logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/05/2008

vidéo "emploi"

Encore une vidéo...courte cette fois.
Au cours de certains spectacles de la troupe Boé si Boé la et afin de permettre aux acteurs-chanteurs de souffler un peu, changer de costumes...je chante quelques "chansons brèves" inspirées par Francis Blanche, Alphonse Allais, Pierre Dac...D'autres sont des élucubrations très personnelles.
Pierre Dac avait écrit la petite annonce suivante:" Scieur de long s'associerait avec scieur de large pour fabrication pavés de bois rectangulaires."
Voici ma version chantée ( si on peut dire).

Emploi
envoyé par barthabar


Pierre Dac a aussi écrit:
- Dame cherche nourrice aveugle pour enfant qui braille
- Armée du salut recherche individu louche pour servir la soupe populaire
- Monsieur à qui on ne la fait pas cherche dame à qui on ne l'a pas fait
- Ecureuil édenté échangerait panache contre casse-noisettes
- Mère-grand remplacerait bobinette et chevillette par solide verrou
- Monsieur descendant et montant les escaliers 4 à 4, cherche appartement dans maison ayant 16, 20 ou 24 marches par étage...etc

Telle est ma sélection; il y en a bien d'autres que vous connaîssez sans doute.

18:07 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (3)

16/05/2008

vidéo "Idylle en forêt"


Voici, en direct, une magnifique vidéo extraite du dernier spectacle de Boé si Boé la. Parmi les nymphes, on reconnaît Roro, en rose,sur la droite, dans une chorégraphie parfaitement maîtrisée dont on appréciera la grâce, la légèreté...
La chanson, du grand maître Francis Blanche, se prêtait à un sketch que nous avons imaginé style opérette. Ce fut un enchantement pour moi que d'évoluer au milieu de ces dames et ma voix de ténor n'en a été que plus assurée...
La publication de ce chef d'oeuvre sur daylimotion devrait susciter de l'enthousiasme ainsi que l'intérêt de producteurs de spectacles au-delà de nos frontières boétiennes.

Petite maison sous les roses
Dans la forêt de Rambouillet
Un couple d'amants se repose
Soyons discrets
C'est un secret
Une fumée bleue qui s'élève
Dans la lumière
Sous le ciel clair
Et les oiseaux qui fredonnent pour eux
Le bonheur d'être amoureux.

Elle c'est une femme blonde
Et lui c'est un bel homme brun
Tout seuls tous les deux loin du monde
Bien loin des importuns

Mon grand chéri, quelle idée merveilleuse
De faire ainsi du feu en plein été !
Petite fille, c'est pour te rendre heureuse
C'est pour te réchauffer.

Et le soleil vient danser dans les arbres
Et leur amour vient danser près du feu
Et le brave homme sourit dans sa barbe
La fillette a le ciel dans les yeux.

Toc toc, quelqu'un frappe à la porte
"Entrez ! s'écrie le grand barbu
- Bonjour, dit l'facteur d'une voix forte
Une lettre pour vous Monsieur Landru !"

Petite maison sous les roses
Dans la forêt de Rambouillet
Un couple d'amants se repose
Soyons discrets
C'est un secret
Une fumée bleue qui s'élève
Dans la lumière
Sous le ciel clair
Et le facteur qui s'éloigne a songé
«Qu'il est doux d'avoir un foyer !»

19:50 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (5)

12/05/2008

hop Pérette!


C'est une période propice aux vidéos. Il faut beaucoup de temps pour les préparer; Roro, mon assistante, accomplit cette tache fastidieuse mieux que moi. Elle est très patiente.
Il y a 4 ou 5 ans, j'avais écrit cette chanson/sketch spécialement pour un spectacle de la troupe Boé si Boé la. Je me suis inspiré de la fable "Pérette et le pot au lait" laquelle a subi quelques retouches ( si on peut dire): j'ai fait intervenir Perrault, Brassens et Basile, vieille chanson française dont, peut-être, vous vous souvenez. Dany, Roro et moi-même ( très enrhumé ce soir-là) racontons cette histoire swingante et un peu coquine pendant que Pérette, le loup et Basile jouent le sketch à merveille...De bons acteurs!
C'est pour rire, sans prétention aucune...

18:56 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (5)

10/05/2008

à la claire fontaine


J'en ai commis d'autres comme celle-ci...Une à la fois, c'est suffisant et peut-être supportable.
medium_HaÏtienne_de_NORMIL.2.jpg



























une peinture naïve de Normil...

14:15 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0)

09/05/2008

video rugby


Certains n'ont pas pu visionner cette vidéo de notre troupe Boé si Boé la, il y a quelques jours. Dommage. Je la remets, en direct cette fois et avec les paroles de Jean-Claude Massoulier. Je rappelle que Roro est la première, à gauche. Quelle allure!

Quand l'équipe de Perpignan
S'en va jouer à Montauban
Elle est battue évidemment
Par l'équipe de Montauban
Mais quand l'équipe de Montauban
S'en va jouer à Perpignan
Elle est battue c'est évident
Par l'équipe de Perpignan

Honneur aux forts
C'est la loi du sport
Vas-y petit
C'est ça l'rugby

Quand l'équipe de Perpignan
S'en va jouer à Montauban
Ils engrossent évidemment
Quelques filles de Montauban
Mais quand l'équipe de Montauban
S'en va jouer à Perpignan
Ben hé ils engrossent c'est évident
Quelques filles de Perpignan

Honneur aux forts
C'est la loi des forts
Vas-y petit
C'est ça l'rugby

Les fils des filles de Perpignan
Faits par les joueurs de Montauban
Font du rugby quand il sont grands
Dans l'équipe de Perpignan
Mais les fils des filles de Montauban
Faits par les ceusses de Perpignan
Et ben ils se font le rugby quand ils sont grands
Dans l'équipe et ben de Montauban

Honneur aux forts
C'est la loi du sport
Allez vas-y mon petit
Ch'est cha l'rugby

Mais c'est pour ça que quand Perpignan
S'en va jouer à Montauban
Et Montauban à Perpignan
Et Perpignan et Montauban
Beh se demandent si Perpignan
Ne joue pas contre Perpignan
Montauban contre Montauban
Et c'est pour ça évidemment
Que quand l'équipe de Perpignan
S'en va jouer à Montauban
Elle est battue évidemment
Par l'équipe de Montauban
Qui est battue c'est évident
Quand elle va jouer à Perpignan
Mais c'est pour que le monde y est content
À Perpignan et puis à Montauban

Honneur aux forts
C'est la loi du sport
Allez vas-y mon petit
Allez c'est ça l'rugby

13:20 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (8)

28/04/2008

Jules Berry

medium_img0086.jpg
Le célèbre comédien Jules Berry répondit à un de ses créanciers de la manière suivante :

Cher monsieur
Je mets toutes mes factures dans un chapeau, je le remue et je règle la première facture qui sort.
Je suis au regret de vous informer, que si vous persistez à m'importuner, vous ne participerez pas au prochain tirage!


Voilà ce que vous pouvez écrire à votre percepteur.

17:10 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0)

26/03/2008

actualité...

medium_5e3012d4d5645f0aa89b0fea757ac61f.jpg



























et pourquoi pas....

medium_dessin.jpg
...................................................................................................................................................................

Une photo de Kevin Kling que j'ai "empruntée" à l'UNICEF un jour, à Paris, sur les grilles du jardin du Luxembourg. J'en ai d'autres...ne le dites pas.


medium_unicef_22.JPG

20:30 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (3)

06/03/2008

histoire drôle...?

medium_IMG_1283.JPG



























Au cours de notre promenade sur la côte, à proximité de Guétary, l’air marin fortement iodé aidant ( on connaît son effet bénéfique sur le cerveau), notre amie Maïté entreprit de poser une devinette à Roro.
- Sais-tu comment on réussit à faire renter 10 basques dans une 4CV ? lui demanda-t-elle.
- Des 4CV, ça n’existe plus ; dit Roro ( elle avait raison: quand une histoire est ancienne, il faut l’actualiser !)
- Ce n’est qu’un exemple; voyons… dans une SMART, si tu préfères.( Maïté est un peu agacée)
- D’accord…alors ça n’est pas possible !
- Si, c’est possible !

- Non……….
- Si…………
Maïté est basque et Roro espagnole par sa mère, landaise par son père.
Comme le ton montait, j’intervins.
-Qu’est-ce donc, mes belles ? ( elles adorent les compliments et se calment)
Maïté m’exposa sa devinette pendant que Roro, agacée, tournée vers l’Espagne, contemplait le vaste océan aux reflets d'argent, dansant le long du golfe clair…
Je fis semblant de réfléchir un moment. Puis :
- Tu leur dis que 10 gascons y sont arrivés.
- Non, 10 corses ! répliqua-t-elle.
Je n’insistai pas. Je connaissais cette histoire racontée dans les cours de récré du cours complémentaire. Elle avait raison : il s’agissait bien de corses ; je ne sais pas pourquoi.
- C’est très rigolo, lui dis-je; (il m'arrive d'être faux-cul).
Et j’ajoutai :
- J’en connais une autre : comment font les basques pour tuer les taupes ?
J’attends encore la réponse.
Bon; à vous, je la donne...très confidentiellement.
Ils les enterrent vivantes
Que c'est drôle!
medium_IMG_1273.JPG
à Ainhoa
Evidemment toute cette histoire est imaginaire, comme d'habitude. Seules mes photos sont vraies.

19:40 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (2)

05/03/2008

landru

medium_landru_202.jpg
Henri, Désiré sont des prénoms qui ne peuvent en aucun cas être ceux d’un criminel. Surtout le premier. Pourtant, chacun connaît les terribles accusations portées contre cet homme et le triste sort qui le fit condamner à la sinistre guillotine.
Fort heureusement, un mouvement de sympathie est en train de se développer et une pétition circulerait déjà, visant à rendre à cet homme un hommage hélas posthume.
medium_landru_20chau.jpgQue sait on des femmes qu’il aurait coupées en morceaux et brûlées dans sa cuisinière? Ces veuves ou célibataires, quel a été leur comportement dans la villa de Gambais? Etaient-elles vraiment innocentes. Ne l’avaient-elles pas provoqué? Personne ne le sait.
Par contre, nul n’ignore les souffrances de cet homme durant son enfance, souffrances provoquées essentiellement par sa soeur et sa mère. La première lui aurait refusé, un jour de Noël, un morceau de chocolat et sa mère, comme il ronchonnait, l’aurait giflé!
Voilà des actes répréhensibles, le second, fort heureusement ne se pratiquant plus de nos jours ( sauf par quelques profs indignes).
Henri Désiré ne se serait jamais remis de ces terribles traumatismes. Il ne bénéficia pas de circonstances atténuantes et cela est fort dommage.
medium_landru_a_son_proces.jpg



Au cours de son prochain concert, l’incomparable troupe Boé si Boé la rendra à cet homme l’hommage qu’il mérite en interprétant une chanson de Francis Blanche que je diffuserai demain...si j’y pense.



le jugement d'un vraisemblable honnête homme

20:45 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (5)

05/01/2008

ça me fiche en pétard...

...ce Paris-Dakar annulé... Tout cet argent dépensé inutilement... Cette admirable action humanitaire qui, peut-être, n'existera plus...J'essuie une larme; excusez-moi.
medium_nouvelles_images.._.jpg
L'hiver dernier, nous allions donner un petit concert au foyer rural de Pimpous ( de Boé étant il doit bien y avoir une dizaine de Kilomètres, à bisto de nas*) et nous avions emprunté le viscinal adéquat quand, au détour du chemin ( c'est toujours au détour d'un chemin, avez-vous remarqué, qu'on vit des moments forts) nous tombâmes nez à nez ( façon de parler) avec une dame dont le 4X4 ( ici on dit malicieusement un gros cul) était embourbé consécutivement à quelque manoeuvre audacieuse supposai-je.
medium_la_dame_pousse_le_44.4.jpg
Elle nous dit qu'elle allait rejoindre le Paris-Dakar et qu'elle s'était perdue dans notre vaste vallée de la Garonne.
"Que sera-ce dans le désert, pensai-je"
Dans un grand élan de solidarité exacerbé qui décupla notre vigueur, nous réussimes à sortir la dame de la mouscaille (c'est pareil). Elle nous remercia chaleureusement pour le coup de mains que nous lui avions donné et repartit vers sa destinée; difficile de faire autrement.
Nous étions couverts de gadoue mais heureux du devoir ainsi accompli.
Cette année, j'ai battu la campagne au cas où...Mais en vain.
Voilà pourquoi je regrette le Paris-Dakar.

* à bisto de nas, ça veut dire " à peu près" au "pifomètre"...

19:55 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (10)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique