logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/09/2012

ce matin, un lapin...

J'avais ajouté à ma note d'hier une vidéo de Chantal Goya ( un matin, un lapin...) pensant que ce "document" concluait ma prose de belle manière...J'ai été dans l'obligation de la supprimer ( la vidéo) à la suite d'un message de la Direction de Blog50 me signifiant que "étant donné le caractère subversif de cette chanson, vous ne pouvez la publier sinon vous courrez le risque de vous faire exclure de notre communauté bien pensante..." ( je cite). Je suis donc désolé pour celles et ceux qui ne l'auraient pas visionnée ( la vidéo).

Je vais toutefois, mais le coeur n'y est plus, en finir, comme promis, avec cette histoire de lapins envahissants.

Figurez-vous que ces bestioles ont trouvé, pour satisfaire leur fringale mais aussi leurs multiples ébats, un lieu propice: le bois de Boulogne! La chasse paraît-il y est interdite ce qui est tout de même rassurant pour les unes et pour les autres. Donc, comme on n'a pas le droit de tirer un seul coup dans les fourrés, un grand safari pacifique a été organisé et 129 lapins ont ainsi été capturés. Rassurez-vous: que des lapins! Que sont-ils devenus? Dieu seul le sait...

Ce que je rapporte, je l'ai lu récemment. Je me suis contenté de raconter cet évènement ...à ma façon .

Cette fois, foin de vidéo, mais une belle image qui illustre parfaitement mon propos:

 

chasse351.jpg


14:57 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

29/09/2012

Oryctolagus cuniculus...

Revenons à des sujets qui, bien qu'essentiels, ne se prêtent pas à la polémique, à l'empoignade, à la dispute... De toute façon, je ne me plains pas: vos commentaires ont toujours été d'une correction exemplaire et c'est très bien ainsi car si j'écris sur un blog c'est pour me distraire ou, très occasionnellement, dans une parenthèse, des points de suspension, manifester une mauvaise humeur passagère. Evidemment, tout comme vous, je ne sais pas comment réagit la grande majorité de mes visiteurs. Mais comme ce sont essentiellement des parents et amis, je ne suis pas inquiet. 

Donc, aujourd'hui, revenons à la petite actualité. Il paraît que nous serions envahis par le lapin! Oui, lui aussi! Cette bestiole atteint sa maturité sexuelle ( excusez-moi si je vous choque) dès son troisième mois, en deux secondes pas plus, il coïte efficacement et la lapine produirait, en moyenne, six rejetons cinq fois par an. Faites le calcul...Affolant! L'ennui, c'est que l'animal ne se contente pas de b.....! Il mange aussi, du bout des incisives certes, mais, à longueur de journée, les choux ( hibou, caillou, genou...bizou ?), les carottes, les oignons ( alors là, je m'en balance comme disait mon ami le juge Robert Val !), bref les légumes des potagers de l'ile de Ré et même les pieds de vigne dans la région de Cognac. Voilà pour les généalités. Je ne développe pas plus ce soir afin de ne pas vous saper un moral déjà en berne, je le sens bien. Prochainement, je vous en dirai davantage sur cette pénible affaire.

Ici était publiée la fameuse chanson de Chantal Goya, ce matin un lapin, interdite désormais!



17:27 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

28/09/2012

solidarité

 20 milliards d'impôts supplémentaires...Etes-vous concerné? 

Pardonnez mon indiscrétion. Surtout ne répondez pas à cette provocation. C'est pour vous dérider un peu. Car, si les nouvelles mesures fiscales annoncées vous concernent, ne comptez pas sur moi pour vous plaindre! Je lis:

Les augmentations d'impôts annoncées ne toucheront effectivement l'immense majorité des Français que pour quelques euros par mois, en ce qui concerne l'impôt sur le revenu. Ce sont les ménages les plus aisés et les très riches qui paieront davantage. Et encore, dans des proportions raisonnables...

solidarité.jpg

Alors, s'il vous plaît, je vous en prie,comme disait Pierre Desproges, évitez donc de vous lamenter. Ce serait...indécent. Je dis ce que je pense. Cette note n'est ni figue, ni raisin...ni pruneau d'Agen. Elle est sincère.

La solidarité, j'y crois, depuis toujours. Pas à celle du dessin bien entendu.

Bonne fin de semaine.

Ce soleil d'automne me donne envie de vous chanter un peu de Verlaine. J'accorde ma guitare. Je vous avertis, mon accompagnement sera sommaire comme celui de Boby, vous savez. Mais, entre amis, pas de chichis, de simagrées inutiles. Soyez indulgent. Pour tout!
podcastJe devrais me décider à changer les cordes...








24/09/2012

c'est la saison...

IMG_0019.JPGC'est la saison du chasselas, profitons-en. Celui de Moissac est le plus connu. En France bien sûr, car il en existe ailleurs, chez les suisses par exemple mais, franchement, comparez, vous verrez, y a pas photo comme on dit! Et je ne suis pas chauvin, pas du tout... Donc, tous les dimanches matin, au marché, j'achète mon chasselas de Moissac récolté... à Espiens, près de Nérac. Ne chicanons pas, c'est exactement le même, à une trentaine de kilomètres près. D'ailleurs, n'est-elle pas superbe cette grappe que je viens de photographier? Elle fait envie, non?

Je parie que vous n'avez jamais ciselé du chasselas. Evidemment, si vous n'habitez pas dans la région, vous ne savez même pas ce que celà signifie. Ce n'est pas un reproche. Moi, par exemple, je suis incapable de vous dire comment on récolte le houblon. Donc, ciselons. C'est simple: vous savez vous servir de petits ciseaux  ( ça y est, vous devinez!) ? Vous prenez délicatement la grappe avec votre main gauche si vous êtes droitier et avec les ciseaux actionnés par le pouce et l'index de l'autre main, vous enlevez tous les grains qui ne sont pas présentables. C'est pour cette raison que ma grappe est superbe. Tout est beau chez elle, y a rien à jeter...comme dit la chanson.

Tiens, je vais faire "quatre heures"...Adishatz.

J'ai surpris cette ciseleuse en plein travail:

 

une ciseleuse.JPG



18:44 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (6)

12/09/2012

un certain regard...

Cette vidéo que j'ai regardée hier, je vous assure, m'a choqué. Pourtant, à mon âge...La jeune et jolie femme, jupe très classique descendant sous les genoux, y subissait au cours de sa promenade solitaire dans une rue de Belgique les regards appuyés, concupiscents, les sarcasmes ( pute, garce...), le racolage et les invitations ( tu viens coucher, tu...?) d'un nombre conséquent de mecs, jeunes et vieux, apparemment de tous milieux, filmés en caméra cachée. A l'abordage! Au diable la correction, la courtoisie. Le mâle affirme sa virilité... Peut-être avez-vous remarqué ici et là ce comportement? En France? Dans votre ville, village, campagne, au bord de votre canal...? Certains imaginent des sanctions. Pas facile... Apprendre le respect à nos enfants, pour commencer, à la maison, à l'école. Tiens, nous revoici sur ma note d'hier!

Un certain regard... il faudrait que je relise Françoise Sagan.

Ceux-là sont innocents:

 

IMG_3029.JPG


 

18:13 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

11/09/2012

morale ...laïque


podcastExtrait de " la prochaine fois, je vous le chanterai" Vol 2 de Philippe Meyer. Interprètes: la troupe de la Comédie Française. ( merci, amie, pour ce cadeau)

 

tableau noir.JPG

La laïcité a subi de sérieuses attaques durant, notamment, ces cinq dernières années! Si la formule "morale laïque" n'est peut-être pas très bien choisie, la proposition de Vincent Peillon est intéressante: faire partager aux élèves les valeurs éthiques qui fondent la République, éveiller leur sens critique...pourquoi pas. Evidemment, il n'est pas souhaitable de concevoir désormais la leçon de morale comme par le passé ( j'ai été instit et sais de quoi je parle), comme un cours d'histoire, de calcul... La morale ne doit pas s'imposer comme un dogme mais doit se vivre au quotidien dans la classe. Transcender les convictions personnelles y compris religieuses, respecter les croyances de chacun...vaste programme.

Morale laïque... chiche monsieur Peillon!


17:33 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

10/09/2012

merci Mireille...

mireille_mathieu.jpgConnaissez-vous le dernier 45 tours de Mireille? Mireille, voyons, cette chanteuse, révélation  des années cinquante, missionnairrre de notre patrrrrrrrrie en Rrrrrrrrrussie, cette amie de l'affable monsieur Poutine, notre gloire nationale officier de la Légion d'Honneur, bref, Mireille quoi! Sur la face A , elle rend, sur un air de marche militaire, un vibrrrrrrrrrrant hommage à son ami, le gentil Vladimirrrrr qui vient de punir avec un brin de séverrrité ces effrontées du Pussy Riot . Si Mireille les reconnaît grandement coupables d'avoir chanté une prièrrrrrrrrrre contre son idole, elle demande à celui-ci, tout de même, un peu d'indulgence. Brave Mireille.

La face B, plus nostalgique, est dédiée à un certain Nicolas: elle y reprend de sa chaude voix merrrridionale roucoulante ("imitation" Piaf ) la célèbre chanson " reviens, veux-tu...". 

Merci Mireille et vive la Frrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrance!

podcast


16:33 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (6)

09/09/2012

consumérisme


podcast   "Boé si Boé la " interprète "la belle et son caddie", chanson d'un CDStalla.jpgauteur-compositeur-interprète que, vraisemblablement, vous ne connaissez pas: Christian Stalla. Il est aussi, je le découvre à l'instant sur son site, artiste-peintre. C'est naïf, mais j'aime bien.

Hier matin, comme chaque samedi matin, Inter-Marché faisait le plein. Et, comme d'habitude, beaucoup de caddies débordaient. Il paraît, ai-je lu récemment, que, souvent, quand le moral est en berne, on compense par une boulimie consumériste. Or, les sondages sont formels: les classes dites populaires, employés, salariés, sont plus confiantes qu'au début de l'année: plus 4,4 %... information dont je peux vous communiquer la source, confidentiellement bien sûr, si vous ne me croyez pas.

J'en déduis que les caddies archi-pleins étaient poussés par des clients appartenant aux classes dites "moyennes". J'élimine les très fortunés que j'appellerai "les 75%" lesquels ne fréquentent certainement pas notre Inter-Marché de modeste banlieue agenaise et qui dépensent ( ou investissent) ailleurs. Donc, les classes moyennes ont la frousse depuis que certains économistes éclairés suggèrent de les imposer davantage si on veut renflouer efficacement les  caisses de l'Etat. Je me suis renseigné afin de savoir quelle était la définition de la classe moyenne, à partir de quels revenus on appartenait à cette catégorie: me voilà rassuré et, désormais, favorable à une imposition plus importante des classes moyennes. Je le pense vraiment.

Si vous êtes inquiet, allez remplir un caddie...!


15:24 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

05/09/2012

belles de nuit...

sine 7.jpgPour le titre de cette note, j'avoue, j'ai hésité. Céder à la vulgarité, très peu pour moi. Donc, d'office, j'ai éliminé des appellations telles que: putains, grues, traînées, tapineuses... Péripatéticiennes ( et non pari... comme écrit précédemment) m'a paru un peu trop académique: " Irions -nous, ce soir, cher Jean-Frédéric, rendre visite aux péripatétitiennes: j'en connais de sublimes rue du Quai"? Ne croyez pas que je préfère pour autant:" allons aux putes, Lulu, ça nous détendra!". Trop trivial...

  Filles de joie: j'aime bien. D'ailleurs, Georges Brassens leur a rendu hommage dans une complainte que ces dames de Boé si Boé la ont chantée, avec mise en scène s'il vous plaît, mais oui! Ce fut même un succès. J'ai des photos délicieuses que je ne  publierai pas, hélas, car je n'en ai pas le droit, crois-je. Si vous passez dans le coin ( borne 103, canal latéral), je vous les montrerai confidentiellement.

Pourquoi ces élucubrations? L'actualité, tiens! De nouveau, on parle d'éradiquer la prostitution. C'est notre charmante ministre Najat Vallaud-Belkacem qui relance le débat. On peut être pour, contre, partagé. Personnellement...

Mais, je pense que vous vous fichez de mon opinion sur ce sujet!

La complainte de Georges:


08:42 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

03/09/2012

hécatombe...

platane coupé.jpg

Sauvez un arbre, tuez un castor.

C'était un beau platane en excellente santé. Pourtant, un matin de cette fin août, pas loin de chez nous, il obstruait notre canal, interrompant la circulation des pénichettes. Il fallut deux ou trois jours pour le débiter et dégager le passage. Abattu pendant la nuit, notre arbre séculaire! Et tombé du mauvais côté, dans la flotte! Quelle malchance! Pourtant, le castor n'a pas encore été introduit dans notre région. Le ragondin se contente de creuser les berges: il ne peut donc être soupçonné d'un tel délit. De toute façon, la coupure est franche ( si on peut s'exprimer ainsi), comme pratiquée à la tronçonneuse. Est-ce possible qu'on ait commis l'erreur d'abattre un arbre sain alors que nos vieux érables, malades, vont nous dégringoler dessus à la prochaine tempête. C'est vrai que la nuit on peut se tromper. Mais pourquoi  faire ce travail la nuit? C'est dangereux tout de même, même en période de pleine lune!

Encore une mauvaise nouvelle: hier, c'est un peuplier qui bloquait le canal. Tombé de nuit, lui aussi. Encore un travail à la tronçonneuse. Les riverains sont perplexes: comment cela est-il possible, qui est responsable, pourquoi, oui, pourquoi? Voilà qui alimente abondamment les discussions des vieux marcheurs matinaux. On suppute, on imagine que... on accuse même!

J'espère que notre vaste plaine garonnaise retrouvera bientôt son calme, que nos vastes étendues de maïs copieusement arrosées produiront au-delà de toutes les espérances. Mais, saurons-nous un jour qui est le propriétaire de la tronçonneuse? Pas sûr...


31/08/2012

rentrée des classes

Bientôt la rentrée. Nostalgie, snif, snif... Oui, encore, malgré tout ce temps passé loin de l'école. 

Boé si boé la, magnifique groupe que j'ai le bonheur de diriger depuis bientôt un vingtaine d'années, a chanté cette fantaisie pédagogique empruntée aux Quatre Barbus. L'instit' est un peu jeune mais il ne manque pas d'autorité. C'est difficile l'autorité surtout quand on n'a pas été vraiment formé.On a la frousse de ne pas être à la hauteur. Si ça se voit, les enfants ne font pas de cadeau au pédagogue en herbe. Et il est chahuté. Bientôt d'autres réformes devraient permettre de corriger certaines erreurs. C'est promis. Il est encore permis d'espèrer.

Plein écran, c'est mieux:


17:04 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

30/08/2012

jeux paralympiques...déception

 

zapatos_web.jpg


Les athlètes handicapés sont déçus. Comme vous, je les comprends! Aucune retransmission en direct à la télé. Bravo! Ce matin, sur France Inter, un directeur de chaîne regrettait bien sûr, mais, que voulez-vous... bla bla bla...du vent! Vous êtes au courant sans doute, vous avez votre opinion sur le sujet. Je n'insiste donc pas.

A propos de handicapé, je me rappelle un fait divers relativement ancien. Vous allez rire car c'est assez drôle. D'ailleurs, ce que je vais vous raconter s'est passé en Belgique. Le "d'ailleurs" est peut-être de trop. Tant pis, je le laisse. Je tiens à vous affirmer que, pour une fois (!), je ne déformerai rien. Je résume. Un unijambiste nécessiteux, passant devant un magasin de chaussures, succomba à la tentation, entra et vola un soulier ( j'évite la répétition!). Il avait bien entendu sélectionné celui qui lui convenait, le droit ou le gauche, je ne sais pas et cela n'a, excusez-moi, aucune importance. Pour la pointure, je suppose qu'il avait pris la peine de bien regarder dedans ou dessous, c'est selon. Il sortit mine de rien puis détala à toutes béquilles. Un employé plus intelligent que les autres, constatant qu'il ne manquait qu'une chaussure sur un rayon, en déduisit que le voleur ne pouvait être que l'unijambiste aperçu dans le magasin, sortit dans la rue, poursuivit le voleur et le rattrapa sans trop d'effort. L'homme fit, je crois, de la prison. C'est drôle non?

Et cette petite annonce: unijambiste, amputé de la jambe gauche cherche unijambiste amputé de la jambe droite pour achat de chaussures en commun. Pointure 43. C'est peut-être plus drôle... mais ça n'est pas vrai.

Un de mes meilleurs amis est unijambiste. Et il a beaucoup d'humour.

N'empêche que, ces jeux paralympiques qui dérangent, semble-t-il, ça la fiche mal!

J'aime beaucoup les dessins de Ana von Reben.

20:45 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

28/08/2012

blue moon...

Petite suite à ma dernière note...


podcast

Donc, comme tout le monde a pu le constater, Jean François boude l'entraînement de son copain François. Imaginer que celui-ci pourrait arriver premier au marathon sur ses béquilles, cela ne lui plaît pas du tout à Jean François! On le comprend...

Aussi, entre deux parlotes, il fréquente les bars dans lesquels il joue du piano. Du jazz même! Voilà, pensez vous, qui devrait le faire remonter dans mon estime. Je l'ai cherché fébrilement et l'ai finalement découvert sur You Tube interprétant Blue Moon, un grand classique ( au fait, savez-vous qu'Armstrong copé au piano.jpgest mort!). J'ai été un peu déçu: peut mieux faire le Jean François. Il aurait dit, parait-il, que si ses ambitions politiques n'étaient pas couronnées de succés, il tenterait une carrière de pianiste de jazz. Pourquoi pas. Je suis prêt à le pistonner pour l'animation du marché fermier de Boé ou de Pimpous ( village gascon de moyenne altitude) ou de notre Marpa: blue moon, ça plairait beaucoup aux anciens. Peut-être Jean François et moi nous rencontrerons nous un jour prochain pour faire le boeuf. J'en rêve.

Ce n'est pas lui qui joue du piano dans l'enregistrement que je vous propose, vous l'aviez j'espère deviné: c'est le grand Oscar Péterson qui accompagne Billie Holiday. Le saxophoniste, ce n'est pas moi non plus. Dommage.

Ces JO nous réservent des surprises, vous verrez...

18:45 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (1)

27/08/2012

jeux paralympiques

Je serai très, très prudent pour aborder ce thème: Stéphane Guillon avait tenté cet exercice périlleux lors des jeux de Pékin afin d'attirer l'attention du public sur l'existence même de cette compétition qui s'était déroulée dans une quasi-indifférence. Son ton satirique habituel provoqua un tollé, on cria au scandale, l'indignation se manifesta un peu partout...sauf dans les associations de handicapés qui, paraît-il, remercièrent le chroniqueur de France Inter ( à cette époque) pour son courage. Je reconnais qu'il fut, cette fois-là encore, très provocateur! Imaginons tout de même que, peut-être un peu grâce à lui, les choses ont évolué dans le bon sens.

Je n'ai pas le talent de Stéphane Guillon. Je me contenterai donc d' écrire prudemment sur ce sujet, du bout des doigts ( le majeur de la main gauche, l'index de la droite) en évitant la satire, la raillerie... quelques banalités qui ne devraient pas me procurer des ennuis ( critiques, injures...). Je sais que vous suivrez assidûment, comme vous l'avez fait ces jours derniers, toutes les fillon.jpgcompétitions de ces athlètes. Je vous recommande particulièrement l'épreuve du marathon. Notre marathonien national, François Fillon, est en effet sélectionné et parcoura les 42kms195 sur des béquilles. On le voit sur la photo ci-contre au cours d'un entraînement, encouragé par ses supporters. Tiens... je ne vois pas Jean-François! Où est-il donc celui-là? Je pars à se recherche et donnerai de ses nouvelles dès que possible.

 

 


15:42 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

25/08/2012

immigrants indésirables...

Aedes-albopictus.jpgLa Gascogne est devenue la terre d'accueil préférée de certaines espèces animales indésirables: hier nous faisions la connaissance du frelon asiatique, aujourd'hui, le moustique-tigre  s'installe dans nos jardins, pénètre dans nos maisons, pique nos femmes et nos enfants, fait régner la terreur sur les bords de la Baïse, du côté de Nérac. Le vieux marcheur vulnérable redoute sa visite prochaine sur les berges de notre canal tellement accueillant. Le chikungunya guette désormais notre population comme, autrefois, la vérole...etc.

Les pouvoirs publics disposent de peu de moyens pour lutter contre ces bestioles envahissantes. Pour les humains venus d'ailleurs c'est plus facile: on organise un retour au pays en charter et le tour est joué.

Bientôt, vous verrez, quelque voyageur imbécile réussira à introduire l'alligator dans nos rivières! Il y a une dizaine d'années, un éleveur de la Nouvelle Orléans m'en confia un pendant quelques minutes.Je n'ai pas du tout aimé tenir ce reptile dans mes bras...L'odeur, madame! Je ne l'ai donc pas emporté dans mes bagages, il n'aurait certainement pas franchi la douane! Et c'est bien mieux ainsi. De toute façon, sauf avis contraire, je ne crois pas être un voyageur imbécile...

 

aligator....JPG

J'ajoute ce dessin de Voucht, volé à notre amie Framboisine.

 

voutch, humour, dessin,alligator




 

15:27 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique