  de promeneurs assidus qui ignorent son existence sauf les chiens qui lui pissent dessus sans vergogne. Et cela m'attriste, cela m'émeut...comme ont certainement été attristés et émus, je n'en doute pas, les membres du jury précités. Désormais la borne 102 aura acquis une notoriété vicinale méritée. Grâce à eux, grâce  à vous  et j'ose vous l'écrire avec ma fierté gasconne, grâce aussi, un peu, à ma tellement modeste personne...

                                                 Je vous souhaite de mener à bien d'autres vastes projets tels celui-ci. Comme Monsieur le Maire, je ne doute pas de vos compétences. Bien cordialement à vous et... vive Instagram!

 

                                             

 

Commentaires

hello l'ami quel bonheur de pouvoir te lire ce matin
et comme je suis d'accord , il y' a des bornes à ne pas dépasser
sans s'y arréter , y porter intérét et celle ci la tienne ,
canal historique mérite assuremment tous les honneurs de
tes contemporains ,voisins et photographes , élus et décideurs !
je propose qu'on la garde en l'état et qu'on la nomme
pour l'éternité : "borne boétienne laissez jazzer "
Tous avec toi....! mes amitiès chameureuses

Écrit par : ventdamont | 09/02/2018

Bonjour !
oui quelle joie de vous lire ! quelle belle histoire, nous avons tellement lu sur ce sujet, et les alentours, grâce à vous, et là, cette réussite, j'espère que ce texte sur ce blog, a été envoyé à qui de droit ? peut-être que ce que vous avez fait, va aller plus loin ? protéger cette borne ?
chez moi, cette année, ils ont planté un minuscule poirier, tout en haute de nôtre côte, presque déjà les champs, près des chevaux libres, où il y a le cheval à la retraite de ma fille, pourquoi planter avec les honneurs, le maire, les élus, des habitants, ce si petit poirier ? pourquoi un poirier ? pour faire court, il y a eu, il y a fort longtemps, des poiriers, beaucoup, une certaine poire disparue, çà faisait travailler une partie du village, et un vieux jardin, une vieille maison, un décès, un notaire, et un très vieux poirier découvert, enfin je ne raconte pas aussi bien que vous, le grand lettré, mais maintenant nous avons un arbre vénéré, chouchouté, vous lire est une grande joie a ++++++

Écrit par : Lady Catherine | 09/02/2018

Oh ! quelle surprise te revoilà par ici et nous par là, pour te lire. La célèbre borne 102 du blog et devenue encore plus célèbre à Boé grâce à toi et cette dame, bravo ! Bizoux du Doubs !

Écrit par : françoise la comtoise | 09/02/2018

Il n'y a pas que la borne 102, comme photos de "ton cru", qui sont mises à l'honneur sur le site de ta charmante petite ville !
J'en suis "resté planté comme une borne" !
Bravo, Henri !
Merci aussi pour ton retour sur le blog, c'est toujours un plaisir de te lire.

Bonne nuit, amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 09/02/2018

Nos amis blogueurs n'ont pas oublié la célèbre borne 102. Sans nul doute, elle va être reconnue "vestige boétien".
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 10/02/2018

Mon ami, je viens de te lire et je reconnais bien là ton talent de conteur, ton humour irrésistible et parfois grinçant! Et je pense, j'en suis sûr, l'ami Audiard a eu beaucoup de chance, que tu sois resté à Boé, dans cette douce plaine que bornent les coteaux alentours. Pas borné du tout, mais futé, connaissant par oui-dire le tempérament revanchard de nos compatriotes parisiens, envers ceux qui ont su mettre du soleil dans leur accent ( voir ce qu'il advint à notre bon roi le quatrième! ) je comprends que tu ais voulu, sans borner ton horizon, faire fi! de la célébrité qui t'était dévolue, je pense également, que ton employeur du moment, a fait en sorte de ne mettre aucune borne, à cet avancement qui t'était dû de droit, ne t'étant pas borné jusque là, à ne faire que le minimum comme d'autres mais au contraire à aller de l'avant, à t'investir comme personne, au-delà de la raison et des bornes que tout êtres humains normalement constitué ne dépasse jamais! Mais es-tu un être normal, ou viens-tu d'une lointaine Galaxie dont notre esprit limité et borné ne peux concevoir? Tu as bien fait de mettre en avant et en photos, cette pauvre borne décharnée, que trop de mains malhabiles et je m'en foutistes détériores à chacun de leur passage! Je me bornerais simplement à te féliciter pour ton initiative, comme d'autres l'on déjà fait avec humour, en ayant une pensée pour toutes ces bornes disparues, marquant les hectomètres et les kilomètres, bien utiles autrefois, du temps de la batellerie animale ou humaine. A une prochaine fois, afin qu'un autre de tes écrits éclaire ce temps un peu tristounet! Amitiés...Michel.

Écrit par : Chambert Michel | 11/02/2018

OHHHHH quel bonheur de te lire ce matin ... si tu savais comme cela nous fait plaisir !!
Cette borne 102 nous la connaissons grace à toi depuis de nombreuses années maintenant !!
Et ...nous espérons avoir le plaisir de te revoir bientôt : notre petit fils habitant Agen depuis ....peu de temps !!
Bisous du Berry

Écrit par : Nicole la Berrichonne | 18/02/2018

Il était une fois, grâce à un artiste,
passionné du canal et de photos
quelques bribes de conversation fantaisiste,
qu'il surprit, se promenant au fil de l'eau!

Tout doucement, la nuit était tombée,
Enveloppant de son ombre le canal,
Pas un bruit, que rompait parfois l'envolée,
D'un oiseau nocturne, pour une proie animale!

La lune apparut soudain, immense!
Dans l'auréole de son mystère,
Le vent s'insinuant entre les branches,
Semblait fuir l'astre et sa lumière!

Mais dans le silence, le monde de la nuit,
Ecoutait, percevait des bruits inhabituels,
Des chuchotements, emplis de mélancolie,
Des conversations étranges et irréelles!

Avez-vous oui-dire mon amie?
Qu'en son extrême gentillesse, bonté,
Un amoureux assidu, vous aurait décrit,
Sur son blog, que l'on dit de qualité!

Une photo de vous, pour une fois en haillons,
Vous si nature, si belle aux temps jadis,
Si rayonnante même, à la belle saison,
Au pied de ce pont, moi votre ami!

Il est vrai, répondit avec tristesse la borne,
Qu'en ce rude dix-neuvième siècle,
Les bateliers ne furent économes,
De leurs efforts, dont j'étais le témoin espiègle!

Mais de ma beauté, voyez ce qu'en ont fait les hommes,
Me martyrisant, plus que ne le firent les éléments,
Me passant sur le corps, avec leurs engins énormes,
Ou mal intentionnés, me bousculant, me frappant!

Ne vous plaignez point ma chère,
lui murmura une petite borne hectométrique,
Combien parmi-nous, ont été volées, mises aux enchères?
Le monde ne regarde que vous les kilométriques!

Nos petits corps disparaissent sous les hautes herbes,
Nos chiffres s'effacent, nos pierres s'écaillent,
Même les petits arbustes, fragiles et imberbes,
Etendent leurs ramures qui s'encanaillent!

Par l'entremise du vent qui se levait,
Une autre voix s'éleva, discrète et posée,
Mes amies, arrêtez donc de vous plaindre, vous désoler,
Ayez pour votre voisine des 500 mètres, une pensée.

En vérité, ne suis-je la plus belle?
Tout en rondeur, éclatante de fraîcheur,
Mon teint malgré mon âge, est celui d'une jouvencelle,
Point de formes saillantes, qui ne pourraient êtres que laideur!

La voila qui nous jalouse et en fait tout un drame!
S'écrièrent en coeur, l'hectomètre et le kilomètre,
Il serait plus utile, que ces gens qui marchent et se pavanent,
S'arrêtent, nous admirent, nous fassent la fête!

Petites, grandes, rondes ou carrées,
Nous méritons de vivre, de survivre,
Nous, les derniers témoins du passé,
Ecoutions des bateliers, les chants et les rires!

De nouveau, bien ancrés dans le sol,
Le printemps à venir, nous offrant ses parures,
Des milliers de photos prenant leur envol,
Seront souvenirs pour les humains, et pour nous, radieux futur!

Michel ''' Et les bornes, ça parle, ça parle! '''

Mardi 20 février 2018

Écrit par : Chambert Michel | 20/02/2018

qUEEEL PLAISIR DE TE RETROUVER SUR LE B.LOG? ET JE T4EMBRASSE BIEN FORT;

Écrit par : héléne | 01/03/2018

Là ,mon ami ,tu dépasses les bornes !!!
Nous faire croire qu'un modeste caillou ressemble a une borne c'est vraiment nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
On la vue d'autres fois cette borne avec son n° 102 bien visible et c'est pas celle -ci.Mais c'est avec grand plaisir qu'on te retrouve sur blog50.Adichat.

Écrit par : heraime | 01/03/2018

Ami René, tu confonds cette misérable borne 102 avec la 103, beaucoup plus pimpante, qui se trouve en face ma maison...Mais je te pardonne, va et te remercie pour ton amicale visite

Écrit par : henri | 06/03/2018

Un bonjour à tous

Écrit par : Lady Catherine | 06/03/2018

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique